Championnat de France de rugby à XIII 1998-1999

D1
1998-1999
Description de l'image LogoFFRXIII19981999.jpg.
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) FFR XIII
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Du au
Participants 12 équipes

Palmarès
Vainqueur Villeneuve-sur-Lot

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XIII 1998-99 ou D1 1998-1999 oppose pour la saison 1998-1999 les meilleures équipes françaises de rugby à XIII au nombre de douze du 22 aout 1998 au 22 mai 1999. La finale se déroule à Paris au Stade Charlety, ce qui constitue une première pour le championnat de France, dont les finales se sont toujours déroulées en province.

Équipes en compétitionsModifier

Douze équipes participent cette saison au championnat de France de première division. Neuf équipes sont localisées en région Occitanie[1] une d'entre elles étant située à moins de 20 kilomètres de ses frontières, et la dernière se situant en Nouvelle Aquitaine[1].

Cette saison marque plusieurs changements au niveau de l’identité visuelle du rugby à XIII en France, puisqu'un logo XIII et une charte graphique sont adoptés, des logos créés pour les clubs, ainsi que des surnoms attribués pour les équipes du Championnat ( Spacers, Aigles, Mavericks, Taureaux, etc.). Ainsi pour la finale de l'édition 1998-1999 ce sont les léopards de Villeneuve-sur-Lot qui rencontrent les ours de Saint-Gaudens.

Mais c'est surtout l'institutionnalisation de la Finale du Championnat de France au stade Charlety, autrement dit dans la Capitale qui constitue le principal changement significatif pour la saison et la diffusion de la finale en direct sur la chaine Eurosport.

A la marge, il y a également le fait que soient disputés trois matchs avant la première journée, ceci afin de tenir compte de la participation de clubs français au « Treize Tournoi » (sorte de Coupe d'Europe, à laquelle participe Villeneuve-sur-Lot, Limoux, et Saint-Estève). Treize Tournoi que remporte par la suite Villeneuve-sur-lot face à l’Équipe anglaise des Lancashire Lynx sur le score de 16 à 10.


FormatModifier

Le calendrier est composé de deux phases :

Première phase : saison régulièreModifier

Chaque équipe rencontre toutes les autres en matchs aller-retour.

Deuxième phase : éliminatoiresModifier

À l'issue de la saison régulière, les huit premiers de la saison régulière se qualifient pour la phase à élimination directe. Ils sont qualifiés pour les quarts de finale prévus en aller-retour, le match aller se jouant sur le terrain du moins bien classé.

Déroulé de la compétitionModifier

Classement de la première phaseModifier

Classement Club Joués Gagnés Nuls Perdus Points
1er Villeneuve sur Lot 22 16 2 4 56
2ème Saint Estève 22 15 2 5 54
3ème Saint Gaudens 22 15 1 6 53
4ème XIII Catalan 22 15 0 7 52
5ème Toulouse 22 14 0 8 50
6ème Carpentras 22 10 1 11 43
7ème Pia 22 9 0 13 40
8ème Limoux 22 8 1 13 40
9ème Grand Avignon 22 7 0 15 36
10ème Lézignan 22 7 0 15 36
11éme Carcassonne 22 4 1 17 30
12ème Tonneins 22 8 0 14 27



Phase finale[2],[3]Modifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
    Stade Charléty, à Paris
Limoux 20 20
Villeneuve-sur-Lot 20 38  
Villeneuve-sur-Lot 32 28
    Toulouse 18 26  
Toulouse 20 31
XIII Catalan 14 8
Villeneuve-sur-Lot 33
    Saint-gaudens 20
Pia 56 13  
Saint-Estève 33 51  
Saint-Estève 8 20
    Saint-Gaudens 31 4
Carpentras 16 8
Saint-Gaudens 44 72


Finale - 22 mai 1999Modifier

Feuille de match
Villeneuve-sur-Lot 33 – 20 Saint-Gaudens

(mt : 16 - 6)

Le samedi au Stade Charléty de Paris

Points marqués :

  • Villeneuve-sur-Lot : 6 essais de Gauffre (32e), Frayssinous (38e), Banquet (40e), Collado (47e), Van Snick (68e) et Rinaldi (71e) ; 4 transformations de Banquet (32e, 38e, 47e et 71e) ; 1 drop de Rinaldi (79e) ; 1 carton jaune de Collado (54e).
  • Saint-Gaudens : 3 essais de Borlin (10e et 58e) et Millet (77e) ; 3 transformations de Millet (10e, 58e et 71e) ; 1 pénalité de Millet (45e).

Évolution du score :

Arbitre : M. Claude Alba (Roussillon)

Spectateurs : 7 592

Composition des équipes :

MédiasModifier

Un match par journée et la finale du Championnat sont retransmis en direct sur la chaîne Eurosport.

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Appellation à la suite de la réforme territoriale de 2014, à l'époque le sud ouest de la France comporte trois régions l'Aquitaine, Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon.
  2. Fédération Française de rugby à XIII, « Championnats D1 : Villeneuve 2000 : Compétitions », Treize Magazine, no 210 « Villeneuve dans la légende! »,‎ , p. 20 (ISSN 0760-9299)
    erreur matérielle pour le score de Villeneuve -Limoux en quarts de finales ?
  3. (en) Mike Rylance, The Struggle and the Daring, Exeter, Short Run Press Ltd, , 338 p. (ISBN 978-1999333904), chap. Appendix II (« Championship finals -Max Roussié Shield- »), p. 326-327

Lien externeModifier