Ouvrir le menu principal
Chantal Conand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Chantal Conand, née le , est une biologiste marine de nationalité française, spécialiste des échinodermes de l'Indo-pacifique.

Sommaire

BiographieModifier

Elle a obtenu un doctorat en océanographie biologique à l'Université Aix-Marseille II en 1974, puis soutenu en 1988 à l'université de Bretagne occidentale à Brest une thèse d'État intitulée « Les Holothuries aspidochirotes du lagon de Nouvelle-Calédonie »[1], qui a été primée au Concours des thèses du Pacifique et partiellement traduite en anglais. Elle a enseigné dans les universités de Marseille et de Dakar et occupé un poste à l'Institut de recherche pour le développement à Nouméa de 1978 à 1984 avant de rejoindre Brest. Elle a rejoint en janvier 1993 le laboratoire d'écologie marine (ECOMAR) de l'Université de La Réunion, dont elle a ensuite pris la tête[2]. Elle a été membre du conseil scientifique du Western Indian Ocean Marine Sciences Association de 2001 à 2004. Aujourd'hui professeure émérite de l'Université de la Réunion[3], elle est également Attachée Honoraire du Muséum national d'histoire naturelle[4].

Spécialiste des échinodermes de l'Indo-pacifique, elle a travaillé sur les holothuries[5] (« concombres de mer »), mais aussi sur les autres échinodermes de l'océan Indien, comme l'étoile dévoreuse de corail Acanthaster planci.

Elle a également participé à la description de plusieurs espèces, comme Bohadschia atra Massin, Rasolofonirina, Conand & Samyn, 1999[6].

PublicationsModifier

Ses publications incluent une trentaine d'ouvrages ou chapitres d'ouvrages et 100 articles dans des revues scientifiques à comité de lecture[4]. La liste qui suit, très incomplète, n'est donnée qu'à titre indicatif.

OuvragesModifier

  • Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture et Chantal Conand, Les ressources halieutiques des pays insulaires du Pacifique. Deuxième partie, Les holothuries, Rome, FAO, (ISBN 92-5-102508-8, notice BnF no FRBNF35579596, lire en ligne)
  • Chantal Conand, Les Holothuries aspidochirotes du lagon de Nouvelle-Calédonie [Microforme] : biologie, écologie et exploitation, Grenoble 2, ANRT, (notice BnF no FRBNF37612973)
  • Chantal Conand, Les Holothuries aspidochirotes du lagon de Nouvelle-Calédonie [Microforme] : biologie, écologie et exploitation, Bondy, Ed. de l'ORSTOM, , 393 p. (ISSN 0767-2888, notice BnF no FRBNF35013266)
  • (en) Alessandro Lovatelli et Chantal Conand, Advances in Sea Cucumber Aquaculture and Management, Food & Agriculture Org., , 425 pages p. (lire en ligne)
  • (en) Chantal Conand et Nyawira Muthiga, Commercial Sea Cucumbers: A Review for the Western Indian Ocean, WIOMSA Book Series, , 66 p.
  • (en) Steven W. Purcell, Yves Samyn et Chantal Conand, Commercilly important sea cucumbers of the world, Rome, FAO Species Catalogue for Fishery Purposes No. 6, , 233 p. (ISBN 978-92-5-106719-2).
  • Chantal Conand, Sonia Ribes-Beaudemoulin, Florence Trentin, Thierry Mulochau et Émilie Boissin, Oursins, étoiles de mer & autres échinodermes : Biodiversité de La Réunion, La Réunion, Les éditions du Cyclone, , 168 p. (ISBN 979-10-94397-04-6).

Articles majeursModifier

Articles grand public
  • Chantal Conand, M. Larue, J-P. Quod, F. Conand et J. Turquet, « Le blanchissement des coraux dans l'Océan indien : l'exemple de La Réunion », The Journal of Nature, vol. 14, no 1,‎ , p. 44-50 (lire en ligne)
  • Chantal Conand, Pascale Cuet, Odile Naïm et Dominique Mioche, « Des coraux sous surveillance », Pour la Science, no 298,‎ (lire en ligne)
Publications scientifiques
  • (en) Chantal Conand, « Distribution, reproductive cycle and morphometric relationships of Acanthaster planci in New Caledonia », proceedings of the 5th International Echinoderm Conference, Galway,‎ , p. 499-506
  • Chantal Conand, « Acanthaster Acanthaster planci », Bull. Nat., Hist. & Géo., Mayotte, no 5,‎ , p. 26-29.
  • (en) Sabine Stöhr, Chantal Conand et Emilie Boissin, « Brittle stars (Echinodermata: Ophiuroidea) from La Réunion and the systematic position of Ophiocanops Koehler, 1922 », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 153, no 3,‎ , p. 545 - 560 (DOI 10.1111/j.1096-3642.2008.00401.x, lire en ligne).
  • (en) Sven Uthicke, Maria Byrne et Chantal Conand, « Genetic barcoding of commercial Bêche-de-mer species (Echinodermata: Holothuroidea). », Molecular Ecology Resources, vol. 10, no 4,‎ , p. 634-46 (DOI 10.1111/j.1755-0998.2009.02826.x, lire en ligne).
  • (en) S. W. Purcell, A. Mercier, Chantal Conand, J. F. Hamel, M. V. Toral-Granda, A. Lovatelli et S. Uthicke, « Sea cucumber fisheries: global analysis of stocks, management measures and drivers of overfishing », Fish and Fisheries, vol. 14,‎ , p. 34-59 (DOI 10.1111/j.1467-2979.2011.00443.x, lire en ligne).

HommagesModifier

Deux espèces d'étoiles de mer lui sont dédiées : Aquilonastra conandae[7] et Aquilonastra chantalae[8].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Voir la Notice sur le site de la BNF.
  2. (en) Julius Francis, « Prof Chantal Conand », Western Indian Ocean Marine Sciences Association.
  3. « Membres »
  4. a et b « Chantal Connand », sur Université de La Réunion
  5. « Publications de Chantal Conand sur les holothuries », sur spc.int.
  6. Massin, C., R. Rasolofonirina, C. Conand & Y. Samyn (1999). A new species of Bohadschia (Echinodermata, Holothuroidea) from the western Indian Ocean with a redescription of Bohadschia subrubra (Quoy & Gaimard, 1833), Bulletin van het Koninklijk Belgisch Instituut voor Natuurwetenschappen, Biologie 69: 151-160.
  7. (en) P. Mark O'Loughlin et Francis W. E. Rowe, « A systematic revision of the asterinid genus Aquilonastra OʼLoughlin, 2004 (Echinodermata: Asteroidea) », Memoirs of Museum Victoria, vol. 63, no 2,‎ , p. 257–287 (ISSN 1447-2554, lire en ligne [PDF]).
  8. (en) P. Mark O'Loughlin et Melanie Mackenzie, « Asterinid seastars from the Mozambique Channel (Echinodermata: Asteroidea: Asterinidae) », Zootaxa, vol. 3613, no 2,‎ , p. 176–180 (ISSN 1175-5334, lire en ligne [PDF]).