Christine Nougaret

archiviste et historienne française

Christine Nougaret, née Chapalain le à Saint-Mandé (Seine), est une archiviste, enseignante-chercheuse et historienne française.

Christine Nougaret
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directrice d'études
École nationale des chartes
-
Directrice
Centre d'accueil et de recherche des Archives nationales
-
Directrice
Archives municipales de Nantes
-
Marie-Thérèse Lalague-Guilhemsans (d)
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Christine ChapalainVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Roger Nougaret (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
École nationale des chartes (-)
Archives nationales (-)
Direction des Archives de France (d) (-)
Archives nationales (-)
Direction des Archives de France (d) (-)
Archives municipales de Nantes (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Distinctions
Œuvres principales

Archiviste-paléographe et conservatrice générale du patrimoine, elle est directrice d'études à l’École nationale des chartes de 2007 à 2019, où elle enseigne l’histoire des institutions, la diplomatique et l'archivistique contemporaines, après avoir exercé comme conservatrice aux Archives municipales de Nantes, aux Archives nationales françaises et à la Direction des archives de France.

Biographie modifier

Formation modifier

Christine Chapalain est admise quatrième sur vingt à l'École nationale des chartes à l'issue du concours d'entrée de 1978[1]. Elle y obtient le diplôme d'archiviste paléographe en 1981 après avoir soutenu une thèse d'établissement intitulée Misère et assistance dans le diocèse de Rennes au XVIIIe siècle[2]. Elle est major de sa promotion[2].

Carrière professionnelle modifier

Le , Christine Nougaret est nommée conservatrice aux Archives municipales de Nantes[3]. Dix ans plus tard, le , elle est nommée à la Direction des archives de France[4]. Elle est ensuite nommée aux Archives nationales françaises le , en tant que cheffe du centre d'accueil et de recherche (CARAN)[5]. Le , elle devient présidente du Comité des normes de description du Conseil international des archives[6]. Experte reconnue au niveau international en matière d'instruments de recherche, elle y contribue notamment à l'élaboration de la norme ISAD(G). À la Direction des archives de France, elle est nommée responsable des relations internationales auprès de l'inspection générale des archives de France le [6]. Elle revient aux Archives nationales en 1999, en tant que responsable de la Section des archives personnelles et familiales[7].

À partir du , elle est directrice d'études associée à l'École des chartes en archivistique contemporaine[8], poste auquel elle est reconduite le [9]. Le , elle devient responsable de la Section ancienne des Archives nationales[10].

Le , Christine Nougaret est nommée directrice d'études à l’École nationale des chartes, sur la chaire d'histoire des institutions, de diplomatique et d'archivistique contemporaines[11]. Elle prend sa retraite en 2019.

En 2017, elle remet un rapport intitulé Une stratégie nationale pour la collecte et l'accès aux archives publiques à l'ère numérique à la ministre de la Culture Audrey Azoulay[12].

De 2016 à 2019, elle est vice-présidente du Conseil supérieur des archives[13]. Elle appartient depuis 2018 au Comité d'histoire du ministère de la Culture[14].

Ouvrages modifier

Distinctions modifier

Prix modifier

  • Prix de la Société française d'histoire des hôpitaux ex-aequo pour sa thèse d'établissement Misère et assistance dans le diocèse de Rennes au XVIIIe siècle (1983)[15].

Décorations modifier

Références modifier

  1. « Chronique. École des chartes », Bibliothèque de l'École des chartes, no 136 (2),‎ , p. 463 (lire en ligne, consulté le ).
  2. a et b « Chronique. École des chartes », Bibliothèque de l'École des chartes, no 140 (2),‎ , p. 372 (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Chronique. Archives », Bibliothèque de l'École des chartes, no 140 (2),‎ , p. 378-379 (lire en ligne, consulté le ).
  4. « Chronique. Archives », Bibliothèque de l'École des chartes, no 149 (2),‎ , p. 524 (lire en ligne, consulté le ).
  5. « Chronique. Archives », Bibliothèque de l'École des chartes, no 153 (2),‎ , p. 615 (lire en ligne, consulté le ).
  6. a et b « Chronique. Archives », Bibliothèque de l'École des chartes, no 157 (2),‎ , p. 816 et 814 (lire en ligne, consulté le ).
  7. « Chronique. Archives », Bibliothèque de l'École des chartes, no 157 (2),‎ , p. 691 (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Chronique. École des chartes », Bibliothèque de l'École des chartes, no 158 (2),‎ , p. 672 (lire en ligne, consulté le ).
  9. « Chronique. École des chartes », Bibliothèque de l'École des chartes, no 161 (2),‎ , p. 781 (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Chronique. Archives », Bibliothèque de l'École des chartes, no 164 (2),‎ , p. 711 (lire en ligne, consulté le ).
  11. « Chronique. École des chartes », Bibliothèque de l'École des chartes, no 165 (2),‎ , p. 646 (lire en ligne, consulté le ).
  12. Isabelle Verbaere, « Archivage numérique : un rapport pointe l’urgence de réformes », La gazettes des communes, des départements, des régions,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. Arrêté du 25 avril 2016 portant nomination au Conseil supérieur des archives.
  14. « Des chartistes nommés membres du comité d'histoire du ministère de la Culture », sur École nationale des chartes, (consulté le ).
  15. « Chronique. Prix académiques et littéraires », Bibliothèque de l'École des chartes, no 141 (2),‎ , p. 442 (lire en ligne, consulté le ).
  16. Décret du 18 avril 2014 portant promotion et nomination.
  17. « Chronique. Décorations », Bibliothèque de l'École des chartes, no 171 (2),‎ , p. 655 (lire en ligne, consulté le ).
  18. « Chronique. Décorations », Bibliothèque de l'École des chartes, no 162 (2),‎ , p. 679 (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes modifier