Centre hospitalier spécialisé de Jury

Centre hospitalier spécialisé de Jury
Image illustrative de l’article Centre hospitalier spécialisé de Jury
La chapelle du centre hospitalier spécialisé de Jury.
Présentation
Coordonnées 49° 04′ 14″ nord, 6° 15′ 15″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Jury
Adresse Route d'Ars-Laquenexy
57245 Jury
Fondation
Site web http://www.ch-jury.fr
Services
Nombre de lits 349
Spécialité(s) Psychiatrie, addictologie
Géolocalisation sur la carte : Moselle
(Voir situation sur carte : Moselle)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France/Moselle
Point carte.svg

Le Centre Hospitalier de Jury, dit « C.H. de Jury », est un établissement public de santé mentale implanté à Jury, en Moselle.

Situé à environ 10 kilomètres de Metz[1], il est le principal établissement de soins psychiatriques en Moselle.

Il est « l'un des éléments fondamentaux de la réorganisation de la santé mentale en Moselle »[2].

HistoriqueModifier

Construction et inaugurationModifier

La construction du centre hospitalier débute en . Le terrain militaire de Jury est en cours de déboisement. La première réunion du conseil de surveillance a lieu le à la préfecture de la Moselle, à Metz. Entre 1970 et 1972 a lieu un concours ouvert aux futurs infirmiers du centre en formation dans les établissements du département. Le Centre Psychothérapeutique de Jury est ouvert le [3]. C'est un hôpital constituant comme un village, en dehors de la ville, avec sept cent cinquante lits sur une soixantaine d'hectares boisés. A l'intérieur du terrain, 7 kilomètres de voies goudronnées sont été nécessaires[4].

Années 1970, 1980 et 1990Modifier

En 1976 est construite une petite chapelle au sein de l'établissement.

Depuis 2000Modifier

En 2009, une grève éclate pour défendre le maintien de la prise en charge de la mutuelle par l'établissement. Après 17 jours de forte mobilisation, le piquet de grève est levé.

En 2018, un mouvement social au sein de l'hôpital fait état de tensions dues au manque de personnel et à la baisse des dotations publiques[5].

SoinsModifier

Le centre hospitalier a récemment développé la médiation thérapeutique[6].

Il a aussi développé le projet « Airmes » (Ateliers intersectoriels de rééducations, médiations et espace social) en proposant aux patients des ateliers d'art thérapie, d'esthétique, de relaxation, de peinture, d'art graphique, d'informatique et de lecture [7].

Il propose des soins pour l'autisme[8].

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. « L’hôpital de Jury entre dans un triangle psychiatrique », Le Républicain Lorrain,‎ (lire en ligne).
  3. « CH de Jury » (consulté en 2014)
  4. « Hôpitaux psychiatriques : trop de lits inoccupés », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. « Jury : malaise dans les rangs des personnels soignants », Le Républicain Lorrain,‎ (lire en ligne).
  6. « CHS de Jury : On ne doit plus agir entre nos murs », Le Républicain Lorrain,‎ (lire en ligne).
  7. « CHS de Jury : quand la mirabelle devient le fruit de la confiance en soi », Le Républicain Lorrain,‎ (lire en ligne)
  8. « Un foyer de 24 places pour les adultes autistes en 2014 », Le Républicain Lorrain,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier