Ouvrir le menu principal

Chris Grayling
Illustration.
Chris Grayling en 2017.
Fonctions
Secrétaire d'État aux Transports
En fonction depuis le
(2 ans, 9 mois et 7 jours)
Premier ministre Theresa May
Gouvernement May I et II
Prédécesseur Patrick McLoughlin
Leader de la Chambre des communes
Lord président du Conseil

(1 an, 2 mois et 4 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron II
Prédécesseur William Hague (Leader de la Chambre des communes)
Nick Clegg (Lord président du Conseil)
Successeur David Lidington
Lord grand chancelier
Secrétaire d'État à la Justice

(2 ans, 8 mois et 5 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I
Prédécesseur Kenneth Clarke
Successeur Michael Gove
Ministre d'État pour l'Emploi

(2 ans, 3 mois et 22 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I
Prédécesseur Jim Knight
Successeur Mark Hoban
Membre de la Chambre des communes
En fonction depuis le
(17 ans, 10 mois et 14 jours)
Élection 7 juin 2001
Réélection 5 mai 2005
6 mai 2010
7 mai 2015
8 juin 2017
Circonscription Epsom et Ewell
Législature 53e, 54e, 55e, 56e et 57e
Prédécesseur Archie Hamilton
Biographie
Nom de naissance Christopher Stephen Grayling
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Londres (Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti social-démocrate (avant 1988)
Parti conservateur (depuis 1988)
Conjoint Susan Dillistone
Diplômé de Sidney Sussex College

Christopher « Chris » Stephen Grayling, né le à Londres, est un homme politique britannique membre du Parti conservateur.

Sommaire

BiographieModifier

Cadre de la BBC membre du Parti conservateur, il est élu député pour Epsom et Ewell en 2001 et figure dans les cabinets fantômes successifs de David Cameron à partir de 2005. De 2010 à 2012, il est ministre d'État pour l'Emploi, avant de devenir la même année Lord grand chancelier et secrétaire d'État à la Justice dans le gouvernement Cameron remanié[1].

En mai 2015, il devient leader de la Chambre des communes et lord président du Conseil.

Dans le cadre du référendum de 2016 sur le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, Chris Grayling se positionne ouvertement en faveur d'une sortie et fait activement campagne notamment aux côtés du leader du parti UKIP, Nigel Farage[2]. Peu après la prise de fonction de Theresa May, il est nommé secrétaire d'État aux Transports.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier