Ouvrir le menu principal

Charlotte de Hesse-Cassel

Charlotte de Hesse-Cassel
Illustration.
Charlotte de Hesse-Cassel.
Titre
Électrice consort palatine
Prédécesseur Marie-Anne d'Autriche
Successeur Wilhelmine-Ernestine de Danemark
Biographie
Dynastie Maison de Hesse
Date de naissance
Lieu de naissance Cassel (Landgraviat de Hesse-Cassel)
Date de décès (à 58 ans)
Lieu de décès Heidelberg (Palatinat du Rhin)
Sépulture Église du Saint-Esprit d'Heidelberg
Père Guillaume V de Hesse-Cassel
Mère Amélie-Élisabeth de Hanau-Münzenberg
Conjoint Charles Ier Louis du Palatinat
Enfants Charles II du Palatinat
Élisabeth-Charlotte de Bavière

Charlotte de Hesse-Cassel, née le à Cassel et morte le à Heidelberg. Elle est la fille de Guillaume V de Hesse-Cassel et d'Amélie-Élisabeth de Hanau-Münzenberg. Elle épouse l’électeur palatin Charles Ier Louis. Elle est la mère de l'électeur Charles II, qui succède à son père à sa mort en 1680, et de la « princesse palatine » Élisabeth-Charlotte, seconde épouse du duc d'Orléans.

EnfanceModifier

Mariage et descendanceModifier

Elle se marie avec Charles Ier Louis du Palatinat, le 22 février 1650 au château de Heidelberg. Le mariage est heureux au début puis les relations se dégradent. Imbue de sa beauté, elle se refuse à son mari par crainte de tomber enceinte et de voir sa beauté s'affadir.[réf. nécessaire] Elle a néanmoins trois enfants dans les quatre premières années de son mariage, dont deux survivent :

Vie à HeidelbergModifier

Elle vit dans une cour loin d'être exemplaire, entre adultère, secrets et complots. Cette infidélité, Charlotte la rencontrera avec son mari qui a pris comme maîtresse Louise de Degenfeld en 1654 qui lui donne une nombreuse postérité (mais non dynaste).

Cette trahison est pour elle une torture. Sa belle-sœur Sophie de Hanovre raconte qu'une fois, elle avait fouillé dans une armoire de son mari et a trouvé les bijoux de sa maîtresse et ses lettres. Furieuse, elle a piqué une crise devant son mari et sa sœur.

Grande, blonde, avec un nez long, une belle poitrine et avait un caractère difficile : elle était jalouse, coquette, qui peut se mettre en colère sans le cacher.

DivorceModifier

En 1654, son mari tombe amoureux d'une de ses dames de compagnie, Louise de Degenfeld. Il l'épouse morganatiquement en 1658, après avoir unilatéralement divorcé d'avec Charlotte. Elle reste au château de Heidelberg, dans une aile et retourne à Hesse après la mort de son mari en 1680.

DécèsModifier

Elle meurt le 26 mars 1686 à Heidelberg.

RéférencesModifier

  • Jacqueline Duchêne, Madame l'étrangère : la princesse Palatine, Éd. Jean-Claude Lattès, 2001 285 p., (ISBN 978-2709622028).