Ouvrir le menu principal

Charles Henri Schattenmann

industriel de la chimie, agronome et homme politique alsacien
Charles Henri Schattenmann
Charles-Henri Schattenmann.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activité

Charles Henri Schattenmann (né le à Landau et mort le (à 83 ans) à Bouxwiller) est un industriel de la chimie, un agronome et un homme politique alsacien.

BiographieModifier

Charles Henri Schattenmann est né à Landau, située au nord de Wissembourg, aujourd'hui en Allemagne, mais qui fut une ville alsacienne et une possession française entre 1648 et 1815. Jusqu'à sa mort en 1869, il fut le directeur de l'administration des mines de Bouxwiller, une entreprise spécialisée dans la chimie.

Polygraphe intéressé par diverses questions économiques, il publie en 1842 une brochure prônant l'emploi d'un type de rouleau compresseur dérivé de celui qu'il a vu utiliser notamment à Sarrebruck, engin de taille moyenne qui peut être chargé progressivement de sable ou de cailloux grâce à des caisses aménagées sur son châssis[1].

MortModifier

Il meurt le et est enterré dans la chapelle funéraire située au centre du cimetière luthérien de Bouxwiller (Bas-Rhin). Cette chapelle funéraire fut construite vers 1869-1870 pour les membres de la famille Schattenmann. Les dépouilles sont enterrées dans un caveau situé au centre de la chapelle. L'une des deux dalles commémoratives de la façade indique qu'elle a été érigée en 1869 pour rendre hommage à Charles Henri Schattenmann et à son épouse Christine Jaeger. Dans son testament, Charles Henri Schattenmann lègue dix actions de son entreprise chimique et un terrain. Ce don permettra la construction du bâtiment du lycée de Bouxwiller en 1881-1884.

ÉcritsModifier

  • Mémoire sur le rouleau compresseur et sur son emploi pour affermir les empierrements neufs et de réparation des chaussées, Strasbourg 1842.

SourcesModifier

  • Les dynasties alsaciennes, de Michel Hau et Nicolas Stosskopf.

Notes et référencesModifier

  1. Paul Bissegger, «Le rouleau compresseur, une innovation du XIXe siècle en génie civil. Développement international et introduction en Suisse romande, particulièrement dans le canton de Vaud», Revue suisse d’histoire, 1990, pp. 361-381

Voir aussiModifier