Centre hospitalier régional et universitaire de Nancy

Le centre hospitalier régional universitaire de Nancy, couramment abrégé CHU ou CHRU, est un centre hospitalier universitaire situé dans l'agglomération de Nancy, en Lorraine. Il emploie 9 000 personnes au total.

Centre hospitalier régional et universitaire de Nancy
Image illustrative de l’article Centre hospitalier régional et universitaire de Nancy
Image illustrative de l’article Centre hospitalier régional et universitaire de Nancy
Façade de l'hôpital d'adultes de Brabois
Présentation
Coordonnées 48° 38′ 50″ nord, 6° 08′ 40″ est
Pays Drapeau de la France France
Ville Nancy & Vandœuvre-lès-Nancy
Adresse 2 sites :

- Hôpital Central : avenue de Strasbourg 54000 Nancy - Hôpital de Brabois : avenue de Bourgogne 54500 Vandœuvre-lès-Nancy

Site web http://www.chu-nancy.fr/
Organisation
Type Centre Hospitalier Universitaire
Services
Standards 03 83 85 85 85
Service d’urgences oui
Nombre de lits 1 883[1]
Spécialité(s) hépato-gastro-entérologie, chirurgie, gynécologie, obstétrique, néonatologie, réanimation médicale et assistance respiratoire, maladies infectieuses, ophtalmologie, cardiologie, neurologie (...)
Entrée de la cour d'honneur de l'hôpital central.

Il comporte de nombreux sites dont beaucoup sont dispersés dans la ville de Nancy (site de la Maternité Régionale, site de l'Hôpital Central, site de Saint-Julien, Centre Emile Gallé). Une part importante de l'activité est cependant localisée sur le site de Brabois sur 4 bâtiments principaux. L'établissement est en cours de restructuration importante depuis 2010, avec une réduction importante du nombre de lits et des actions importantes d'accroissement de la productivité. Il est un des plus gros établissement hospitalier de France. Le schéma directeur immobilier du CHRU de Nancy prévoit un regroupement de toutes ses activités MCO sur le site de Brabois[2].

HistoriqueModifier

Le CHRU de Nancy est l'héritier direct de l'Hôtel-Dieu créé au XIIe siècle devenu hôpital Saint-Julien au XIVe siècle par la volonté des Ducs de Lorraine[3]. L'hôpital central a été édifié au XIXe et constamment modernisé depuis. L'hôpital de Nancy-Brabois date des années 1970 et reste depuis en extension constante. Il a été inauguré en 1973 par Pierre Messmer[4], alors 1er ministre. La barre principale de Brabois et la Tour Drouet qui lui est adjacente ont été complétées par l'Hopital d'Enfants en 1982, inauguré en 1982 par Jack Ralite alors ministre de la santé. Plus récemment le site été complété par l'Institut Louis Mathieu (2008) et par le bâtiment Philippe Canton (2010). La Maternité Régionale Universitaire a fusionné avec le CHU de Nancy en 2013, donnant naissance au CHRU de Nancy. Le Centre Emile Gallé a été inclus dans le giron du CHRU en 2015. Le projet du CHRU dans les années à venir est de regrouper toutes ses activités sur le site de Brabois [5].

 
Maternité depuis la rue Liébeault.

Il a fait l'objet d'un rapport de la Chambre régionale des comptes en juin 2010[6] et de plusieurs missions d'inspection de l'IGAS.

Le CHRU de Nancy est reconnu comme un établissement d'excellence médicale, certifié B par la HAS en Avril 2017 et régulièrement cité dans le TOP 10 des établissements hospitaliers publics du Magazine le Point[7].

L'Agence régionale de santé du Grand Est confirme en avril 2020, en pleine pandémie de Covid-19, la suppression de 598 emplois et de 174 lits au CHU de Nancy[8].

Hôpitaux du CHUModifier

 
Fiat SAMU 54 du CHRU de Nancy

Le Da VinciModifier

Le CHU de Nancy est équipé depuis 2001 d'un robot médical Da Vinci, grâce auquel sont réalisées des opérations en urologie, chirurgie digestive, chirurgie cardiaque, chirurgie endocrinienne, ORL[9].

Il est utilisé début 2010 pour opérer une tumeur thoracique d'un enfant de 5 ans[10].

Il est également utilisé pour réaliser des dons de rein. Il offre une cicatrisation plus rapide et une douleur post-opératoire atténuée au donneur. Le robot permet d’obtenir un greffon de grande qualité[11].

Informations diversesModifier

Chiffres de l'hôpital :

Près de 553 000 patients sont pris en charge chaque année en hospitalisation complète ou de jour dans cet établissement.

Le projet architectural du Pôle de Cardiologie a été accompagné par le Cabinet Ergonomie Conseil[réf. souhaitée].

Notes et référencesModifier

  1. Centre Hospitalier Universitaire (Nancy) sur le site de la Fédération hospitalière de France : etablissements.fhf.fr. Consulté le 3 septembre 2018.
  2. « Le regroupement du CHRU de Nancy sur le site de Brabois confirmé par le COPERMO », magazine, (consulté le 1er mars 2019)
  3. Historique des hôpitaux du centre hospitalier universitaire de Nancy
  4. Didier HEMARDINQUER, « Santé - Un livre et une exposition pour célébrer l’anniversaire du CHU / L’hôpital de Brabois a 40 ans », L'Est républicain,‎ (lire en ligne, consulté le 25 août 2020).
  5. [1]
  6. Le Figaro du 12 juin 2010
  7. François Malye, Jérôme Vincent, « Spécial hôpitaux et cliniques - Un palmarès 2019 riche en nouveautés », sur Le Point, (consulté le 24 août 2019)
  8. « Confinés de canard », Le Canard enchainé,‎ , p. 4
  9. http://www.chu-nancy.fr/index.htm/page716langfr
  10. Robotique et chirurgie pédiatrique : première au CHU de Nancy sur continentalnews.fr, publié le 05/05/10, consulté le 05/05/10
  11. « Donneur vivant de rein : 100e prélèvement par robot chirurgical »
  12. http://etablissements.fhf.fr/annuaire/hopital-fiche.php?id=1382

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier