Christine Vanparys

handballeuse française

Christine Vanparys
Image illustrative de l’article Christine Vanparys
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (43 ans)
Lieu Toulon
Taille 1,78 m
Poste arrière, demi-centre
Surnom(s) Kiki
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1998-1999 Sun A.L. Bouillargues
1999-2003 Toulon Var Handball
2003-2004 ASUL Vaulx-en-Velin
2004-2006 HB Metz métropole
2006-2007 HBC Nîmes
2007-2008 HB Metz métropole
2008-2012 Le Havre AC Handball
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
2002-2009 Équipe de France96 (193)
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
2015-2016 HB Octeville
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Christine Vanparys-Torres, née le à Toulon, est une ancienne joueuse française de handball, évoluant au poste d'arrière, demi-centre.

BiographieModifier

Christine Vanparys, surnommée Kiki, dispute son premier grand tournoi international lors du Championnat d'Europe 2002 au DanemarkOlivier Krumbholz l'appelle en urgence pour remplacer Leila Lejeune, forfait pour cause de blessure. Coup de Poker réussi pour l'entraineur national puisque Vanparys fut la révélation de ce tournoi. Pour le Tournoi olympique 2004, elle ne fait pas partie de la sélection de Olivier Krumbholz, bien qu'elle ait effectué toute la préparation.

Les années suivantes, elle est devenue l'une des joueuses majeures sur lesquelles s'appuie Olivier Krumbholz. Lors du Championnat d'Europe 2006, en Suède, devenue capitaine de l'équipe de France, elle conduit celle-ci à une médaille de bronze.

Non sélectionnée au départ pour le Championnat du monde 2007 qui se déroule en France, pour cause de blessures, elle est toutefois l'une des trois réservistes, avec Raphaëlle Tervel et Stella Joseph Mathieu. Après la blessure de Stéphanie Lambert, elle est rappelée à partir du quart de finale contre la Roumanie. La France échouera face à cet adversaire en prolongation avant finalement d'obtenir une 5e place qui lui donne le droit d'organiser un tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques de 2008.

Olivier Krumbholz la rappelle en 2009 pour le Championnat du monde en Chine, afin d'aider ce nouveau groupe jeune à avancer : pari réussi puisque Vanparys et l'équipe de France deviennent vice-championnes du monde.

PalmarèsModifier

ClubModifier

compétitions internationales
compétitions nationales

Sélection nationaleModifier

Distinction personnelleModifier

Liens externesModifier