Charles-Antoine de Hohenzollern

Charles-Antoine de Hohenzollern
Description de cette image, également commentée ci-après
La prince Charles-Antoine de Hohenzollern.
Biographie
Titulature Prince de Hohenzollern-Sigmaringen (1868-1869)
Prince de Hohenzollern (1869-1919)
Dynastie Maison de Hohenzollern-Sigmaringen
Nom de naissance Karl Anton Friedrich Wilhelm Ludwig Prinz von Hohenzollern-Sigmaringen
Surnom Carlo
Naissance
Sigmaringen (Prusse)
Décès (à 50 ans)
Château de Namedy, Namedy (Allemagne)
Père Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen
Mère Antonia de Portugal
Conjoint Joséphine de Belgique
Enfants Stéphanie
Marie-Antoinette
Albert
Henriette
Religion Catholicisme romain

Le prince Charles-Antoine[N 1] de Hohenzollern (en allemand, Karl Anton Prinz von Hohenzollern), né le au château de Sigmaringen[2] et mort le au château de Namedy[3], troisième fils du prince Léopold de Hohenzollern et de son épouse l’infante Antonia de Portugal, est un membre de la famille princière de Hohenzollern-Sigmaringen. Les frères aînés de Charles-Antoine sont Guillaume, prince de Hohenzollern et Ferdinand Ier, roi de Roumanie.

BiographieModifier

ÉducationModifier

Placé sous l'autorité d'un précepteur militaire, le major Franz von Schilgen, il suit le cursus des humanités classiques avant de rejoindre une école de guerre à Düsseldorf[4].

Mariage et postéritéModifier

Le 28 mai 1894, il épouse à Bruxelles sa cousine germaine la princesse Joséphine de Belgique qui lui donne quatre enfants[5] :

Carrière militaireModifier

En 1904 il est envoyé par Guillaume II empereur allemand en qualité d'observateur sur le théâtre des opérations militaires de la guerre russo-japonaise[6].

Il participe à la Première Guerre mondiale. Il meurt le au château de Namedy.

TitulatureModifier

HonneursModifier

Charles-Antoine de Hohenzollern est décoré de[7] :

ŒuvreModifier

Meine Erlebnisse während des russisch-japanischen Krieges 1904-1905, Berlin, 1912.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Plus connu sous son prénom usuel « Charles » et familièrement surnommé « Carlo »[1].

RéférencesModifier

  1. Damien Bilteryst, Le prince Baudouin, Frère du Roi-Chevalier, Bruxelles, 2013, p. 82
  2. Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, Tome V Hohenzollern, Waldeck, p. 245.
  3. Michel Huberty, Alain Giraud, op cit. p. 245.
  4. Damien Bilteryst, Le prince Baudouin, Frère du Roi-Chevalier, op cit. p. 83.
  5. Michel Huberty, Alain Giraud, op cit. p. 257
  6. Prinz Karl Anton von Hohenzollern, Meine Erlebnisse während des russisch-japanischen Krieges 1904-1905, Berlin, 1912.
  7. Friedrich-Carl Esbach, Fürst Leopold von Hohenzollern, Ein Lebensbild, Sigmaringen, 1906, p. 83.