Clan Inaba

Le clan Inaba (稲葉氏 Inaba-shi) est un groupe de samouraïs prédominant pendant les époques Sengoku et d'Edo[1]. Durant l'époque d'Edo, les Inaba sont identifiés comme un des clans fudai daimyo (« clans intérieurs »), vassaux ou alliés héréditaires du clan Tokugawa[1], à l'opposé des tozama daimyo (« clans extérieurs »).

Emblème (mon) du clan Inaba.

Branches du clanModifier

Le clan Inaba de fudai daimyo est originaire au XVIe siècle de la province de Mino[2] et prétend être composé de descendants de Kōno Michitaka (d. 1374)[3], qui prétend lui-même descendre de l'empereur Kammu (736-805)[4].

  • Les membres de la branche principale des Inaba sont descendants d'Inaba Sadamichi (1551-1606)[3], qui fut élevé à ce rang par Oda Nobunaga en 1564[2]. Il est établi en 1585 dans le domaine de Hachiman (40 000 koku) dans la province de Mino[3]. En 1600, lui et ses héritiers sont installés dans le domaine d'Usaki (56 000 koku) dans la province de Bungo, et ses descendants y restent jusqu'à la restauration de Meiji en 1868[2]. Le chef de clan fut anobli comme vicomte (伯爵, hakushaku) pendant l'ère Meiji[3].
  • Une autre branche secondaire du clan Inaba fut créée en 1781[2]. De 1785 à 1868, cette branche du clan vécut dans le domaine de Tateyama (10 000 koku) dans la province d'Awa. Le chef du clan fut anobli comme vicomte pendant l'ère Meiji[3].

Temple du clanModifier

Tōzen-ji, un temple bouddhiste à Edo, considéré comme le temple de beaucoup de clans, est le temple de la branche principale du clan Inaba[5].

Membres importantsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (de) Eva-Maria Meyer, « Gouverneure von Kyôto in der Edo-Zeit »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Universität Tübingen.
  2. a b c d e et f Georges Appert, Ancien Japon, (lire en ligne), p. 67.
  3. a b c d e f g et h Jacques Papinot, Inaba, . « Inaba » [PDF], p. 15. Jacques Papinot, Dictionnaire d’histoire et de géographie du Japon, .
  4. (en) « Inaba », sur www.ancestry.com (consulté le 14 février 2020), citant Patrick Hank (dir.), Dictionary of American Family Names, (lire en ligne).
  5. Hugh Cortazzi, Collected Writings of Sir Hugh Cortazzi, vol. 2, (lire en ligne), p. 210-211.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Lien externeModifier