Charles Morard de La Bayette de Galles

Charles Morard de La Bayette de Galles
Charles Morard de La Bayette de Galles

Naissance
Goncelin (Isère)
Décès (à 79 ans)
Troyes (Aube)
Origine Drapeau de la France France
Arme Artillerie
Grade Général de division
Années de service 17491801
Distinctions Chevalier de la Légion d’honneur
Famille Frère cadet du vice-amiral Justin Bonaventure Morard de Galles

Charles Morard de La Bayette de Galles, né le à Goncelin (Isère), mort le à Troyes (aube), est un général de division de la Révolution française.

États de serviceModifier

Il entre en service le , comme élève à l’école de l’artillerie de Grenoble, il passe sous-lieutenant le , lieutenant en troisième le , et lieutenant en second le ]. Il participe aux campagnes en Allemagne de 1760 à 1762, et il se distingue aux combats de Corbach le , de Warburg le où il est blessé, et de Freiberg le . Il est nommé lieutenant en premier le , capitaine en second le , capitaine commandant le , major le et lieutenant-colonel le au 3e régiment d’artillerie.

Le il est nommé colonel commandant le 3e régiment d’artillerie, et en 1792 et 1793 il sert en tant que chef d’état-major des équipages de l’artillerie à l’armée du Nord au côté de Dumouriez. Il se trouve à la bataille de Jemmapes le , et il est promu par la convention général de brigade le . Ses origines nobles le rendent suspect et il est relevé de ses fonctions puis emprisonné par le Comité de surveillance révolutionnaire le

Le , le Directoire lui rend son commandement, et il est nommé général de division le 1er avril suivant. Il fait les campagnes d’été et d’hiver, comme commandant en chef de l’artillerie sous Kellermann, aux armées des Alpes et d’Italie. Il est réformé le , et il est admis à la solde de retraite le .

Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le .

Il meurt le , à Troyes.

FamilleModifier

Son frère cadet Justin Bonaventure Morard de Galles deviendra vice-amiral.

SourcesModifier