Ouvrir le menu principal

Championnat de France de basket-ball en fauteuil roulant de Nationale A 2013-2014

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Championnat de France
Nationale 1A
2013-2014
Généralités
Sport Basket-ball en fauteuil roulant
Organisateur(s) Fédération française handisport (Commission Fédérale handibasket)
Fédération française de basket-ball
Édition 47e édition
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date au
Participants 10 équipes
Site web officiel www.france-handibasket.fr

Palmarès
Tenant du titre Meaux
Promu(s) en début de saison Villefranche-Meyzieu
Vainqueur Le Cannet
Finaliste Meaux
Troisième Bordeaux
Promu(s) Clichy
Thonon
Relégué(s) Strasbourg
CAPSAAA Paris

Navigation

Le championnat de France de basket-ball en fauteuil roulant de Nationale A 2013-2014 est la 47e édition de cette compétition. Le CS Meaux Handibasket en est le quadruple tenant du titre.

À l'issue de la saison régulière, les huit premières équipes au classement sont qualifiées pour les playoffs. Le vainqueur de ces playoffs est désigné « Champion de France de Nationale A ». Les équipes classées neuvième et dixième sont reléguées en Nationale B.

Si Hyères remporte la Coupe de France pour la sixième fois, Le Cannet ajoute une nouvelle ligne à son palmarès avec le titre de champion de France 2014, s'imposant en finale face à Meaux, après une saison quasi parfaite (une seule défaite, face à Hyères, et la première place de la saison régulière). Avec seulement quatre victoires en saison régulière, Strasbourg et Paris descendent en Nationale B pour la saison 2014-2015, tandis que les clubs de Clichy et Thonon montent en Nationale A.

Sommaire

Clubs engagés pour la saison 2013-2014Modifier

Localisation des clubs engagés dans le championnat.

Les huit premiers du championnat de Nationale A 2012-2013[1], le vainqueur du barrage entre le neuvième de Nationale A et le deuxième de Nationale B (Corbeil ayant refusé la montée à la suite du vol de ses fauteuils et des problèmes financiers qui en ont découlé[2],[3], CAPSAAA Paris est repêché), ainsi que le champion de France de Nationale B 2012-2013 participent à la compétition[4].

Les huit premiers à l'issue de la phase aller de la saison régulière sont qualifiés pour les plateaux des quarts et demi-finales de la Coupe de France 2013-2014.

Les huit premiers à l'issue de la saison régulière disputent les playoffs pour déterminer le champion de France de Nationale A 2013-2014.

Liste des équipes engagées en Nationale A pour la saison 2013-2014
Club Classement
2012-2013[N 1]
Entraîneur Salle(s)
Léopards de Guyenne Bordeaux 6   Luc-Daniel Lacombe Salle Promis, Bordeaux
Salle Henri Brethous, Libourne
Handi-Basket Le Cannet Côte d'Azur 3   Charles Zila Salle Maillan, Le Cannet
Hyères Handi Club 2   Jérôme Mugnani Gymnase des Rougières, Hyères
Club trégorrois handisport de Lannion 8   Philippe Chef
  Christophe Caroff et Julien Fleutôt[5]
  Steeve Broc[6]
Gymnase de l'IUT, Lannion
CS Meaux Handibasket 1   Mario Fahrasmane Complexe sportif Georges Tauziet, Meaux
Gymnase Fontaine, Meaux
Meylan Grenoble Handibasket 5   Guy Arnaud Gymnase des Buclos, Meylan
Gymnase Guy Boles, Crolles
Cap Sport Art Aventure Amitié Paris 9 Gymnase de la Fédération, Paris 15e
Gymnase Émile Anthoine, Paris 15e
Gymnase Charles Rigoulot, Paris 15e
Association Strasbourg Handisport Passion Aventure 7   Boris Mayima Salle des Poteries, Strasbourg
Toulouse Invalides Club 4   Jean-Louis Granzotto Petit Palais des Sports Compans-Caffarelli, Toulouse
Entente handisport Villefranche Meyzieu Cluny Nationale B (1er) Palais des Sports, Villefranche-en-Beaujolais
Gymnase Olivier De Serres, Meyzieu

TransfertsModifier

Les mouvements d'inter-saison ont été importants[7], notamment pour les équipes candidates au titre. Hyères a perdu Aaron Gouge, mais s'est attaché les services du champion paralympique américain Joshua Turek[8] (en provenance de Getafe) et de l'international espagnol de Valladolid, Ivan Toscano[9]. Meaux a perdu son arrière néerlandais Franck De Goede mais a recruté le Lituanien Vaidas Stravinkas et l'international polonais Dominik Mosler[10]. Enfin Le Cannet n'a pas attendu pour répondre et nourrit de grandes ambitions en ayant fait signer Tommie Gray et Trevon Jennifer[11], deux autres Américains champions paralympiques (coéquipiers de Turek en sélection nationale). Frédéric Guyot, international français, a quant à lui quitté Meylan pour Villefranche.

Saison régulièreModifier

Résumés des rencontres par journéeModifier

1re journée (phase aller)

En ouverture du championnat, les prétendants au titre ont tous répondu présents, avec les larges victoires du Cannet, de Hyères, de Bordeaux et de Meaux. Nabil Guedoun (Le Cannet) a signé le carton de la soirée en inscrivant à lui seul 40 points face à Lannion. Manuel Vaisioa pour Toulouse (35 points) et l'international français Sylvain Deregnaucourt pour Bordeaux (27 points) ont aussi assuré le spectacle et la victoire des leurs[12].

2e journée (phase aller)

Le choc de la deuxième journée voyait la réception du Cannet par le tenant du titre, Meaux. Décomplexés et désireux de mettre à profit leur recrutement estival, les visiteurs prennent le match en main et creusent petit à petit l'écart. La réaction des champions en titre est trop tardive pour compenser leurs maladresses des trois premières périodes. Le Cannet remporte ainsi sa première victoire en terres franciliennes depuis sa montée en Nationale A[13] mais voit Hyères lui souffler la première place du classement (à la différence de points), grâce notamment à la performance de Turek, auteur de 37 points face à Meylan. Poulin et Arnault pour Strasbourg (respectivement 34 et 32 points inscrits) se sont aussi distingués au scoring[14].

3e journée (phase aller)

La troisième journée a été marquée par une belle surprise pour les joueurs de Villefranche qui ont fait chuter Toulouse, jusqu'alors invaincu. Mais l'attraction du week-end a lieu sur la Côte d'Azur avec le derby opposant Le Cannet et Hyères et les trois nouvelles stars américaines du championnat. Comme la semaine précédente, les Cannetans renversent la hiérarchie des dernières années et assoient un peu plus leur domination sur ce début de saison en s'imposant de 14 points[15],[16]. Au niveau du scoring, Philippe Baye s'est distingué pour Bordeaux avec 24 points, s'imposant malgré la performance de Franck Etavard, autre international français, qui a inscrit 30 points pour Lannion. Arnaut (27 points pour Strasbourg), Boulafa (25 points pour Villefranche), Mosler (23 points pour Meaux) et Carlier (23 points pour Le Cannet) ont aussi fait parler la poudre[17].

4e journée (phase aller) Les rencontres de la quatrième journée ont été étalées sur trois week-ends, pour cause de Coupe d'Afrique des Nations. Si en ouverture et en match avancé Meaux a balayé Villefranche de 39 points (dont 28 points inscrits par le seul Djallali)[18], pour sa seconde rencontre du week-end[19], le spectacle était au rendez-vous une semaine plus tard dans le Midi où Toulouse et Hyères se sont livrés bataille jusqu'aux dernières secondes, les visiteurs s'imposant sur le fil après avoir été menés de plus de quinze points au cours du 3e quart-temps[20]. Turek et Jouanserre ont inscrit chacun 28 points pour les Varois afin de faire plier un intenable Vaisioa (30 points)[21]. Une semaine après, Le Cannet réalise un match sérieux et s'impose face à Strasbourg, ayant récupéré son leader, Nabil Guedoun[22].

5e journée (phase aller)

La cinquième journée a vu une nouvelle défaite du champion de France en titre meldois, cette fois-ci sur le parquet de Bordeaux. Plusieurs absents (sept joueurs de Meaux seulement sur la feuille pour disputer la rencontre) et un duo Baye-Deregnaucourt efficace (respectivement 24 et 22 points) ont eu raison des velléités des visiteurs. La palme de la rencontre la plus étrange revient au duel entre le leader Le Cannet et le promu Villefranche, qui se sont quittés sur le très faible score de 48 à 29[23]. Sur les autres parquets, Joshua Turek a encore réalisé une grosse performance offensive avec 38 points pour Hyères, derrière lui Sarron inscrit 27 points pour Meylan, tandis que Baye (Bordeaux) et Courneil (Toulouse) complètent le podium avec 24 unités chacun[24].

6e journée (phase aller)

Le Cannet reste invaincu après six matchs en venant à bout sur son parquet de la sensation de ce début de saison, Bordeaux, qui s'incline de quatorze points (74-60). Pendant ce temps, Meaux se reprend et corrige Toulouse (78-48) après une première mi-temps équilibrée. Dans le bas du classement, Lannion remporte un succès important face à Strasbourg (62-59)[25]. Il y a eu quelques belles prestations offensives, avec en premier lieu celle de Nabil Guedoun (38 points) qui a largement contribué à la victoire des siens face à Bordeaux, menés par l'international Deregnaucourt (28 points). Quillévéré (Lannion) et Turek (Hyères) ont eux aussi inscrit 28 points.

7e journée (phase aller)

Les finalistes du dernier championnat et de la dernière coupe de France se sont retrouvés dans le Var à l'occasion de la septième journée, pour un match dont l'intensité et le dénouement ont été à la hauteur de l'évènement. Hyères s'impose finalement 60-59 face à Meaux qui laisse filer la deuxième place du classement. En Haute-Garonne, le scénario a été identique, Toulouse manquant de faire trébucher le leader. Le Cannet s'impose finalement 56-53[26]. Turek, actuel meilleur marqueur du championnat[27], a inscrit 30 points face aux meldois. Lors de cette journée plutôt défensive, Grira s'est mis en valeur avec 23 points pour CAPSAAA Paris, avec Franck Etavard (Lannion) et Bourenane (Meylan) passant tous les deux 20 points.

