Ouvrir le menu principal
Deux chaussures de marche différentes.

Une chaussure de marche est une chaussure spécialement conçue pour la marche à pied ou la randonnée pédestre. Elle assure une meilleure adhérence et accroche sur le sol qu'une chaussure de sport et un bon maintien de la cheville, permettant ainsi de réduire les risques de fracture ou d'entorse, évènements, qui, dans des lieux isolés comme la montagne, peuvent avoir de lourdes conséquences pour la santé, éventuellement la survie, compte tenu du temps nécessaire et de la difficulté rencontrée par les secours en montagne pour parvenir jusqu'au lieu de l'accident.

Il existe schématiquement deux types de chaussures de marche à pied, à tige haute ou à tige basse. Si le climat est sec et la randonnée pédestre peu difficile, le marcheur privilégiera une chaussure à tige basse. En revanche, si la randonnée est ardue et le climat humide, le randonneur choisira plutôt une tige haute[1].

Les chaussures de marche peuvent être classées dans 4 différents niveaux : Niveau A, A-B, B, C.

Les chaussures de niveau A sont des chaussures légères et souples, principalement destinées à de courtes sorties sur terrain plat.

Les chaussures de niveau A-B sont généralement à tige mi-haute ou haute, et destinées à de courtes randonnées sur terrains plat ou légèrement vallonnés.

Les chaussures de niveau B sont destinées aux randonnées de longue durée en terrain montagneux, avec un portage léger.

Les chaussures de niveau C sont quant à elles conçues pour les trekkings sur terrain difficile, et adaptées au portage lourd.

Notes et référencesModifier