Cimolai SpA
logo de Cimolai

Création 1949
Fondateurs Armando Cimolai
Forme juridique Société par actions
Siège social Pordenone
Drapeau de l'Italie Italie
Activité industrie, infrastructures, constructions métalliques
Filiales Cimolai Technology SpA
Effectif 3000 (2017)
Site web cimolai.com

Chiffre d'affaires 525 M€ (2017)

Cimolai SpA est une très importante société italienne, une des plus importantes au monde, spécialisée dans la conception, la construction et l'installation de très grosses structures métalliques.

HistoireModifier

La société a été fondée en 1949 à Pordenone[1]. La société a débuté dans un atelier pour la production de portails et menuiseries extérieures métalliques.

Dès 1963, l'activité de la société l'oblige à s'agrandir et Armando Cimolai fait construire un grand atelier où il pourra développer ses activités au cours des années 1960 et 1970 en concevant et construisant les structures métalliques de nombreuses usines pour les principales industries de l’époque ENEL, Zanussi, Fiat, Valeo.

En 1974, la croissance de l'activité de la société ne faiblit pas et l'oblige à construire de nouveaux ateliers de fabrications à Polcenigo en 1974, à Roveredo en 1986 et à San Quirino en 1991. Rapidement les ouvrages réalisés par la société en Italie : hall pour avions, ponts routiers, autoroutiers et ferroviaires dont l'Italie abonde, couvertures de stades, font la réputation de la société qui se lance également dans la construction de grues portuaires. Dans les années 1980, la société commence à se développer sur les marchés étrangers.

En 2003, Cimolai investit dans une ligne de production de tubes de forte épaisseur. Pour cela elle doit construire une usine en bordure de mer, à San Giorgio di Nogaro à la pointe nord de l'Adriatique avec un port indépendant pour accueillir les navires de transport mais également pour mettre à l'eau les coques des gros bateaux qu'elle décide aussi de fabriquer dans le cadre d'une diversification.

Au tournant du nouveau millénaire, Cimolai participe à la construction du pont sur le Grand Canal du Havre, du deuxième pont sur la Severn à Bristol et du stade olympique d'Athènes. La société est également engagée dans la mise en œuvre de la plaque tournante du Nouveau World Trade Center à New York, et les portes de l'élargissement du canal de Panama, ainsi que dans la construction du gratte-ciel Intesa Sanpaolo à Turin et le nouveau système de confinement de la centrale de Tchernobyl.

En 2004, la société a élargi ses activités dans la production d'outils spéciaux pour la construction de ponts, de viaducs et de tunnels, les chantiers navals et les industries avec la création d'une filiale, la société Cimolai Technology.

À partir de 2011, Cimolai saisit l'opportunité de croissance externe en rachetant plusieurs sociétés :

  • Fabris Srl, entreprise italienne spécialisée dans la mécanique,
  • Zwahlen & Mayr SA, importante société suisse de charpente métallique qui fabrique également des tubes tréfilés.

À cette même période, Cimolai acquiert un terrain de 28 hectares à Monfalcone et y construit un nouvel atelier de 46 700 m2.

En 2014, l'expansion du groupe se fait à l'étranger en créant la société JVK-Cimolai à Tcheliabinsk (Russie) pour la production de structures métalliques.

En 2015, le groupe crée 3 nouvelles filiales :

  • C&S Walss Srl, société spécialisée dans la fabrication et la pose de façades,
  • Cimolai Energy Srl, pour la fabrication de composants pour le secteur Oil&gas,
  • Cimolai Heavy Lift Srl, société de service chargée de la manutention et le montage des grandes structures métalliques.

En 2017, le développement et la diversification se poursuivent avec de nouvelles filiales :

  • E.C. Project Srl, bureau d'études et producteur de matériaux et revêtements extérieurs pour tous bâtiments de logements ou industriels,
  • Cimolai Rimond Middle East General Contracting LLC à Abu Dhabi, implantation commerciale locale du groupe,
  • Cimolai Rimond Middle East General Contracting LLC à Dubai, implantation commerciale locale du groupe.

Cette même année, toutes les unités du groupe Cimolai ont reçu la certification ISO 14001.

Répartition de l'activitéModifier

La société Cimolai SpA est présente dans 58 pays dans le monde.