8e journée (phase aller)

Pas de surprise lors de la huitième journée, tous les cadors se sont imposés, même si Bordeaux a dû s'arracher pour l'emporter à Villefranche. Le Cannet a bien géré l'absence de Guedoun[28], ainsi que Toulouse à Meylan[29]. Joshua Turek est toujours impérial au scoring, avec ce week-end 46 points inscrits pour Hyères. Deregnaucourt, avec 28 points pour Bordeaux, et Mosler, 23 points pour Meaux, se distinguent mais restent loin de l'Américain.

9e journée (phase aller)

La neuvième journée marque la fin de la phase aller. L'affiche du week-end était du côté de Bordeaux, troisième, qui recevait Hyères, le dauphin, pour se disputer la deuxième place du classement des matchs aller avant de se retrouver en Coupe de France[30]. Les deux équipes ont offert un très beau spectacle et sont allées au bout d'elles-mêmes. Malgré une première mi-temps concédée pour dix points (37-47), les Léopards ont réussi à mettre leurs efforts à profit pour revenir dans la partie. Finalement, les Varois s'imposent après deux prolongations 108 à 102 (83-83 à l'issue du temps réglementaire, puis 12-12 lors de la première prolongation, et Hyères remporte les cinq minutes suivantes 13-7) dans un match historique : c'est la première fois en Nationale A que deux équipes dépassent la barre des cent points lors d'une même rencontre[31]. Pendant ce temps, Le Cannet a peiné à Meylan mais remporte la victoire 52-44 et est symboliquement sacré champion d'Automne[32], avec en bonus le statut de tête de série numéro 1 pour le premier tour de la Coupe de France, devant Hyères, Bordeaux et Meaux. Logiquement, la rencontre entre Bordeaux et Hyères a été prolifique au niveau du scoring : Jouanserre (29 points) et Turek (25 points) pour les visiteurs répondant à Deregnaucourt (36 points) et Baye (34 points) pour les Bordelais. Dominik Mosler et ses 27 points ont aussi été précieux pour Meaux face à Strasbourg.

10e journée (phase retour)

La logique a été respectée lors de la dixième journée, avec les victoires écrasantes des leaders du Cannet et de Hyères sur Villefranche et Lannion, emmenés respectivement par Turek et Guedoun (29 points chacun). Mais Manuel Vaisioa s'est montré le plus prolifique avec ses 32 points pour Toulouse face à CAPSAAA[33]. La dernière rencontre a été décalée au 15 mars, Bordeaux s'imposant alors logiquement à Strasbourg grâce à un bon trio Baye (24 points), Lemaire (16 points) et Deregnaucourt (15 points)[34].

11e journée (phase retour)

Le Cannet, leader invaincu, recevait le champion de France pour une revenche qui a tenu toutes ses promesses au niveau de l'intensité. Mais c'est la logique du classement actuel qui a été respectée avec une nouvelle défaite des franciliens de 4 points. Le deuxième quart-temps leur a été fatal, Meaux n'y inscrivant que 5 points... Le renfort d'El Hadaoui porte enfin ses fruits : CAPSAAA obtient sa première victoire de la saison après douze journées aux dépens de Strasbourg. Bordeaux corrige des Toulousains peu inspirés de près de 40 points[35]. Deregnaucourt en a profité pour s'illustrer avec 31 points pour Bordeaux. D'autres belles performances ont été réalisées par Jenifer (22 points) pour Le Cannet, par Boulafa (26 points) pour Villefranche et par la paire parisienne Grira - El Hadaoui (respectivement 22 et 25 points). En match décalé au 15 mars, Hyères a fait valoir son statut de favori à Meylan en assurant la victoire malgré le faible rendement de ses leaders offensifs habituels[34].

12e journée (phase retour)

Au sommet de la douzième journée, les artificiers azuréens ont brillé ! À l'issue d'une rencontre durant laquelle aucune équipe n'a voulu lâcher prise, Hyères s'impose sur Le Cannet sur un dernier tir de Jouanserre en fin de possession. Les Cannetans concèdent leur première défaite de la saison, mais l'écart est trop faible pour que les Varois repassent en tête (69-67)[36]. Lannion crée la surprise en dominant Bordeaux de 16 points, avec 37 points de François Quillévéré[6], tandis que Strasbourg domine Meylan et s'accroche aux espoirs de maintien[37],[38].

13e journée (phase retour)

Après un premier intermède de coupe de France, la treizième journée a vu les leaders s'imposer logiquement. Lannion a remporté à Meylan une rencontre cruciale pour assurer son maintien[39]. Turek domine toujours largement le classement des marqueurs avec à nouveau 33 points pour Hyères. Philippe Baye a montré qu'il était toujours en forme avec 29 points pour Bordeaux qui a bien géré l'absence de Deregnaucourt. Derrière plusieurs joueurs ont inscrit 22 points : Franck Etavard (Lannion), Dominik Mosler (Meaux) et David Courneil (Toulouse).

14e journée (phase retour)

La 3e place de la saison régulière s'est certainement jouée lors de la quatorzième journée. Meaux recevait Bordeaux avec la défaite du match aller en travers de la gorge. Après un premier quart-temps équilibré, les franciliens ont complètement étouffé les Léopards avant la mi-temps (20-4) pour s'imposer largement 72-43. Hyères avec seulement 5 joueurs a disposé facilement de Lannion et les Parisiens de CAPSAAA conservent leurs espoirs de maintien après leur victoire sur Meylan[40]. Turek est plus en forme que jamais et porte littéralement son équipe, avec à nouveau 40 points inscrits aux Bretons. Guedoun (Le Cannet) avec 27 points et Courneil (Toulouse) avec 25 unités complètent le podium du week-end.

