La France latine

La France latine (revue d’études d’oc) (ISSN 0222-0334) est une revue culturelle et universitaire portant sur l'ensemble du domaine linguistique et littéraire d'oc[1].

La revue est fondée en 1949, à Paris, par Pierre Vergnes, sous le nom de Le Troubadour d'Auvergne[2]. Elle devient La Voix du Massif central en 1951[3], puis la France latine en 1954[4]. Elle est domiciliée à partir de 1987 à la Sorbonne (Centre d'enseignement et de recherche d'oc (CEROC) de l’Université Paris IV). La revue devient alors l'organe de ce centre de recherche et ouvre ses colonnes aux spécialistes (français et étrangers, ainsi qu'aux jeunes chercheurs) de la langue et de la littérature du domaine d'oc. Elle est, suite au départ en retraite de Suzanne Thiolier-Méjean, professeur émérite à l'Université de Paris-IV Sorbonne et spécialiste de langue et de littérature d'Oc, et à l'arrivée de Jean-Pierre Chambon à la direction du CEROC, reprise le par le Centre de recherche sur la diversité linguistique de la Francophonie de l'Université Rennes 2. Elle cesse de paraître sous ce nom en 2014, pour devenir la Revue des études d'oc (ISSN 2429-4748)[5].

RéférencesModifier