Collégiale Saint-Servais de Quedlinbourg

église allemande

L'église collégiale Saint-Servais (en allemand : Stiftskirche St. Servatius et également connue comme cathédrale de Quedlinbourg) est un édifice religieux protestant sis à Quedlinbourg en Allemagne. D'architecture romane l'église fut construite entre 1070 et 1129 et est dédiée aux saints Denis et Servais.

Collégiale Saint-Servais de Quedlinbourg
Quedlinburg - Stiftskirche St. Servatius - 2016.jpg
Collégiale Saint-Servais.
Géographie
Pays
Land
Rural district of Saxony-Anhalt
Municipalité urbaine
Partie de
Collégiale, château et vielle ville de Quedlinburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
0,02 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Patrimonialité
Monument historique en Allemagne
Partie d'un site du patrimoine mondial UNESCO (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Origine du nom
Style

DescriptionModifier

La basilique à trois nefs à toit plat, était l'église de la Fondation des femmes de Quedlinbourg.

ClassementModifier

L'église est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1994, en même temps que la vieille ville de Quedlinbourg et son château[1]. Comme 'bien culturel' elle est également protégée par la Convention de La Haye et est inscrite sur la liste des monuments de la ville de Quedlinbourg.

 
La collégiale Saint-Servais.
 
Nef de l'église.
 
Plan de l'église.
 
Crypte de l'église (photo ancienne).
 
Poignée de porte de la collégiale en forme de Innerer Schweinehund (de).

BibliographieModifier

  • (de) « Publications de et sur Collégiale Saint-Servais de Quedlinbourg », dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale allemande (DNB).
  • Karl Ferdinand Ranke et Franz Kugler : description et histoire de l'église du château de Quedlinburg et des antiquités qui s'y trouvent, Berlin 1838 (en ligne )
  • Hans-Joachim Mrusek : Trois dômes allemands : Quedlinburg, Magdeburg, Halberstadt (révisé. Edition de 1963), Munich 1983, (ISBN 3-7774-3510-4) - en même temps également réédité par DDR-Verlag à Dresde
  • Klaus Voigtländer: L'église collégiale de St. Servatii à Quedlinburg. Histoire de leur restauration et de leur ameublement. Avec une contribution de Helmut Berger. Akademie Verlag, Berlin 1989, (ISBN 3-05-000580-7).
  • Kerstin Hengevoss-Dürkop, « Äbtissinnengrabmäler als Repräsentationsbilder. Die romanischen Grabplatten in Quedlinburg », in: Otto Gerhard Oexle, Andrea von Hülsen-Esch (éd.), Die Repräsentation der Gruppen. Texte, Bilder, Objekte, Göttingen : Vandenhoeck et Ruprecht, 1998, (ISBN 3-525-35456-8), pp. 45–87 (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte 141).
  • Friedemann Goßlau, Rosemarie Radecke, Die Stiftskirche zu Quedlinburg. Eine Führung durch den romanischen Kirchenbau und den Domschatz, Convent-Verlag, Quedlinburg, 1999, (ISBN 3-9806120-7-4).
  • Antje Middeldorf Kosegarten, « Die häßlichen Äbtissinnen. Versuch über die frühen Grabmäler in Quedlinburg », in: 'Zeitschrift des Deutschen Vereins für Kunstwissenschaft 56/57, 2002/03, (ISSN 0044-2135), p. 9-47.
  • Tim Lorentzen: Usurpation idéologique. La réorganisation national-socialiste des églises collégiales de Braunschweig et Quedlinburg comme un complot. Église évangélique luthérienne de Braunschweig, Wolfenbüttel 2005, (ISBN 3-9807756-9-0) (Sources et articles sur l'histoire de l'Église évangélique luthérienne de Braunschweig 15).
  • (de) Bettina Seyderhelm (Hrsg), Ein Kreuz für die Stiftskirche in Quedlinburg: Katalog der eingereichten Entwürfe aus dem Wettbewerb für ein Kreuz in der Stiftskirche in Quedlinburg, Magdeburg, Evangelische Kirche der Kirchenprovinz Sachsen, (ISBN 3-935971-19-2)
  • Helga Wäß, Form und Wahrnehmung mitteldeutscher Gedächtnisskulptur im 14. Jahrhundert, 2 volumes (Volume 1 : Ein Beitrag zu mittelalterlichen Grabmonumenten, Epitaphen und Kuriosa in Sachsen, Sachsen-Anhalt, Thüringen, Nord-Hessen, Ost-Westfalen und Südniedersachsen ; Volume 2 : Katalog ausgewählter Objekte vom Hohen Mittelalter bis zum Anfang des 15. Jahrhunderts), TENEA Wissenschaft, Bristol 2006, (ISBN 3-86504-159-0) (en même temps : Göttingen, Univ., Diss., 2001).
  • Gerhard Leopold, Die ottonischen Kirchen St. Servatii, St. Wiperti und St. Marien in Quedlinburg. Zusammenfassende Darstellung der archäologischen und baugeschichtlichen Forschung von 1936 bis 2001, Michael Imhof Verlag, Petersberg, 2010. (ISBN 978-3-86568-235-2) (rapports de travail de l'Office d'État pour la conservation des monuments et l'archéologie Saxe-Anhalt 10).
  • Thomas Labusiak, Stiftskirche St. Servatii Quedlinburg, Verlag Janos Stekovics, Dößel, 2013, (ISBN 978-3-89923-317-9)
  • Klaus Gereon Beuckers, « St. Servatius zu Quedlinburg Untersuchungen anlässlich einer Bauaufnahme der Christian-Albrechts-Universität zu Kiel im Februar 2013 ». Avec des contributions de Klaus Gereon Beuckers, Cornelius Hopp et Katharina Priewe, des dessins de Carolin Kreutzfeldt et des photos de Kathrin Ulrich, Verlag Ludwig, Kiel, 2013, (ISBN 978-3-86935-221-3)

SourcesModifier

  1. Collegiate Church, Castle, and Old Town of Quedlinburg, sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Liens WebModifier