15e journée (phase retour)

La quinzième journée n'a pas réservé de surprise. À la lutte pour obtenir l'avantage du terrain en 1/4 de finale, Meaux, dans un remake de la demi-finale de l'an passé, est allé s'imposer à Toulouse de douze points. Le scénario de ce match retour a été fidèle à celui de l'aller, l'écart en moins : après une première période disputée, les champions en titre se sont détachés et ont réussi à contenir les assauts du meneur toulousain, Jérôme Courneil[41]. Le choc prévu n'a pas vraiment eu lieu, Le Cannet s'en allant corriger Bordeaux de près de 30 points en Gironde. Les deux équipes en ont profité pour faire tourner leurs effectifs avant un premier week-end de Coupe d'Europe où elles nourrissent toutes deux de légitimes ambitions[42]. Le meilleur marqueur du week-end appartient pour une fois à une équipe en queue de classement : Abdelhak El-Hadaoui (CAPSAAA) a marqué les esprits avec ses 37 points, insuffisant cependant face à Hyères et aux 36 points de l'international français Jouanserre. Derrière Courneil (26 points pour Toulouse), on retrouve les habituels Bourenane (24 points pour Meylan) et Guedoun (23 points pour Le Cannet)[43].

16e journée (phase retour)

Au sommet de cette seizième journée se déroulait la revanche de la finale de l'an dernier : Meaux recevait Hyères[44]. Après une courte défaite dans le Var, les champions de France se sont à nouveau inclinés face aux assauts de Jouanserre (25 points) et Turek (29 points), malgré une brillante première mi-temps. Les sudistes ont redoublé d'intensité et mis à mal la précision des locaux pour revenir dans la partie et s'assurer la victoire aux lancers-francs. Bordeaux, privé de Deregnaucourt victime d'une infection pulmonaire, s'incline lourdement à Meylan. Dans la lutte pour le maintien, Strasbourg et Paris se sont tous deux imposés et relancent le suspense dans le bas de tableau à deux journées de la fin[45]. El-Hadaoui (CAPSAAA) est à nouveau le meilleur marqueur de la journée, ses 34 points ont été bien utiles face à Lannion, porté par Franck Etavard et ses 32 points. Pour Hyères, Turek (29 points) et Jouenserre (25 points) suivent sur le podium.

17e journée (phase retour)

Meylan est de nouveau le trouble-fête pour la dix-septième journée. Après sa victoire sur Bordeaux, c'est Toulouse, pourtant à domicile et menant lors des trente premières minutes, qui en a fait les frais. Les grenoblois assurent ainsi leur maintien, tandis que le leader cannetan a été sans pitié à Paris (victoire 100-43) et condamne cette fois-ci les joueurs de la capitale à la descente en Nationale B[46]. Carlier et Guedoun (respectivement 35 et 33 points) étaient en grande forme face aux parisiens, privés du meilleur marqueur du championnat lors des deux dernières journées. Derrière ce duo, on retrouve celui de Hyères, avec Jouenserre (30 points) et Turek (25 points).

18e journée (phase retour)

Les équipes du podium ont été sans pitié face à leurs adversaires respectifs pour achever la saison régulière : Le Cannet s'impose de 40 points face à Meylan tandis que Meaux et Hyères en passent respectivement 40 à Strasbourg[47] et 50 à Bordeaux (dont un terrible 52-12 en première mi-temps pour les Varois) ! Paris s'impose pour l'honneur, Lannion en profitant pour grimper à la sixième place après sa nette et surprenante victoire face à Toulouse[48], toujours privé de son meneur David Courneil. Jouanserre clôt la saison régulière avec une pointe à 35 points, bien secondé par ses coéquipiers Falempe (31 points) et Turek (24 points). Derrière ce trio de feu hyérois, on retrouve les Cannetans Carlier (23 points) et Guedoun (26 points), sans oublier Griera et ses 33 points qui ont porté Paris vers la victoire face à Villefranche, malgré la paire Guyot-Naumov (25 et 22 points)[49].

Tableau synthétique des résultatsModifier

Résultats (dom.\ext.) BOR CAN HYE LAN MEA MGB PAR STR TOU VME
Bordeaux 69-96 102-108 71-53 65-61 67-51 77-59 85-66 91-52 71-57
Le Cannet 74-60 81-67 75-44 64-60 79-38 74-50 78-54 89-46 48-29
Hyères C, F 104-54 69-67 81-45 60-59 84-63 93-64 91-55 70-59 95-44
Lannion 82-66 44-80 56-89 50-72 66-53 71-51 62-59 68-47 51-59
Meaux T 72-43 63-67 65-71 76-38 69-45 72-51 85-44 78-48 89-50
Meylan Grenoble 82-57 44-52 60-75 52-57 40-58 92-48 72-58 53-60 71-56
CAPSAAA Paris B 63-90 43-100 62-97 68-64 47-82 67-63 70-61 68-75 75-80
Strasbourg 61-70 58-67 65-91 68-66 41-75 73-68 81-62 60-67 57-66
Toulouse 74-71 53-56 65-68 79-55 61-73 62-66 72-57 85-50 72-59
Villefranche Meyzieu P 65-69 51-76 52-73 72-57 50-74 53-73 68-71 68-71 74-72
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur

Note : L'équipe jouant à domicile est indiquée dans la colonne de gauche et l'équipe se déplaçant sur la première ligne.

Classement de la saison régulièreModifier

Rang Équipe Pts J G P Pp Pc Diff
1 HB Le Cannet CA (+12) 35 18 17 1 1323 942 381
2 Hyères HC F, C (-12) 35 18 17 1 1486 1118 368
3 CS Meaux T 31 18 13 5 1283 935 348
4 Léopards de Guyenne Bordeaux 28 18 10 8 1278 1280 -2
5 Toulouse IC 26 18 8 10 1149 1206 -57
6 CTH Lannion (+18) 24 18 6 12 1029 1218 -189
7 Meylan Grenoble HB (-18) 24 18 6 12 1086 1181 -95
8 EH Villefranche Meyzieu P 23 18 5 13 1053 1265 -212
9 ASHPA Strasbourg (+10) 22 18 4 14 1082 1328 -246
10 CAPSAAA Paris B (-10) 22 18 4 14 1076 1412 -336
Légende :
  •      Qualification pour les Play-offs
  •      Relégation en Nationale B
  • T : Champion de France de Nationale A 2012-2013 (tenant du titre)
    F : Finaliste 2012-2013
    P : Champion de France de Nationale B 2012-2013 (promu)
    B : Vainqueur du barrage NA/NB 2012-2013 (maintien en NA)
    C : Vainqueur de la Coupe de France 2012-2013
    0
    Sources : france-handibasket.fr
    ffbb.com

    Note : Les huit premiers sont qualifiés pour les play-offs. Les deux derniers sont relégués en Nationale B.


    Le Cannet a mené de bout en bout cette saison 2013-2014, hormis après la 2e journée où l'équipe azuréenne a été devancée par sa voisine de Hyères, mais seulement à la différence de points.

    Évolution journée par journée du classement des équipes de Nationale A
    Clubs \ Journées 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Journées
    en tête
    Journées
    relégable
    Bordeaux 3 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 4 4 4 4 4
    Le Cannet 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 17
    Hyères C, F 2 1 4 4 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 1
    Lannion 10 10 9 9 9 8 7 7 8 8 8 7 7 7 7 7 8 6 5
    Meaux T 4 5 2 2 4 4 4 4 4 4 4 4 4 3 3 3 3 3
    Meylan Grenoble 7 9 7 7 6 5 5 6 7 7 7 8 8 8 8 6 6 7 1
    CAPSAAA Paris B 6 8 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 10 16
    Strasbourg 8 6 8 8 8 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 9 13
    Toulouse 5 3 6 5 5 6 6 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5 5
    Villefranche Meyzieu P 9 7 6 5 7 7 8 8 6 6 6 6 6 6 6 8 7 8 1
    Légende :
    •      Leader du classement
    •      Têtes de série en 1/4 de finale
  •      Relégation en Nationale B
  • 0
    Sources : france-handibasket.fr
    ffbb.com

    Meilleur marqueur par journéeModifier

    Meilleur marqueur par journée de la saison régulière
    Journée Joueur Équipe Points
    1[12]   Nabil Guedoun (1/2) Le Cannet (1/3) 40
    2[14]   Joshua Turek (1/6) Hyères (1/7) 37
    3[17]   Franck Etavard (1/1) Lannion (1/2) 30
    4[21]   Manuel Vaisioa (1/2) Toulouse (1/2) 30
    5[24]   Joshua Turek (2/6) Hyères (2/7) 38
    6[25]   Nabil Guedoun (2/2) Le Cannet (2/3) 38
    7[26]   Joshua Turek (3/6) Hyères (3/7) 30
    8[28]   Joshua Turek (4/6) Hyères (4/7) 46
    9[32]   Sylvain Deregnaucourt (1/2) Bordeaux (1/2) 36
    10[33]   Manuel Vaisioa (2/2) Toulouse (2/2) 32
    11[35]   Sylvain Deregnaucourt (2/2) Bordeaux (2/2) 31
    12[6]   François Quillévéré (1/1) Lannion (2/2) 37
    13[39]   Joshua Turek (5/6) Hyères (5/7) 33
    14[40]   Joshua Turek (6/6) Hyères (6/7) 40
    15[43]   Abdelhak El-Hadaoui (1/2) Paris (1/2) 37
    16[45]   Abdelhak El-Hadaoui (2/2) Paris (2/2) 34
    17[46]   Christophe Carlier (1/1) Le Cannet (3/3) 35
    18[49]   Nicolas Jouanserre (1/1) Hyères (7/7) 35

    Play-offsModifier

    Nouvelle formuleModifier

    La nouvelle formule pour l'édition 2013-2014 rajoute un tour supplémentaire, concernant ainsi les huit premières équipes du classement de la saison régulière, mais supprime les rencontres en deux matchs gagnants. Chaque tour se joue donc en un match sec. Les demi-finales et la finale se déroulent sur un même week-end[4].

    Tableau des playoffsModifier

    1/4 de finale 1/2 finales Finale
      au Cannet       à Hyères       à Hyères
     (1) HB Le Cannet CA  92
     (8) EH Villefranche Meyzieu  48  
     (1) HB Le Cannet CA  97
      à Bordeaux
       (4) LDG Bordeaux  48  
     (4) LDG Bordeaux  78
     (5) Toulouse IC  64  
     (1) HB Le Cannet CA  64
      à Meaux
       (3) CS Meaux  59
     (3) CS Meaux  84
      à Hyères
     (6) CTH Lannion  44  
     (3) CS Meaux  85
      à Hyères 3e place
       (2) Hyères HC  81  
     (2) Hyères HC  66   à Hyères
     (7) Meylan Grenoble HB  50    (4) LDG Bordeaux  85
     (2) Hyères HC  76

    Résumé des rencontresModifier

    Quarts de finaleModifier

    Pour la première fois de l'histoire de la N1A, les quarts de finale se jouaient sur un match sec. Les quatre favoris l'ont emporté sur leur terrain, même si Le Cannet a mis un quart-temps avant de se lancer[50]. Guedoun (Le Cannet) a fait parler la poudre et réalise la meilleure performance de la saison en totalisant 48 points, soit autant que l'équipe de Villefranche. À Bordeaux, Deregnaucourt et Baye (respectivement 35 et 17 points) l'emportent mais n'ont pu arrêter la furie de Vaisioa, auteur de 42 points[51].

    Demi-finalesModifier

    La nouvelle formule des play-offs était très prometteuse et le suspense élevé comme rarement en Nationale A[52],[53]. Le spectacle attendu lors du Final Four de Hyères a été au rendez-vous.

    La première rencontre des demi-finales a été à sens unique. Le Cannet, leader de la saison régulière, a complètement étouffé les Bordelais et le score final est très lourd : 97-48[54]. Nabil Guedoun a à nouveau fait le show en inscrivant 36 points, bien secondé par Carlier et ses 22 points. Philippe Baye a été insuffisant pour les Léopards (17 points). L'autre rencontre était une revanche de la finale de l'an passé. Le résultat a été identique, après une lutte acharnée. Les Varois, qui ont mal négocié le premier quart-temps, s'inclinent chez eux 81-85[55]. Meaux peut encore rêver à un cinquième titre consécutif.

    Match pour la 3e placeModifier

    Nouvelle surprise pour la 3e place du championnat. Hyères, abattu par son reveil de la veille, s'est incliné face à Bordeaux qui a par la même occasion retrouvé ses leaders offensifs Baye et Deregnaucourt, pour s'offrir une victoire sur le score de 85-76[56].

    25 mai 2014
    11h30
    Résumé Léopards de Guyenne Bordeaux 85-76 Hyères HC   Gymnase des Rougières, Hyères  
    Score par quart-temps : 17-23, 25-16, 20-21, 23-16
    Score par mi-temps : 42-39, 43-37
    Deregnaucourt (26)
    Baye (21)
    Points Jouanserre (25)
    Turek (22)

    FinaleModifier

    La finale mettait aux prises Le Cannet, favoris depuis le début de saison avec son recrutement quatre étoiles, et Meaux, l'ogre du championnat depuis plus de vingt ans. Tout comme leurs deux oppositions de saison régulière, la rencontre a été très intense et l'écart n'a jamais excédé quelques points. Meaux n'a jamais lâché prise, bien que distancé à plusieurs reprises, jusqu'à passer devant à quelques minutes du terme (58-59), avant d'abdiquer[57]. Et pour la quatrième fois de l'année (en comptant la demi-finale de Coupe de France), ce sont les sudistes qui se sont imposés, 64-59[58]. Ils mettent ainsi fin à cinq saisons de règne sans partage des Franciliens. Au niveau du scoring, Nabil Guedoun s'est une nouvelle fois illustré avec 24 points, suivi de près par Trevon Jénifer et ses 19 unités. En face, la marque est beaucoup plus répartie, avec notamment 13 points pour Audrey Cayol et Walter Groen, ainsi que 11 points pour Nazif Comor[59].

    25 mai 2014
    15h00
    Résumé HB Le Cannet CA 64-59 CS Meaux   Gymnase des Rougières, Hyères  
    Score par quart-temps : 19-16, 15-17, 16-14, 14-12
    Score par mi-temps : 34-33, 30-26
    Guedoun (24)
    Jénifer (19)
    Points Cayol (13)
    Groen (13)

    Meilleur marqueur par tourModifier

    Meilleur marqueur par tour des playoffs
    Tour Joueur Équipe Points
    1/4 de finale[51]   Nabil Guedoun Le Cannet 48
    1/2 finale[54],[55]   Nabil Guedoun Le Cannet 36
    3e place[56]   Sylvain Deregnaucourt Bordeaux 26
    Finale[59]   Nabil Guedoun Le Cannet 24

    Coupe de France 2014Modifier

    Les groupes du premier tour de la Coupe de France sont établis en fonction du classement des équipes en championnat après la neuvième journée. Ce classement prend en compte, en cas d'égalité, les rencontres particulières entre deux équipes possédant le même nombre de points.

    Hyères, qui détient le trophée de l'édition 2013 remportée face à Meaux, et Le Cannet terminent à la première place des deux groupes. Les deux équipes s'affrontent en finale le 9 mai 2014 au Stade Pierre-de-Coubertin de Paris. Hyères s'impose sur le score de 65 à 62[60].

    Parcours des clubs français en Coupe d'EuropeModifier

    Les clubs suivants ont posé leur candidature[61] pour participer à la Coupe d'Europe 2014 et y seront engagés sous réserve de validation par l'IWBF Europe et suivant leur position dans le classement des clubs européens 2013[62]. Ce classement, appelé aussi Ranking IWBF, prend en compte les résultats des clubs lors des trois précédentes éditions de la Coupe d'Europe, avec un coefficient privilégiant les résultats les plus récents[63].

    Par ailleurs Bordeaux, Toulouse et Meylan se sont portés candidats à l'organisation d'un tournoi préliminaire (sur les 16 clubs européens candidats à l'organisation d'une des dix poules d'Euroleague). Villefranche a posé sa candidature pour accueillir la phase finale d'une des Coupes d'Europe (parmi les 3 clubs européens candidats pour l'organisation d'une des quatre EuroCup)[61]. Lannion a quant à lui été repêché en Euroligue 2 après le désistement du club belge de Sint-Jan Zedelgem[64], idem pour Paris profitant de l'absence des ukrainiens de Donbass Donetsk.

    Résultats des clubs français en Coupe d'Europe 2014
    Club Ranking IWBF
    2013
    Tour préliminaire
    Euroligue
    Résultat Euroligue Tour final
    EuroCup
    Résultat EuroCup
    Toulouse IC 13 Euroligue 1 5e (0V - 4D) - Éliminé
    Hyères HC 15 Euroligue 1 2e (3V - 1D) Coupe des Clubs Champions (EC1) 8e (0V - 5D)
    CS Meaux 22 Euroligue 1 1er (3V - 1D) Coupe des Clubs Champions (EC1) 7e (1V - 4D)
    HB Le Cannet CA 26 Euroligue 2 2e (3V - 1D) Coupe Willi Brinkmann (EC3)   Champion (4V - 1D)
    Meylan Grenoble HB 27 Euroligue 2 3e (1V - 3D) Challenge Cup (EC4) 8e (0V - 5D)
    LDG Bordeaux 33 Euroligue 2 1er (3V - 1D) Coupe André Vergauwen (EC2) 8e (0V - 5D)
    CTH Lannion 44 Euroligue 2 4e (1V - 3D) - Éliminé
    EH Villefranche Meyzieu 59 Euroligue 2 4e (1V - 3D) - Éliminé
    CAPSAAA Paris 59 Euroligue 3 5e (0V - 4D) - Éliminé

    Notes et référencesModifier

    NotesModifier

    1. Classement en saison régulière ; sachant que la logique du classement a été respectée lors des playoffs (Meaux s'imposant en finale contre Hyères).

    RéférencesModifier

    1. « Fin des championnats... », sur france-handibasket.fr, (consulté le 30 mai 2014)
    2. « Le club de handibasket se fait voler ses fauteuils », sur leparisien.fr, (consulté le 28 juin 2014)
    3. Bernard Gaudin, « Corbeil-Essonnes : Le club d'handibasket privé de fauteuils performants », sur corbeil-infos.fr, (consulté le 28 juin 2014)
    4. a et b Santi Olmo, « News saison 2013-2014 », sur france-handibasket.fr, (consulté le 27 décembre 2013)
    5. « Malgré la crise, le handibasket rebondit », sur ouest-france.fr, (consulté le 28 mai 2014)
    6. a b et c « Handibasket : un exploit contre Bordeaux », sur ouest-france.fr, (consulté le 28 mai 2014)
    7. « Transferts - Championnat de France de Nationale A », sur sportethandicaps.com, (consulté le 2 novembre 2013)
    8. Jean-Claude Boucher, « Josh Turek débarque en France », sur sportethandicaps.com, (consulté le 27 mai 2014)
    9. Handi-Basket Le Cannet, « Hyères se méfie du Cannet et finalise son recrutement », sur handibasket.org, (consulté le 27 mai 2014)
    10. Olivier Charolles, « Handibasket - NA: quel nouveau visage pour le CS Meaux handi à la rentrée? », sur 77sports-infos.com, (consulté le 27 mai 2014)
    11. Handi-Basket Le Cannet, « Un effectif 2013-2014 qui a de l’allure au Cannet », sur handibasket.org, (consulté le 27 mai 2014)
    12. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la première journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 20 octobre 2013)
    13. Olivier Charolles, « Meaux était trop tendre pour battre Le Cannet », sur 77sports-infos.com, (consulté le 20 octobre 2013)
    14. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la deuxième journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 20 octobre 2013)
    15. Arnaud Daviré, « Le Cannet seul en tête », sur sportethandicaps.com, (consulté le 2 novembre 2013)
    16. « Fou, fou, fou ! », sur france-handibasket.fr, (consulté le 3 novembre 2013)
    17. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détails des rencontres de la troisième journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 2 novembre 2013)
    18. Arnaud Daviré, « Meaux écrase Villefranche », sur sportethandicaps.com, (consulté le 27 mai 2014)
    19. Olivier Charolles, « Handibasket - NA: deux victoires en deux jours pour le CS Meaux », sur sportethandicaps.com, (consulté le 30 mai 2014)
    20. Arnaud Daviré, « Toulouse tout près de l'exploit », sur sportethandicaps.com, (consulté le 2 novembre 2013)
    21. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la quatrième journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 2 novembre 2013)
    22. Handi-Basket Le Cannet, « Le Cannet, besogneux mais vainqueur », sur handibasket.org, (consulté le 27 mai 2014)
    23. Handi-Basket Le Cannet, « Le Cannet l'emporte 48-29 malgré le coup de la panne offensive », sur handibasket.org, (consulté le 17 novembre 2013)
    24. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 5e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 26 janvier 2014)
    25. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 6e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 15 décembre 2013)
    26. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 7e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 15 décembre 2013)
    27. « Top Scoreur Nationale A (7ème journée) », sur france-handibasket.fr, (consulté le 15 décembre 2013)
    28. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 8e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 15 décembre 2013)
    29. David Levrat, « Des regrets plein la tête », sur mghandibasket.fr, (consulté le 27 mai 2014)
    30. Arnaud Daviré, « Une deuxième place en jeu », sur sportethandicaps.com, (consulté le 30 mai 2014)
    31. Arnaud Daviré, « Une première nationale sur le parquet bordelais », sur sportethandicaps.com, (consulté le 24 décembre 2013)
    32. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 9e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 24 décembre 2013)
    33. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 10e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 26 janvier 2014)
    34. a et b Jean-Claude Boucher, « Strasbourg et Meylan en sursis », sur sportethandicaps.com, (consulté le 30 mai 2014)
    35. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 11e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 26 janvier 2014)
    36. Handi-Basket Le Cannet, « Le Cannet s’incline à Hyères 69-67 au terme d’une rencontre exceptionnelle », sur handibasket.org, (consulté le 28 mai 2014)
    37. David Levrat, « Le MGH réserve passe la 4ème alors que l'équipe 1ère est au point mort », sur mghandibasket.fr, (consulté le 1er mars 2014)
    38. Arnaud Daviré, « BF, NA : Résultats de la 12e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 1er mars 2014)
    39. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 13e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 16 février 2014)
    40. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 14e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 1er mars 2014)
    41. Olivier Charolles, « Handibasket - NA : ça passe pour le CS Meaux vainqueur à Toulouse », sur 77sports-infos.com, (consulté le 27 mai 2014)
    42. Jean-Claude Boucher, « Meaux évite le piège toulousain », sur sportethandicaps.com, (consulté le 30 mai 2014)
    43. a et b Jean Claude Boucher, « BF, NA : Détail des rencontres de la quinzième journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 19 mars 2014)
    44. Arnaud Daviré, « Les jeux ne sont pas fait en Nationale A », sur sportethandicaps.com, (consulté le 30 mai 2014)
    45. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 16e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 30 mars 2014)
    46. a et b Jean Claude Boucher, « BF, NA : Détail des rencontres de la 17ème journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 7 avril 2014)
    47. Olivier Charolles, « Handibasket - NA : une victoire contre Strasbourg et le CS Meaux prend la direction des quarts », sur 77sports-infos.com, (consulté le 27 mai 2014)
    48. a et b « Le basket handisport gagne et se maintient », sur ouest-france.fr, (consulté le 28 mai 2014)
    49. a et b Arnaud Daviré, « BF, NA : Détail des rencontres de la 18e journée », sur sportethandicaps.com, (consulté le 7 avril 2014)
    50. Arnaud Daviré, « Les favoris là où on les attendait », sur sportethandicaps.com, (consulté le 22 avril 2014)
    51. a et b Arnaud Daviré, « Détail des quarts de finale », sur sportethandicaps.com, (consulté le 22 avril 2014)
    52. Arnaud Daviré, « Un Final Four des plus indécis », sur sportethandicaps.com, (consulté le 25 mai 2014)
    53. « Deux matches pour être champion ! », sur france-handibasket.fr, (consulté le 25 mai 2014)
    54. a et b Arnaud Daviré, « Le Cannet en finale », sur sportethandicaps.com, (consulté le 25 mai 2014)
    55. a et b Jean-Claude Boucher, « Le CS Meaux rejoint Le Cannet en finale », sur sportethandicaps.com, (consulté le 25 mai 2014)
    56. a et b Jean-Claude Boucher, « Bordeaux prend la troisième place », sur sportethandicaps.com, (consulté le 25 mai 2014)
    57. « Le Cannet « Roi de France » », sur france-handibasket.fr, (consulté le 28 mai 2014)
    58. Arnaud Daviré, « Le Cannet décroche son premier titre national », sur sportethandicaps.com, (consulté le 26 mai 2014)
    59. a et b Arnaud Daviré, « Le Cannet succède à Meaux », sur sportethandicaps.com, (consulté le 26 mai 2014)
    60. Arnaud Daviré, « Hyères conserve la Coupe de France », sur sportethandicaps.com, (consulté le 12 mai 2014)
    61. a et b (en) « 2014 EuroCup registrations », sur iwbf-europe.org, 25 mai 2013 (mise à jour le 28/08/13) (consulté le 31 août 2013)
    62. (en) « Group allocation Euroleague 2 and 3 - 2014 », sur iwbf-europe.org, (consulté le 1er octobre 2013)
    63. (en) « Ranking clubs - Current ranking Eurocup (9 May 2013) », sur iwbf-europe.org, (consulté le 20 aout 2013)
    64. Jean-Claude Boucher, « Euroligue 2 : Lannion repêché », sur sportethandicaps.com, (consulté le 20 octobre 2013)

    Voir aussiModifier