Ouvrir le menu principal

Caroline Mulroney

personnalité politique canadienne

Caroline Mulroney
Illustration.
Fonctions
Procureure générale de l'Ontario
En fonction depuis le
(1 an et 20 jours)
Premier ministre Doug Ford
Prédécesseur Yasir Naqvi
Ministre des Affaires francophones
En fonction depuis le
(1 an et 20 jours)
Premier ministre Doug Ford
Prédécesseur Marie-France Lalonde
Membre de l'Assemblée législative de l'Ontario
En fonction depuis le
(1 an, 1 mois et 12 jours)
Élection 7 juin 2018
Circonscription York-Simcoe
Prédécesseur Julia Munro
Biographie
Nom de naissance Caroline Anne Murray Mulroney
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Montréal (Québec, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti progressiste-conservateur de l'Ontario
Conjoint Andrew Lapham
Diplômée de Université Harvard
Université de New York

Caroline Anne Mulroney Lapham (née le 11 juin 1974)[1], connue sous le nom de Caroline Mulroney, est une avocate et politicienne canadienne.

Elle est députée du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario (Parti PC) dans la circonscription de York-Simcoe. Elle siège actuellement au conseil des ministres de l'Ontario à titre de Procureure générale de l'Ontario (en) et de ministre des Affaires francophones.

Elle a également été gestionnaire d'un fonds d'investissement et philanthrope.

Sommaire

BiographieModifier

FamilleModifier

Caroline Mulroney est la fille aînée de l'ex-premier ministre du Canada Brian Mulroney et de son épouse Mila Pivnicky.

Elle est mariée à Andrew Lapham (fils de Lewis H. Lapham, chroniqueur au Harper's Magazine) depuis le 16 septembre 2000. Ils ont quatre enfants et demeurent dans le secteur Forest Hill, à Toronto[2].

ÉtudesModifier

Caroline Mulroney possède un diplôme de premier cycle de Harvard University et une licence en droit de la New York University[3]. Elle parle couramment le français[4].

Carrière politiqueModifier

Des rumeurs de son intérêt pour la vie publique ont circulé après la publication d'un article, le , dans le Toronto Sun, dans lequel la journaliste Christina Blizzard spéculait sur le sujet[5].

Le 2 août 2017, elle a annoncé qu'elle se portait candidate à l'investiture du Parti PC dans la circonscription de York-Simcoe en vue de l'élection provinciale du en Ontario. Elle a remporté l'investiture par acclamation le [6].

Le 25 janvier 2018, le chef du Parti PC, Patrick Brown, a remis sa démission à la suite d'allégations d'inconduite sexuelle[7]. Le nom de Caroline Mulroney a aussitôt été mentionné comme successeure potentielle. Le , elle a annoncé son intention de se joindre à la course à la direction des conservateurs ontariens[8], qu'elle a terminée en troisième position, derrière l'ex-députée Christine Elliott et l'ex-conseiller municipal de Toronto Doug Ford[9].

En juin 2018, Caroline Mulroney est élue à l'Assemblée législative de l'Ontario[10] et nommée ministre déléguée aux Affaires francophones dans le gouvernement conservateur de Doug Ford. En novembre 2018, lorsque son gouvernement annonce la suppression d’institutions et de projets de la minorité franco-ontarienne, Caroline Mulroney justifie ces décisions en invoquant l'état des finances publiques[11].

Notes et référencesModifier

  1. « WEDDINGS; Caroline Mulroney, Andrew Lapham », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) MEET THE MULRONEYS
  3. Christina Blizzard, « Caroline Mulroney says politics isn't her priority », Toronto Sun,‎ (lire en ligne)
  4. « Caroline Mulroney courtise les francophones », sur LeDroit.com (consulté le 15 février 2018)
  5. (en-CA) Christina Blizzard, « Caroline Mulroney Lapham could be Tories' heir apparent » [archive], sur torontosun.com, (consulté le 14 décembre 2015)
  6. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Caroline Mulroney, candidate dans York-Simcoe pour le Parti progressiste-conservateur », sur Radio-Canada.ca (consulté le 6 décembre 2018)
  7. « Ontario: le chef de l'opposition démissionne à la suite d'allégations d'inconduite sexuelle », sur LaPresse.ca (consulté le 12 mars 2018)
  8. « Caroline Mulroney, candidate à la chefferie des conservateurs ontariens », sur Radio-Canada.ca (consulté le 15 février 2018)
  9. « Christine Elliott conteste l'élection de Doug Ford à la tête du Parti conservateur ontarien », sur Radio-Canada.ca (consulté le 12 mars 2018)
  10. ICI Radio-Canada Première- Radio-Canada.ca, « ICI Radio-Canada Première | Émissions, horaire, fréquences radio », sur Midi info | Radio-Canada.ca Première (consulté le 6 décembre 2018)
  11. « Coupes aux services en français: la ministre Mulroney se défend », Le Droit,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2018)