Centre aéronautique de Mirabel

Le Centre aéronautique de Mirabel (CAM) est un centre de montage et d'essais en vol des moteurs de Pratt & Whitney, y compris les turbopropulseurs et turbosoufflantes développant jusqu'à 401 kN de poussée (90 000 livres). D'une superficie de 28 000  (300 000 pieds carrés), le Centre aéronautique de Mirabel représente un investissement de 360 M$ dont environ 250 M$ sont fournis par le gouvernement du Québec[1]. On prévoit y accueillir environ 300 employés d'ici 2015[2].

Phase IModifier

La première phase du projet, un centre d'essais en vol, débute en 2008 et fut inaugurée le à un coût estimé à 100 millions de dollars. La province de Québec a investi 7,5 millions de dollars dans cette phase de projet.

Phase IIModifier

La deuxième phase du Centre aéronautique de Mirabel, se termine en et comprend la construction d'installations de montage et d'essais ultramodernes. Dans ces nouvelles installations, Pratt & Whitney Canada procède notamment au montage et à l'essai du moteur PW1524G destiné aux avions CSeries de Bombardier Aéronautique et de la famille de moteurs PW800 (en), qui propulsera la prochaine génération de gros jets d'affaires.

RéférencesModifier

  1. Corinne Guimont, « La grande ouverture du Centre aéronautique de Mirabel », L'Éveil,‎ (lire en ligne)
  2. P&WC, « Communiqué de presse, 4 oct. 2010. »