Château de Villette (Poil)

château situé à Poil (Nièvre)

Le château de Villette est situé sur la commune de Poil (France).

Château de Villette
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Destination actuelle
Propriété privée
Localisation
Pays
Région administrative
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Nièvre (département)
voir sur la carte de la Nièvre (département)
Red pog.svg

LocalisationModifier

Le château de Villette est situé sur la commune de Poil, située dans le département de la Nièvre en région Bourgogne-Franche-Comté, à 1,5 km à l'ouest du bourg, en direction de Millay[1].

DescriptionModifier

Le château est une ancienne maison forte, édifiée au XIVe siècle à Villette. Elle est mentionnée en 1383 comme propriété de Perreaul de Masy et fief mouvant de la baronnie de Larochemillay. À l'assassinat du seigneur de Villette Gilbert Enfert vers Chalon-sur-Saône en 1706, le château est pillé et dévasté, l'ensemble du mobilier est volé[2]. Son nom pourrait évoquer une ancienne villa gallo-romaine. L'actuel château est une belle construction du XVIIIe siècle, très classique, avec jardins à la française en terrasse[3].

HistoriqueModifier

L'un des héritiers de Gilbert[2], Denis de Velle, vicaire général d'Autun, fait reconstruire le château vers le milieu du XVIIIe siècle. Il adopte un style très classique, avec un fronton surplombant l'entrée. Il créé un jardin à la française[1] de 200 m2[4]. Villette accueille, au moins jusque dans les années 1820, les chanoines et vicaires généraux d'Autun pour leurs vacances[5]. Il est devenu au XXIe siècle un établissement de gîtes[6].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Niaux 1994.
  2. a et b Baudiau 1854, p. 457.
  3. https://www.poil-morvan.fr/les-chateaux-de-poil
  4. E. Bouland, « « Deux hommes sont venus demander des pelles à neige » », sur Le Journal de Saône-et-Loire, (consulté le ).
  5. de Galembert 1982, p. 24.
  6. Alice Emorine et David Pipponiau, « Poil (58). Est-ce qu'à Poil, on a forcément moins chaud ? [VIDEO] », sur Le Journal de Saône-et-Loire, (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • « Poil, autrefois Poy, Pictia », dans Jacques-François Baudiau, Le Morvand ou essai géographique, topographique et historique de cette contrée (2e), vol. 1, Nevers, (1re éd. 1854), 629 p. (lire en ligne), p. 453-462
  • François de Galembert, « Poil », Les Annales du pays nivernais, no 35,‎ , p. 24-25
  • Roland Niaux, « Poil (Nièvre) », Histoire et archéologie en Morvan et Bourgogne,‎ (lire en ligne)

Articles connexesModifier