Ouvrir le menu principal

Capra caucasica

espèce d'animaux
(Redirigé depuis Chèvre du Caucase)

Chèvre du Caucase occidental

Le Tur du Caucase occidental ou chèvre du Caucase occidental (Capra caucasica), ou simplement chèvre du Caucase est une espèce de mammifère herbivore de la famille des bovidés que l'on rencontre dans le Caucase de l'Ouest à une altitude de 800 à 4 000 m. Elle vit notamment dans la réserve naturelle du Caucase.

Sommaire

Répartition géographiqueModifier

De tous les caprins c'est le Tur qui a la plus petite aire de répartition : du Caucase occidental à la mer Noire.

DescriptionModifier

 
Capra caucasica caucasica mâle à la Ménagerie du jardin des plantes de Paris (France)

D'une hauteur d'un mètre au garrot et pesant jusqu'à 65 kg, la chèvre du Caucase occidental présente un corps haut et étroit sur des jambes relativement courtes. Sa couleur est rousse avec le ventre jaune.

CornageModifier

En comparaison avec d'autres bouquetins, les cornes du Tur sont plus courtes mais plus épaisses. Chez les mâles, elles peuvent atteindre 75 cm pour un poids de 1,8 kg chacune. Tandis que celles des femelles ne dépassent pas les 30 centimètres.

ClassificationModifier

Liste des sous-espèces actuelles selon ITIS (4 juillet 2015)[1] et Mammal Species of the World (version 3, 2005) (4 juillet 2015)[2]:

  • Capra caucasica caucasica Güldenstaedt and Pallas, 1779 - Chèvre du Caucase occidental
  • Capra caucasica cylindricornis Blyth, 1841 - Chèvre du Caucase oriental
  • Capra caucasica severtzovi Menzbier, 1888

ComportementModifier

La chèvre du Caucase mange principalement de l'herbe et des feuilles. C'est un animal nocturne qui ne mange à découvert que la nuit et qui reste à l'abri en journée. Les femelles vivent en troupeaux d'une dizaine d'individus tandis que les mâles sont solitaires.

PrédateursModifier

Elle est parfois la proie des loups ou des lynx, également des braconniers.

AlimentationModifier

Tur du Caucase occidental se nourrit de feuilles, herbes, écorces et lichens.

ReproductionModifier

La femelle Tur du Caucase occidentale donne naissance à un seul petit, après une gestation d'environ cinq mois[3].

Espèce en Danger IUCNModifier

DéclinModifier

Le braconnage est la principale raison du déclin de l'espèce, en cause la concurrence avec les chèvres et moutons domestiques, mais aussi la dégradation de son milieu naturel. Les loups et les lynx ou encore les avalanches se rajoutent parfois aux causes premières du déclin. En 25 ans les effectifs sont passés de 12 000 à 5 000 têtes.

Plan de conservationModifier

Capra caucasica fait partie du Programme européen pour les espèces menacées ESB. La Ménagerie du jardin des plantes de Paris en fait notamment partie et héberge un petit groupe de spécimens où des jeunes sont observables.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :