Ouvrir le menu principal

Collectif Prouvènço

association loi 1901 basée à Grans, dans les Bouches-du-Rhône
Collectif Prouvènço
Logo de l’association
Cadre
But Association de défense et de promotion de la langue et de la culture provençales
Zone d’influence Provence
Fondation
Fondation 20 août 2000
Identité
Siège Domaine du Bois Vert
474 chemin de la Transhumance
13450 Grans
Publication Me Dison Prouvènço
Site web www.collectifprovence.com

Le collectif Prouvènço[1], (en français collectif Provence, en provençal couleitiéu Prouvènço) , est une association régionale qui œuvre pour la défense et la promotion de la langue et de la culture provençales. Son objectif est la reconnaissance du provençal comme langue distincte de la langue d’oc[2] (ainsi que la reconnaissance de plusieurs "langues d'oc", auvergnat, limousin, provençal) et l’interdiction de la norme classique de l'occitan au profit de la norme mistralienne pour écrire le provençal[3],[4],[5].

Sommaire

PrésentationModifier

 
Aire géographique de la langue provençale selon le collectif Provence.

Créé en 2000 par Jean-Pierre Richard avec quelques présidents d'association, le collectif Prouvènço revendique 8 000 membres, dont 124 communes et communautés d’agglomérations et de 150 associations[6].

Il a obtenu début 2014 le financement pour la mise en place d'un Observatoire de la langue et de la culture provençales qui est installé à Cheval-Blanc, dans le Vaucluse avec le concours de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, du conseil général de Vaucluse et du parc naturel régional du Luberon et de partenaires privés.

Le collectif Provence a édité des ouvrages bilingues (dictionnaires, ouvrages de référence, bandes-dessinées, albums, etc.). Il publie tous les trimestres, depuis 2001, un magazine bilingue français provençal : Me Dison Prouvènço (« Mon nom est Provence ») qui traite de l'actualité culturelle et linguistique en Provence[7].

L'association est impliquée dans plusieurs manifestations provençales, en particulier les Assises de la Langue et de la Culture provençales de Maussane-les-Alpilles[8], le Festival Me Dison Prouvènço[9] (Arles) ou le Festival des Fontaines (Grans)[10]. Parmi ses responsables on notera Remi Venture, vice-président, ou Maurice Guis.

Le collectif Prouvènço a organisé plusieurs manifestations, en réaction aux manifestations pour la langue occitane programmées aux mêmes dates: en 2007 à Arles avec 5 000 personnes, en 2009 à Beaucaire et Tarascon 4 000 personnes et enfin avec la coordination Gardaren Prouvènço, le 24 octobre 2015 (2 700 manifestants[11]).

Notes et référencesModifier

  1. Association : COLLECTIF PROUVÈNÇO., « Annonce de création », sur journal-officiel.gouv.fr,
  2. « L'ire du Collectif Prouvenço : "La Provence n'est pas occitane !" », La Provence, 13 décembre 2014.
  3. Sylvie Sagnes. "Unité et (ou) diversité de la (des) langue(s) d’oc : histoire et actualité d’une divergence". Lengas n°71, 2012. Pp. 51-78. Lire en ligne.
  4. « En préambule à nos doléances, nos postulats :
    • Les traditions provençales font partie intégrante de la culture provençale.
    • La langue originelle de la Provence est le provençal codifié par Frédéric Mistral.
    • Notre région ne se nomme pas PACA mais Provence (ou, pour le respect de ses limites géographiques et historiques, Pays de Provence).

    Nous demandons aux candidats à l’élection régionale de se prononcer sur les mesures suivantes :
    1. La prise en compte comme langue de France du provençal, langue codifiée par Frédéric Mistral. Son enseignement doit se faire en graphie mistralienne.[...] ». "Les questions posées aux candidats des élections régionales. Pour une Région Provence au service de sa langue et de sa culture". Site du Collectif Provence. Lire en ligne
  5. « l’abrogation de la graphie dite « classique » (ou occitane) en Provence ». "7 lettres essentielles pour la reconnaissance du provençal ". Site du Collectif Provence. Lire en ligne
  6. « Les associations inscrites au Village associatif », Régie culturelle régionale
  7. Carmen Alén Garabato, Henri Boyer, Collectif Histoire sociale des langues de France, Les langues de France au XXIe siècle, L'Harmattan, 2007, p. 282
  8. « Bulletin municipal de la commune de Maussane-les-Alpilles », n° 70.]
  9. Éric Blanc, « La Provence et ses costumes », Tradicioun, Site des traditions en Pays d’Oc, 2007.
  10. Site officiel du festival.
  11. chiffres selon la police, 7000 selon les organisateurs

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier