Castelvetro di Modena

commune italienne

Castelvetro di Modena
Castelvetro di Modena
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Fictional Emilia-Romagna FlagÉmilie-Romagne 
Province Modène 
Code postal 41014
Code ISTAT 036008
Code cadastral C287
Préfixe tel. 059
Démographie
Gentilé castelvetresi
Population 11 165 hab. (31-12-2010[1])
Densité 228 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 30′ 00″ nord, 10° 57′ 00″ est
Altitude Min. 122 m
Max. 122 m
Superficie 4 900 ha = 49 km2
Divers
Saint patron Santi Senesio e Teopompo
Localisation
Localisation de Castelvetro di Modena
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Castelvetro di Modena
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Castelvetro di Modena
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Castelvetro di Modena
Liens
Site web http://www.comune.castelvetro-di-modena.mo.it
Map of comune of Castelvetro di Modena (province of Modena, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Castelvetro di Modena (Castelvêider en dialecte modenese) est une commune italienne de la province de Modène dans la région Émilie-Romagne en Italie.

GéographieModifier

Castelvetro est situé sur un territoire dont l’altitude varie de 66 à 447 mètres, entre les communes de Maranello (7 km) et Vignola (5 km), à une vingtaine de km au sud de la Via Emilia et de l’autoroute du soleil A1 Milan-Bologne. La cité est traversée par le torrent Guerro, un affluent du Panaro. Grandes villes proches :


Castelvetro est classé eu zone 2 selon la classification sismique en Italie

HistoireModifier

AntiquitéModifier

Les collines étaient déjà peuplées dès le Paléolithique et le Néolithique selon les découvertes archéologiques faites dans les environs de la commune.
À l’âge du bronze et du fer, la civilisation dite terramare a été découverte sur deux sites de la commune aux hameaux de Ca' di Sola et de Ca' Monesi.
L’arrivée des Étrusques depuis la Toscane dans la plaine du Pô laissa de nombreuses traces de leur passage : restes d’un village et d’une nécropole découverts dès 1841 (Musée de la cité), connue aujourd’hui comme zone archéologique et établissement étrusque plus important de la province[2]. Dans le quartier de la Galassina de Castelvetro furent découvertes 37 tombes de la culture de Villanova du Ve siècle av. J.-C.[3]

Moyen ÂgeModifier

Vers 350 av. J.-C. le pays vit arriver les Boïens, puis en 218 av. J.-C. ce fut le tour des Gaulois, conquis ensuite par les Romainsdont le consul Marcus Aemilius Lepidus, en –187, fit construire la via Emilia de Ariminum (Rimini) à Placentia (Plaisance).
Vers 150 av. J.-C., les légions romaines construisirent un Castrum Vetus (castrum=camp militaire et vetrus=antique).

Dans un document de l’année 988, conservé aux archives de S.Pietro à Modène, Castelvetro est dénommé Castrovetere (actum prope Castrovetere in Oratorio Sanctae Mariae) puis prendra enfin le nom de Castelvetro en 1500.
Au XIe siècle, le pays passe aux mains des bénédictins de Nonantola qui le confient au marquis Boniface III de Toscane; à la mort de celui-ci en 1052, sa fille Mathilde de Toscane hérite du pays de Castelvetro
En 1115, à la mort de Mathilde, les bénédictins de Nonantola confièrent Castelvetro aux familles Beccafava et Manfredi, avant qu'il soit annexé à la commune de Modène et participe à la guerre entre Guelfes et gibelins.
Castelvetro, pro-gibelins au côté de l’empereur germanique, subit le siège des Guelfes du pape Jean XXII qui prirent et détruisirent le château en 1326.
En 1330, le pontife assigna le fief à Jacopino Rangone (famille Rangoni),

Le 5 juin 1501, un séisme endommagea le château et autres édifices anciens[4], aussitôt restaurés par les Rangoni.

Époque moderne et actuelleModifier

En 1796, l’invasion française met fin à la féodalité, les Rangoni furent expulsés et la commune perdit ses avantages de chef-lieu et passa à l’administration centrale du royaume d’Italie le 1er janvier 1860.

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 En cours Giorgio Montanari Centre gauche  
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

Levizzano Rangone, Solignano Nuovo, Ca' di Sola

Communes limitrophesModifier

Castelnuovo Rangone, Formigine, Maranello, Marano sul Panaro, Spilamberto, Serramazzoni, Vignola

PopulationModifier

Évolution de la population en janvier de chaque annéeModifier

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
4 3296 2338 2519 4097 7706 7387 4978 0819 589
2011 - - - - - - - -
11 165--------

Ethnies et minorités étrangèresModifier

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2011 la population étrangère résidente était de 1291 personnes, soit 11,6 % de la population[5] Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1   Maroc 421
2   Albanie 164
3   Sri Lanka 119
4   Roumanie 92
5   Tunisie 76
6   Ukraine 43

Fêtes et évènementsModifier

 
La Tour de l’horloge en place Roma.

Castelvetro di Modena est le siège pour Modène de l'Enoteca Regionale dell'Emilia-Romagna (œnothèque régionale), avec la sélection de plus de 200 étiquettes Emiliano-Romagnoles et une sélection particulière dédiée à Lambrusco Grasparossa di Castelvetro DOP et au vinaigre balsamique traditionnel de Modène DOP.

  • la Sagra dell'Uva e del Lambrusco Grasparossa di Castelvetro di Modena, en septembre, dégustation de différents crus de la région,
  • le Mercurdo - La Biennale dell'Assurdo, la biennal de l’absurde, tous les deux ans, exposition d’art contemporain, exhibition et spectacle d’artistes internationaux.
  • la Giornata Fai di Primavera parcours fleuri.

ÉconomieModifier

  • Depuis le XIXe siècle, la Fornace Cavallini une importante fabrique, en feu continu, de briques et tuiles en terre cuite.
  • La vigne représente la culture principale et en particulier celle de Lambrusco Grasparossa et du Trebbiano duquel est tiré le vinaigre balsamique traditionnel de Modène.

JumelageModifier

RéférencesModifier

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Benedetto Benedetti, Preistoria e Protostoria nel Modenese - Aedes Modène 1985
  3. musée civique archéologique et ethnologique de Modène
  4. "Liber memorialis Familiae Rangoniae" N. Rota
  5. population étrangère

SourcesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier