Chiara Appendino

femme politique italienne

Chiara Appendino
Illustration.
Chiara Appendino en 2018.
Fonctions
Maire de Turin
Maire de la ville métropolitaine de Turin

(5 ans, 3 mois et 20 jours)
Élection
Prédécesseur Piero Fassino
Successeur Stefano Lo Russo
Biographie
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Moncalieri (Italie)
Nationalité Italienne
Parti politique Mouvement 5 étoiles
Diplômée de Université Bocconi
Profession Chef d'entreprise

Chiara Appendino, née le à Moncalieri, est une femme politique italienne.

Membre du Mouvement 5 étoiles, elle est maire de Turin et de la ville métropolitaine de Turin de 2016 à 2021.

BiographieModifier

Diplômée de l'université Bocconi, elle est chef d’entreprise[1].

Elle entre pour la première fois en contact avec le Mouvement 5 étoiles en 2010, sur un stand au marché de Porta Palazzo à Turin[2]. Elle est élue sous les couleurs du M5S lors des élections municipales de 2011, et siège dans l'opposition[2].

Âgée de 32 ans et inconnue quelques mois avant le scrutin, elle bat à la surprise générale le maire sortant, Piero Fassino (PD), lors des élections municipales de 2016 à Turin, remportant 54,6 % des voix lors du second tour[1],[3]. Pendant l'entre-deux tours, elle avait reçu le soutien de la Ligue du Nord et d’une partie de la droite[4]. Ses listes présentent un profil hétéroclite sur le plan sociologique, et transcendent le clivage gauche-droite[2]. Pour le politologue Roberto D’Alimonte, « il est clair que Chiara Appendino a attiré des votes du centre droit, mais aussi de gauche, et ceux aussi des NO TAV, les opposants à la ligne Lyon-Turin »[2].

À l'issue d'un mandat difficile pour elle, Chiara Appendino ne se représente pas en 2021[5].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Philippe Ridet, « Virginia Raggi, candidate du Mouvement 5 Etoiles, élue première femme maire de Rome », sur lemonde.fr, .
  2. a b c et d Mathilde Auvillain, « A Rome et Turin, deux femmes incarnent l'avènement du Mouvement 5 étoiles », sur Mediapart, (consulté le ).
  3. Richard Heuzé, « Virginia Raggi du Mouvement 5 étoiles élue maire de Rome », Le Figaro,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  4. Eric Jozsef, « En Italie, l'addition électorale est salée pour Matteo Renzi », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. « A Turin, la déconfiture du Mouvement 5 étoiles », sur Le Monde,

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier