Cliff Bowen

joueur de rugby
Cliff Bowen
Description de l'image Clifford (Cliff) Alfred Bowen.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Clifford Alfred Bowen
Naissance
à Morriston (Pays de Galles)
Décès
à Rickmansworth (Angleterre)
Poste Ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
?Llanelli RFC? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1896-1897Flag of Wales (1807–1953).svg Pays de Galles4 (3)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Clifford « Cliff » Alfred Bowen, né le à Morriston et mort le à Rickmansworth, est un joueur de rugby à XV international gallois. Il évolue au poste d'ailier tant en sélection nationale qu'avec le club de Llanelli RFC.

Il pratique également le cricket avec Llanelli et le Carmarthenshire dans le cadre du Minor Counties Cricket Championship[1].

Carrière rugbystiqueModifier

Cliff Bowen honore sa première cape internationale dans le tournoi britannique en 1896[2] pour le match d'ouverture face à l'Angleterre. Cliff Bowen est aligné avec un autre ailier Bert Dauncey de Newport, Owen Badger et le capitaine gallois Arthur Gould au centre. Bowen et Dauncey conservent leurs postes tout le tournoi, ce qui est une première pour des ailiers gallois depuis la paire Norman Biggs - Billy McCutcheon, membres de l'équipe qui a remporté la Triple Couronne[3] en 1893. Le match de 1896 à Blackheath est une très lourde défaite contre l'Angleterre qui marque sept essais pour un score final de 25 à 0[4]. Cette déroute est en partie imputable au mauvais sort car Owen Badger se fracture la clavicule et quitte ses coéquipiers dans le premier quart d'heure, les laissant terminer le match à quatorze[5],[6]; les sélectionneurs changent de nombreux avants, par exemple Wallace Watts, Arthur Boucher et Boomer Nicholl. Lors de la deuxième rencontre, le pays de Galles s'impose 6 à 0 contre l'Écosse, avec un essai inscrit par Arthur Gould et un autre par Cliff Bowen[7]. Le match est l'occasion de voir le joueur Gwyn Nicholls faire ses débuts internationaux au centre associé à Arthur Gould. La dernière confrontation du tournoi est sanctionnée d'une défaite (8-4) contre l'Irlande.

Bowen connaît une nouvelle sélection pour le pays de Galles dans le tournoi britannique en 1897[2] pour le match d'ouverture face à l'Angleterre. Cette fois, l'autre ailier est Thomas Pearson. Le pays de Galles l'emporte 11 à 0. Le XV du Poireau ne joue pas d'autre match cette saison-là à cause de « l'affaire Gould ». Bowen n'a plus l'occasion de jouer par la suite avec la sélection nationale.

Statistiques en équipe nationale de rugby à XVModifier

Cliff Bowen dispute quatre matches avec l'équipe du pays de Galles. Il participe à deux tournois britanniques.

Détail des matches de Cliff Bowen en équipe du pays de Galles[2],[8]
Année Compétition Matches Points Essais
1896 Tournoi britannique 3 3 1
1897 Tournoi britannique 1 - -
Total 4 3 1

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Cliff Bowen » (voir la liste des auteurs).
  1. Cliff Bowen Cliff Bowen player profile Cricket Archives
  2. a b et c (en) « Cliff Bowen », sur www.scrum.com (consulté le )
  3. La Triple Couronne est un titre honorifique disputé par les équipes nationales d'Angleterre, d'Écosse, du pays de Galles et d'Irlande dans le cadre du tournoi britannique puis du Tournoi. Si l'une de ces équipes arrive à remporter tous ses matches contre les trois autres (ce qui n'arrive pas nécessairement), elle remporte la Triple Couronne.
  4. (en) « Home Nations - Blackheath, 4 January 1896 - England 25 - 0 Wales », sur www.scrum.com (consulté le )
  5. À l'époque, le règlement ne permet pas de remplacer un joueur, même en cas de blessure.
  6. Godwin 1984, p. 46.
  7. (en) « Home Nations - Cardiff, 25 January 1896 - Wales 6 - 0 Scotland », sur www.scrum.com (consulté le )
  8. En 1888, la fédération anglaise attribue 2 points au but et 1 point à l'essai, mais l'International Board préfère accorder 2 points pour un essai et 5 points pour un but faisant suite à l'essai (c'est-à-dire un essai transformé = 2+3), 3 points pour un but de pénalité (nouvellement créé), et 2 points pour un essai simple (non transformé), pour les rencontres internationales. En 1894, le Board inverse les valeurs de l'essai (3 points) et de la transformation (2 points), en vigueur depuis un an en Angleterre et au pays de Galles. Voir aussi le décompte des points au rugby à XV.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) John Griffiths, The Phoenix Book of International Rugby Records, Londres, Phoenix House, , 640 p., relié (ISBN 978-1-907554-06-3)
  • (en) David Smith et Gareth Williams, Fields of Praise : the official history of the Welsh Rugby Union, 1881-1981, Cardiff, University of Wales Press, , 550 p., relié (ISBN 978-0-7083-0766-3)
  • (en) Terry Godwin, The International Rugby Championship 1883-1983, Londres, CollinsWillow, , 498 p., relié (ISBN 978-0-00-218060-3)  

Lien externeModifier