Clive Sinclair

entrepreneur et inventeur britannique

Clive Marles Sinclair, né le à Richmond upon Thames et mort le à Londres, est un entrepreneur et inventeur britannique ayant démocratisé l'informatique familiale[1].

Clive Sinclair
Image dans Infobox.
Clive Sinclair en 1992.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Richmond (ou environs)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Clive Marles SinclairVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Highgate School
St George's College Weybridge (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Autres informations
Membre de
Cheveux
Distinctions
Titre honorifique
Sir

BiographieModifier

En 1961, Clive Sinclair fonde la société Sinclair Radionics, fabricant de matériel électroniques :

  • En 1966, il développe la première télévision portative au monde, la Microvision, mais qui ne sera jamais produite en raison de coûts de développements trop élevés.
  • En 1972, il crée la la première calculatrice électronique portable[1], Sinclair Executive qui s'impose immédiatement auprès des commerciaux, hommes d'affaires et étudiants[2].
  • En 1975, il crée la montre Black watch à afficheur LED, dont les faibles ventes l'amènent à transformer le stock en horloges pour automobiles.

En 1980, Clive Sinclair fonde Sinclair Research et se lance dans la micro-informatique. Une originalité de la société Sinclair est qu'elle ne comporte que des employés ayant des compétences dans la technique : elle fait sous-traiter par une société extérieure toute sa partie administrative ainsi que la partie gestion, séparation à laquelle Clive Sinclair tient beaucoup. La société produit en quelques années une gamme d'ordinateurs familiaux à succès :

  • Le ZX80 sorti en 1980 est la première création de Sinclair Research. C'est le premier ordinateur personnel à descendre, au Royaume-Uni, en dessous de la barre psychologique des cent livres sterling (monobloc et équipé d'un clavier sans pièce mobile, utilisant comme écran le téléviseur domestique)[1]. Le succès du ZX80 est immédiat et démocratise l'informatique domestique[1]. Sa société est la première au monde à vendre plus d’un million de machines[1].
  • En 1981, il crée un successeur plus rapide, de dimensions et de concept identiques, le ZX81[1].
  • En 1982, il crée le ZX Spectrum, aux fonctions plus évoluées, dotées d'un clavier gomme, d'un processeur sonore et d'une haute résolution en couleurs exploitant mieux l’affichage des téléviseurs.
  • En 1984, il crée son dernier ordinateur domestique, le Sinclair QL, l'un des premiers ordinateurs 32 bits grand public, avant l'Apple Macintosh qui utilise le même processeur Motorola 68000. En avance sur son temps, souffrant de défauts de jeunesse, l'échec du QL précipite la vente de Sinclair Research en 1988, à Amstrad (qui se déclare à la presse plus intéressée par le rachat du nom lui-même qu'à celui des procédés de fabrication sous-jacents).
  • En 1984 sort un mini-téléviseur portatif, le TV80, qui ne trouvera pas son public[2].
  • En 1985, Clive Sinclair lance sur le marché la voiture électrique C5 via sa société fondée Sinclair Vehicles créée deux ans plus tôt. Mais le véhicule ne rencontre pas le succès escompté et met la société en difficulté[3].

En 1986, Clive Sinclair fonde Cambridge Computer et continue à fabriquer du matériel électronique :

  • En 1988, il crée l'ordinateur portable Cambridge Z88 (en), le dernier ordinateur de Clive Sinclair.
  • En 1992, il crée le vélo électrique Zike qui ne rencontrera pas plus de succès que sa voiture électrique C5.
  • De 1994 à 2000, sa série de moteurs électriques d'appoint pour vélo Zeta I, Zeta II et Zeta III (Zero-Emission Transport Accessory) rencontrera plus de succès[4].

Il est quelque temps président de l'association Mensa au Royaume-Uni.

Il meurt à Londres le à l'âge de 81 ans des suites d'un cancer contre lequel il luttait depuis dix ans[5],[1],[6] alors qu'il travaille toujours sur de nouvelles inventions « parce que c’est ce qu’il aimait faire » précise sa fille Belinda Sinclair[7].

Dans la culture populaireModifier

La personnalité de Clive Sinclair a fait l'objet de plusieurs créations audiovisuelles :

  • 1986 : Micro live, documentaire de Terry Marsh[8]
  • 2005 : Micro Men, téléfilm mettant en scène la rivalité entre Clive Sinclair et Chris Curry, concepteur de l'ordinateur Acorn.
  • 2012 : au Greater Manchester Fringe Festival, un spectacle a mis en scène la rivalité entre Clive Sinclair et Alan Sugar de la société Amstrad[9].

DistinctionsModifier

Clive Sinclair est fait chevalier en juin 1983[10].

InfluencesModifier

L'importance de la gamme d'ordinateur Sinclair est soulignée par de nombreux dirigeants de sociétés technologiques qui ont fait avec elle leurs premiers pas dans l'informatique :

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g « Mort de Clive Sinclair, pionnier de l’informatique et inventeur des ordinateurs ZX80 et ZX Spectrum », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  2. a b et c « Mort d'une légende : Sir Clive Sinclair, l'inventeur des ZX, s'est éteint à 81 ans », sur www.lesnumeriques.com, (consulté le ).
  3. a b c et d Antoine Gautherie, « Clive Sinclair, pionnier de l'informatique grand public, est décédé », sur Journal du Geek, lejournaldugeek, (consulté le ).
  4. « Planet Sinclair : Zeta » (consulté le )
  5. (en) « Home computing pioneer Sir Clive Sinclair dies aged 81 », sur the Guardian, (consulté le ).
  6. « Clive Sinclair meurt 41 ans après avoir inventé le premier ordinateur à petit prix », sur Les Echos, (consulté le ).
  7. « Mort de Clive Sinclair, inventeur de la première calculatrice de poche », sur Le HuffPost, (consulté le ).
  8. (en) « "Micro Live" Episode #3.1 (TV Episode 1986) », sur IMDb (consulté le ).
  9. (en) Sarah Walters, « Sirs Alan Sugar and Clive Sinclair: a story of two computer combatants », sur Manchester Evening News, (consulté le ).
  10. (en) « Sinclair Chronology », sur Planet Sinclair (consulté le ) (chronologie).

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier