Centre français du patrimoine culturel immatériel

Centre français du patrimoine culturel immatériel
Situation
Création 2004
Type Association (loi 1901)
Siège Paris
Coordonnées 48° 07′ 31″ N, 1° 12′ 40″ O
Langue Français
Organisation
Directrice Séverine Cachat

Site web Site officiel
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Centre français du patrimoine culturel immatériel
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Centre français du patrimoine culturel immatériel

Le Centre français du patrimoine culturel immatériel (CFPCI) est une antenne de la Maison des cultures du monde, qui se situe dans l'aile nord du prieuré Notre-Dame à Vitré (Ille-et-Vilaine). Il se consacre à l'information, la médiation et la promotion du patrimoine culturel immatériel et de la diversité culturelle.

MissionsModifier

  • Faire connaître la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI)
  • Sensibiliser les publics à la sauvegarde du PCI
  • Documenter le PCI
  • Contribuer à la production des connaissances et à la réflexion sur le PCI
  • Faciliter la mise en réseau d'acteurs du PCI
  • Orienter et informer sur l'inventaire du PCI en France et les candidatures aux listes UNESCO[1]
  • Fournir de services d'expertise

HistoriqueModifier

En 2005, la Maison des cultures du monde inaugure son Centre de documentation sur les spectacles du monde dans l’aile nord du prieuré Notre-Dame de Vitré, mise à sa disposition par la Ville de Vitré en Bretagne. Cette antenne culturelle décentralisée réunit non seulement les archives de la Maison des cultures du monde depuis 1982, mais également celles du Festival des Arts Traditionnels de Rennes. Danse, théâtre, musique, marionnettes, fêtes traditionnelles, rituels... : ces archives sonores, visuelles, audiovisuelles et documentaires révèlent plus de 60 000 pièces dédiées aux traditions du spectacle du monde entier[2],[3].

En 2011, Frédéric Mitterrand, alors ministre de la Culture et de la Communication, désigne le centre « organisme compétent pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel présent sur le territoire national » en application de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO[4]. Il devient alors le Centre français du patrimoine culturel immatériel (CFPCI)[5].

ActivitésModifier

  • Expositions
  • Centre de ressources
  • Conférences
  • Diffusion d'informations

Le CFCPI à VitréModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier