Château de Namedy

Château en vallée du Rhin, Allemagne

Château de Namedy
Image illustrative de l’article Château de Namedy
Nom local Burg Namedy
Période ou style Architecture baroque
Début construction XIVe siècle
Propriétaire initial Famille von Hausmann
Coordonnées 50° 27′ 21″ nord, 7° 21′ 24″ est
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de la Rhénanie-Palatinat Rhénanie-Palatinat
Commune Andernach
Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-Palatinat
(Voir situation sur carte : Rhénanie-Palatinat)
Château de Namedy

Le château de Namedy (en allemand: Burg Namedy) est un château en vallée du Rhin, situé dans le village de Namedy, faisant partie de la commune d'Andernach, dans le land de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne. Il est la propriété de la famille de Hohenzollern. Sa construction remonte au XIVe siècle.

Situation géographiqueModifier

Le château de Namedy se trouve dans la vallée du fleuve, au nord du village de Namedy. A l’arrière du château débutent les collines boisées des contreforts de l’Eifel. La piste cyclable EuroVelo 15 (EV 15) reliant Coblence à Bonn, dans sa section à gauche du Rhin, passe à proximité immédiate du parc devant le château.  

HistoireModifier

Le château fort initial en tant que « Wasserburg »Modifier

Le château de Namedy fut érigé au XIVe siècle dans le style gothique flamboyant, par la maison patricien Hausmann de Andernach comme château fort entouré d’eau, incluant le manoir noble de « Niederhof ». Comme premier maitre des lieux fut mentionné Gerhardus dictus Husmann (mort en 1211).

Le château fut agrandi entre 1550 et 1560 par Dr. jur. Antonius von Hausmann, bourgmestre chevalier de Coblence, membre du conseil de Namedy (aussi appelé Anton von Husmann), qui fut également le frère de la dernière abbesse de l’abbaye cistercien de Namedy, Hildegard von H(a)usmann (1518–1562), ainsi que de sa seconde épouse Margeretha zu Eltz. En 1633, durant la guerre de Trente Ans, le château fut pillé par des soldats suédois.

Après l’extinction de la lignée masculine, et la mort en 1664 de Friedlich Ruprecht von Hausmann, sa fille Anna Katharina transféra le château dans son mariage avec Andreas von Klepping. Puis succéda Franz Wilhelm von Klepping. Il parait cependant que la famille von Klepping, originaire de Dortmund, n’a jamais vraiment habité le château de Namedy, qui fut finalement vendu en 1700.

Le château baroqueModifier

 
Château de Namedy, vue aérienne

C’est Johann Arnold von Solemacher (1657–1734), originaire de Coblence et chancelier de l’électorat de Trèves, qui acheta en 1700 le domaine de Namedy pour la somme de 7500 thalers d’empire, au Maximilian Melchior von Klepping, fils de Franz Wilhelm. Le nouveau propriétaire Johann Arnold fut adoubé au rang de chevalier en 1718 par l’empereur Charles VI, en reprenant le nom et les blasons de la veille famille Husmann de Namedy. Johann Arnold transforma le château-fort en château de plaisance au style baroque. Pour cela les sections habitables furent rehaussées, et deux ailes créées. Les travaux furent terminés par son fils Johann Hugo von Solemacher (mort en 1763). Les dimensions originales du château (avant la transformation) sont encore clairement visibles aux archives principales de Coblence.

 
Vue du château depuis le sud

La famille von Solemacher habita le château jusqu’à l’occupation de la rive gauche du Rhin par des troupes françaises au début du XIXe siècle. Johann Melchior von Solemacher († 1820) fouit le château avant l’arrivée des troupes, en emportant beaucoup d’objets vers Coblence. Par la suite, le château fut utilisé comme hôpital militaire et dépôt de poudres, ce qui ruina totalement les bâtiments. Des fenêtres, escaliers, planchers et portes furent utilisés comme combustibles pour la partie hôpital. On craignit alors d’autres actions de guerre et de destructions et on ne rénova le château qu’en 1856. Par le mariage de Josephine von Solemacher († 1836), fille de Johann Melchior, avec le Geheimrat (conseiller secret) de l’électorat de Trèves, Christoph Josef Linz, le château alla dans cette dernière famille, mais en 1896, le baron Arnold von Solemacher le racheta. Puis en 1907, c’est le groupe hôtelier des frères Eberbach GmbH, suivi en 1908 par deux magnats du charbon de haute Silésie, à savoir le comte Henckel von Donnersmarck et le comte zu Hohenlohe-Öhringen. Finalement en 1909, le château fut acheté par un prince souabe de la maison des Hohenzollern-Sigmaringen.

20ème et 21ème siècleModifier

Il s’agit du prince Charles-Antoine de Hohenzollern, alors au service du royaume de Prusse en tant que lieutenant-général. Il apprit de son coiffeur (originaire d’Andernach) à Berlin que le château de Namedy fit disponible à la vente. Disposant des fonds pour l’acquérir par son épouse, Joséphine de Belgique, sœur d'Albert Ier,roi des Belges, Charles-Antoine fut tout de suite séduit par ce château qui avait également l’avantage de se trouver à moitié de distance entre Sigmaringen et Bruxelles, les lieus d’origine des familles du couple.

Il faisait ajouter au château, par l’architecte Chemens Kroth d’Andernach, une galerie des glaces à un étage avec deux tours angulaires.

Durant la première guerre mondiale, un hôpital de guerre fut aménagé dans cette salle par la princesse Joséphine, mais, avec l’invasion de la Belgique par des troupes allemandes, la maison royale de Belgique stoppa les paiements d’apanage à l’épouse d’un général allemand. Lorsque le prince retourna au château en 1918, il le trouva occupé par des troupes américaines qui montrèrent peu de respect pour les objets du château et pour sa personne. Il y succomba le 21 février 1919 à l’âge de 51 ans, à la suite des dures épreuves de guerre qu’il eut subi sur plusieurs fronts.

Son fils Albrecht, prince de Hohenzollern, repris le château en 1919. En 1933, la coiffe baroque de la tour d’escaliers et celle de la tour du sud-est furent renouvelées. En 1988, le château alla au fils d’Albrecht, le prince Godehard de Hohenzollern. Compte tenu de l’état délabré des bâtisses à l’époque, Godehard débuta des travaux de restauration, puis aménagea au château un centre culturel. Par la suite y furent organisés de concerts (de musique classique jusqu’au jazz), des pièces de théâtre et des expositions d’art. La galerie de glaces fut rénovée en 2003 avec la participation de la fondation allemande pour la conservation de monuments (Deutsche Stiftung Denkmalschutz).

Depuis la mort de Godehard en 2001, la direction du château et des évènements culturels est entre les mains de sa veuve, la princesse Heide de Hohenzollern.

Évennements au châteauModifier

Actuellement y sont organisés régulièrement des concerts, des pièces de théâtre, des lectures ainsi que des expositions d’art, cela sous l’égide de partenaires culturels, tel que, par exemple, le « Beethovenfest de Bonn », la fondation « Villa Musica » du land de Rhénanie-Palatinat ou la ville d’Andernach.

Le château de Namedy se prête aussi parfaitement pour des festivités le plus diverses, et peut être réservée pour des fêtes familiales (comme les mariages) ou des évènements professionnels.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :