Christine de Deux-Ponts-Birkenfeld

aristocrate allemande

Christiane Henriette de Palatinat-Deux-Ponts-Birkenfeld (, Ribeauvillé, Arolsen) était une comtesse de Palatine de Deux-Ponts-Birkenfeld par la naissance et par mariage princesse de Waldeck-Pyrmont.

BiographieModifier

Christiane Henriette était la fille du duc Christian III de Deux-Ponts-Birkenfeld (1674-1835) de son mariage avec Caroline de Nassau-Sarrebruck (1704-1874), fille de Louis-Crato de Nassau-Sarrebruck. Christiane Henriette était la sœur de Christian IV de Deux-Ponts-Birkenfeld, Caroline de Palatinat-Deux-Ponts-Birkenfeld, et de Frédéric de Deux-Ponts-Birkenfeld. Elle est aussi la tante du premier roi de Bavière Maximilien Ier.

Elle a épousé le 19 août 1741 à Deux-Ponts, Charles-Auguste de Waldeck-Pyrmont (1704-1763). Après la mort de son mari, en 1763, elle fut régente de la principauté et tuteur de son fils premier-né de 1764 à 1766[1]. Dans les années 1764 à 1778, le Nouveau Château d'Arolsen a été construit comme son douaire par Franz Friedrich Rothweil.

Christiane Henriette a été jugée très instruite dans les arts et les sciences. Elle était une amie proche de l'anthropologue Johann Friedrich Blumenbach[2] Christiane a constitué une bibliothèque complète[3], qui, en 1788 inclus environ 6 000 volumes[4] et dans son Château d'Arolsen, constituant une collection d'histoire naturelle[5].

À sa mort, Christiane laisse une dette considérable[6], et une partie de sa bibliothèque et de la collection d'œuvres d'art sont mis aux enchères en 1820[7].

Christiane Henriette meurt en 1816, et fut enterré dans le parc de son Château neuf à Arolsen.

DescendanceModifier

De son mariage avec Charles Auguste, Christiane Henriette eu les enfants suivants:

RéférencesModifier

  • Joseph Heinrich Loup: Das Haus Wittelsbach: le Bayern Geschichte aus Quellen, G. G. Zé, 1847, p. 482
  • Kerstin Merkel, Heide Wunder: Deutsche Frauen der frühen Neuzeit, Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 2000, p. 211 ff.

Notes de bas de pageModifier

  1. Société d'Histoire et d'Archéologie de Westphalie: Zeitschrift für vaterländische Geschichte und Altertumskunde, Volume 23, de la Société d'Histoire et d'Archéologie de la Westphalie, 1863, p. 150
  2. Rudolf Gaedechens: Die Antiken des fürstlich Waldeckischen Musées zu Arolsen, Speyer, 1862, p. 15
  3. Birgit Kümmel: Arolsen: indessen va es glänzen, Bing, 1992, p. 124
  4. http://fwhb.uni-kassel.de/fileadmin/user_upload/_temp_/Europa_im_Kleinen2.pdf (PDF, 587 ko)
  5. Birgit Kümmel: Arolsen: indessen va es glänzen, Bing, 1992, p. 130
  6. Allgemeiner anzeiger und nationalzeitung der Deutschen, p. 3309 Numérisées
  7. http://dtm.bbaw.de/Waldeck/arolsen-hofbibliothek.htm#Christiane