Classe Alger

navire de guerre

Classe Alger
Image illustrative de l'article Classe Alger
gravure de l'Alger
Caractéristiques techniques
Type Croiseur protégé
Longueur 105 m
Maître-bau 12.98 m
Tirant d'eau 6.10 m
Déplacement 4.313 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur (24 chaudières) et voile quatre-mâts
Puissance 8.000 cv
Vitesse 19 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Blindage pont = 50 mm
kiosque = 76 mm
Armement 6 x 164 mm
6 x 138 mm
2 x 65 mm
10 x 47 mm
5 tubes lance-torpilles (356 mm )
Aéronefs non
Autres caractéristiques
Équipage 387 hommes
Histoire
Constructeurs Drapeau de la France France
A servi dans Ensign of France.svg Marine nationale
Navires construits 3
Navires prévus 3
Navires démolis 3

La classe Alger fut une classe de croiseur protégé construite par la marine française entre 1887 et 1891. L’ Alger et ses sister-ships, l’Isly et le Jean-Bart, furent mis en service au commencement de la dernière décennie du XIXe siècle.

ConceptionModifier

Ces bâtiments étaient caractérisés par une protection consistant en un blindage de pont de 90 mm d’épaisseur, un cloisonnement des soutes, une flottaison cellulaire et des masques de blindage de canons de 30 mm usinés en acier spécial. Ils bénéficiaient encore d'une double propulsion, machine à vapeur et voile (gréement quatre-mâts).


Les unités de la classe AlgerModifier

Nom Lancement Service effectif Chantier naval Fin de carrière Photo
Alger 1891 Cherbourg Ponton à Rochefort (1911).
Rayé en 1922.
Isly 1893 Brest Rayé en 1914
Jean Bart 1891 Rochefort  

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :


Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Roger Chesneau et Eugène M. Koleśnik, Conway's All the World's Fighting Ships (1860-1905), [détail de l’édition]