Cimetière de Friedrichswerder

cimetière allemand

Le cimetière de la communauté de Friedrichswerder est situé sur la Bergmannstraße à Berlin-Kreuzberg. Il est inauguré le et couvre une superficie de 30 800 mètres carrés. La chapelle n'est construite qu'en 1875/76.

Vue depuis la Bergmannstraße

Le cimetière de Jérusalem et de la nouvelle église (division IV) forme sa limite à l'est, le cimetière II de la Trinité à l'ouest. Avec ceux-ci et le cimetière de Luisenstadt, il appartient au complexe de cimetières de la Bergmannstraße, qui sont reliés les uns aux autres il y a quelques décennies par des ouvertures.

Le cimetière de Friedrichswerder est le deuxième, mais le premier cimetière indépendant de la communauté, après avoir partagé le cimetière des communautés de Dorotheenstadt et de Friedrichswerder. C'est pourquoi on l'appelle parfois cimetière de Friedrichswerder II . L'administration du cimetière tranche cette vieille question litigieuse en apposant un panneau d'entrée Cimetière de Friedrichswerder.

L'église associée est l'église de Friedrichswerder à Berlin-Mitte, un bâtiment de Karl Friedrich Schinkel, qui après de graves dommages de guerre est restauré pour la première fois par la RDA, puis à nouveau en 1997 avec des matériaux de meilleure qualité. Elle est utilisée depuis 1987 par l'Académie des Arts de Berlin.

Au total, 174 victimes de la guerre et de la tyrannie reposent dans ce cimetière, dans un cimetière de guerre fermé, dans des tombes individuelles et 25 dans une tombe collective[1].

Tombes de personnalités connuesModifier

 
Tombe de Beysing
 
Tombe de Schimmelbusch
 
Tombe de Reinhard

Tombes préservéesModifier

Tombes non conservéesModifier

Pierres tombales exceptionnelles artistiquesModifier

  • Julius Heese, fabricant de soie, mausolée historique (construit en 1897), aujourd'hui utilisé comme columbarium
  • Paul Köthner (1848–1902), tombeau mural Art nouveau en granit rouge conçu par Erdmann (de) & Spindler (de) avec buste en bronze et reliefs en bronze de Lilli Finzelberg
  • Tombe de Rönnebeck (construite en 1878), tombe murale avec mosaïque
  • Tombe de Seeger (construite en 1862), mausolée
  • Tombe de Spinn (construite en 1893), famille de fabricants, mausolée en forme de chapelle gothique

BibliographieModifier

  • Dagmar Girra, Ralph Jaeckel, Heike Laubrich, Heidrun Siebenhühner, Hans-Jürgen Mende: Friedrichswerderscher Friedhof II / Ein Friedhofsführer. Edition Luisenstadt, Berlin 2004 (ISBN 3-89542-141-3).

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. SenUVK, Gräber der Opfer von Krieg und Gewaltherrschaft – Bestand an Einzelgräbern und Sammelgräbern, , p. 4