Son chiffre d'affaires a été de 525 millions d'euros en 2017 et a mis en œuvre 180 000 tonnes d'acier :

  • 34 % en Italie,
  • 27 % en Amérique,
  • 22 % au Moyen Orient,
  • 13 % en Europe (hors Italie),
  • 4 % en Afrique.

Les différents secteurs d'activitéModifier

L'activité de la société, en co-traitance, en marché direct ou en General contractor est ainsi répartie :

  • Ponts :passerelles, ponts et viaducs : pour piétons, routes et autoroutes, voies ferrées et lignes grande vitesse
  • Enceintes couvertes : centres sportifs, arènes et stades, etc.
  • Bâtiments : édifices de tous types, usines, entrepôts de très grandes dimensions, halls d'assemblage d'avions, etc.
  • Ouvrages spéciaux à la demande, tels que :
    • portes des nouvelles écluses du canal de Panama
    • coques des 3 paquebots de Seabourn Cruise Line,
  • Équipements de manutention : cette activité, gérée à l'origine comme les autres secteurs d'activité a fait l'objet d'une activité indépendante avec la création, en 2004, de la filiale Cimolai Technology SpA.
  • Transports exceptionnels : ce secteur d'activité est étroitement lié à la réalisation de gros ouvrages en charpente métallique. Quelques exemples spectaculaires sur le site de la société[2]

Principales réalisationsModifier

Nota : les dates mentionnées sont celles de la mise en service effective ou programmée des ouvrages.

Quelques ponts & viaducsModifier

ItalieModifier

  • Ponte collegamento asse Nord-Sud - pont à haubans à Bari 626 m (2015)
  • Pont sur l'Adda (2009)
  • Pont de Bacchiglione - pont autoroutier de 131 m sur l'autoroute A31 (2012)
  • Pont de Cadore (1985)
  • Pont "Centrale" Autoroute A1 à Reggio d'Émilie (2006)
  • Pont Laterale Nord - Pont haubané en semi-harpe Reggio d'Émilie (2007)
  • Pont Laterale Sud - Pont haubané en semi-harpe Reggio d'Émilie (2007)
  • Pont Settimia Spizzichino - pont treillis en arc de 160 m Roma G.R.A. (2012)
  • Pont de Vadena - pont bow-string Bolzano (1998)
  • Viaduc Fragneto (1994)
  • Viaduc de Padoue Est (2007)
  • Viaduc de Platano - Salerne (1978)
  • Viadotto Vela - poutres caissons Trente

FranceModifier

Autres paysModifier

 
Vue panoramique du viaduc sur la Serven (5.128 m)
  • The Celtic Gateway Bridge - Passerelle en acier inoxydable de 160 m à Holyhead Pays de Galles (2006)
  • Pont de la Paix à Tbilissi en Géorgie - passerelle piétonne couverte de 160 m (2010),
  • Deuxième pont sur la Severn - viaduc autoroutier (Pays de Galles) (1996)
  • Gade Valley Viaducts (viaduc autoroute M25 en Angleterre)
  • Viaduc de l'Altwipfergrund - Autoroute A71 Thuringe Allemagne 280 m (2001)
  • Viaduc de Haiger - Autoroute A45 Hesse Allemagne 801 m (2002)
  • Viaduc de Mirna Croatie (2005)
  • Viaduc de Tlemcen Algérie - viaduc pour ligne à grande vitesse 2.794 m,
  • Viaduc de Vockerode - Autoroute A71 Thuringe Allemagne 288 mètres (2000)
  • Wainwright Bridge - Blackburn Grande-Bretagne (2008)

Notes et référencesModifier

  1. La Repubblica : Roberta Paolini, Da Cernobyl ai mondiali brasiliani Cimolai miete ordini e raddoppia i ricavi, 25 mars 2013
  2. (en) « Cimolai heavy lift », sur Cimolai SpA (consulté le )
  3. « Portes des écluses du nouveau canal de Panama », sur Cimolai SpA (consulté le )
  4. « Clapets pour le MOSE de Venise », sur Cimolai SpA (consulté le )
  5. « Structure pour le démantèlement res off-shore », sur Cimolai SpA (consulté le )
  6. « Structures on-shore Tengiz », sur Cimolai SpA (consulté le )
  7. « Nouveau pont ferroviaire d'Oissel », sur structurae.com (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier