Cathédrale catholique romaine Sainte-Marie d'Édimbourg

cathédrale catholique romaine d'Édimbourg, Royaume-Uni

Cathédrale Sainte-Marie d'Édimbourg
Image illustrative de l’article Cathédrale catholique romaine Sainte-Marie d'Édimbourg
Présentation
Nom local St Mary's Cathedral
Culte Catholicisme
Type Cathédrale
Début de la construction 1814
Architecte James Gillespie Graham
Protection  Classé en catégorie B[1]
Site web stmaryscathedral.co.uk
Géographie
Pays Drapeau de l'Écosse Écosse
Ville Édimbourg
Coordonnées 55° 57′ 22″ nord, 3° 11′ 16″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Écosse
(Voir situation sur carte : Écosse)
Cathédrale Sainte-Marie d'Édimbourg

La cathédrale catholique romaine Sainte-Marie d'Édimbourg (ou Notre-Dame-de-l'Assomption) est une cathédrale catholique située à Édimbourg, en Écosse. Elle est le siège de l'archevêché catholique romain de Saint Andrews et Édimbourg, et l'église à la tête de l'archidiocèse de Saint Andrews et d'Édimbourg. Elle abrite le sanctuaire national Saint-André[2] consacré au premier apôtre André, comportant deux de ses reliques, l'une provenant de la cathédrale Saint-André d'Amalfi en Italie et l'autre offerte par le pape Paul VI.

La chapelle Sainte-Marie ouvre ses portes en 1814, et est conçu par James Gillespie Graham. L'église est considérablement embellie ensuite, et en 1878 avec le rétablissement du clergé écossais, elle est devenue la pro-cathédrale de l'archidiocèse. Elle est baptisée « cathédrale métropolitaine », le avec tous les droits et privilèges d'une telle église.

La cathédrale est agrandie, reconstruite et réaménagée plusieurs fois, le dernier changement structurel important eut lieu dans les années 1970. Le pape Jean-Paul II visite la cathédrale Sainte-Marie en dans le cadre de sa visite pastorale en Écosse.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « St. Mary's Cathedral, Edinburgh (Roman Catholic) » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Historic Scotland, « Notice no 27449 », sur hsewsf.sedsh.gov.uk.
  2. (en) « National Shrine of St. Andrew », sur gcatholic.org (consulté le ).