Chris Killip

photographe britannique

Chris Killip, né le sur l’île de Man, et un photographe manois

Chris Killip
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Période d'activité
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

BiographieModifier

Christopher Killip quitte l’école à l’âge de 16 ans et commence une carrière de photographe. En 1964, il est embauché comme troisième assistant du photographe Adrian Flowers avant de travailler comme assistant indépendant à Londres de 1966 à 1969.

Après avoir vu sa toute première exposition de photographies au MoMA de New York, il retourne photographier sur l’île de Man.

Il est membre fondateur, conservateur et conseiller de la Side Gallery de Newcastle-upon-Tyne qu’il dirige de 1977 à 1999.

En 1989, Chris Killip reçoit le prix Henri Cartier-Bresson pour In Flagrante. En 1991, il est invité à enseigner à l’Université Harvard dont il devient directeur du département des études visuelles et environnementales en 1994. Il prend sa retraite de Harvard en décembre 2017 et continue de vivre aux États-Unis.

Expositions et collectionsModifier

Son travail a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles internationales et il figure dans d’importantes collections dont le MoMA, New York, la Maison George Eastman, le J. Paul Getty Museum de Los Angeles, le Musée Folkwang à Essen, le musée Stedelijk d’Amsterdam, la Tate Gallery à Londres et le Victoria and Albert Museum à Londres.

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Steidl's description of Pirelli Work is here.
  2. Steidl's description of Seacoal is here.
  3. Steidl's description of Arbeit / Work is here.
  4. Steidl's description of Isle of Man Revisited is here.
  5. Steidl's description of In Flagrante Two is here.
  6. Café Royal's description of Isle of Man TT Races 1971 is here.
  7. Café Royal's description of Huddersfield 1974 is here.
  8. Café Royal's description of The Seaside 1975–1981 is here.
  9. Steidl's description of The Station is here.

Liens externesModifier