Ouvrir le menu principal

Chapelle des Pénitents blancs de Beuil

chapelle située dans les Alpes-Maritimes, en France
Chapelle des Pénitents blancs de Beuil
La chapelle des Pénitents blancs de Beuil.JPG
Présentation
Type
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place de l'ÉgliseVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Alpes-Maritimes
voir sur la carte des Alpes-Maritimes
Red pog.svg

La Chapelle des Pénitents blancs est une chapelle située sur la place de l'Église, à Beuil, dans le département français des Alpes-Maritimes.

HistoriqueModifier

La chapelle a été construite en 1630 sur l’emplacement d’une précédente. Elle a été le siège de la Confrérie du Gonfalon et de la Miséricorde, ou confrérie des Pénitents blancs qui été voués à la Sainte Croix.

En 1808, la confrérie avait 149 membres, dont 84 frères et 65 sœurs. Elle a disparu avant la Grande Guerre. La chapelle a alors servi de dépôt municipal et s'est dégradée.

À partir de 1980 ont été entreprises des campagnes de restauration pour la mettre hors d’eau. La façade a été ornée d’un décor pseudo-baroque en trompe-l'œil réalisé par Guy Ceppa en 1984.

Cette chapelle a été inscrite au titre des monuments historiques le [1].

PrésentationModifier

Chapelle rectangulaire de trois travées.

Au-dessus de la nef de la chapelle se trouve un grenier. Celui-ci permettait de stocker le grain acheté à l'automne par des collecteurs du mont Granitique, membres de la confrérie. Il était redistribué en mars aux pauvres du village ou aux paysans ayant eu des dommages.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier