Cheville (anatomie)

articulation qui relie la jambe et le pied

La cheville est l'articulation qui relie la jambe et le pied.

Les ligaments de la partie interne de la cheville.

Elle est parfois sujette à des entorses, le plus souvent externes par flexion plantaire et pied en équin.

Classiquement, on parle d'articulation supinale de l'arrière pied.

CompositionModifier

C'est une articulation synoviale de type ginglyme (anciennement trochléenne) c'est-à-dire mettant en rapport un segment de poulie plein à un segment de poulie creux.

Une cheville adulte est composée, au point de vue osseux, de l'épiphyse inférieure du tibia (malléole interne et plafond), de l'épiphyse inférieure de la fibula (ou péroné) (malléole externe) et du talus (ou astragale).

Les ligaments maintiennent la cheville et le pied en reliant les os entre eux. A l'extérieur de la cheville, on observe trois principaux ligaments : le ligament talo-fibulaire antérieur, le ligament fibulo-calcanéen, et le ligament talo-fibulaire postérieur. A l'intérieur de la cheville, il y a le ligament deltoïde plus résistant[1].

Les tendons relient les muscles aux os. Le tendon d'Achille relie les muscles du mollet au calcanéum, l'os du talon. Les tendons fibulaires permettent de tourner le pied vers l'extérieur. Le tendon tibial antérieur permet de lever le pied. Le tendon tibial postérieur permet de tourner le pied vers l’intérieur[2].

Elle ne permet comme toute trochléenne que des mouvements dans un plan sagittal : des mouvements de flexion et d'extension. Pour éviter toute confusion avec les flexions/extensions des orteils, on utilise en anatomie les termes empruntés à la gymnastique :

  • dorsiflexion (20° en moyenne)
  • flexion plantaire (45° en moyenne)

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Les ligaments de la cheville », sur www.ccos.fr (consulté le )
  2. « Anatomie de la cheville - Clinique du sport Bordeaux - Mérignac », sur www.cliniquedusport-bx.fr (consulté le )