Ouvrir le menu principal

Caroline Mulroney

personnalité politique canadienne

Caroline Mulroney
Illustration.
Fonctions
Procureure générale de l'Ontario
En fonction depuis le
(1 an, 4 mois et 18 jours)
Premier ministre Doug Ford
Prédécesseur Yasir Naqvi
Ministre des Affaires francophones
En fonction depuis le
(1 an, 4 mois et 18 jours)
Premier ministre Doug Ford
Prédécesseur Marie-France Lalonde
Membre de l'Assemblée législative de l'Ontario
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 9 jours)
Élection 7 juin 2018
Circonscription York-Simcoe
Prédécesseur Julia Munro
Biographie
Nom de naissance Caroline Anne Murray Mulroney
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Montréal (Québec, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti progressiste-conservateur de l'Ontario
Conjoint Andrew Lapham
Diplômée de Université Harvard
Université de New York

Caroline Anne Mulroney Lapham (née le 11 juin 1974)[1], connue sous le nom de Caroline Mulroney, est une avocate et politicienne canadienne.

Elle est députée du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario (Parti PC) dans la circonscription de York-Simcoe. Elle siège actuellement au conseil des ministres de l'Ontario à titre de Procureure générale de l'Ontario (en) et de ministre des Affaires francophones.

Elle a également été gestionnaire d'un fonds d'investissement et philanthrope.

BiographieModifier

FamilleModifier

Caroline Mulroney est la fille aînée de l'ex-premier ministre du Canada Brian Mulroney et de son épouse Mila Pivnicky.

Elle est mariée à Andrew Lapham (fils de Lewis H. Lapham, chroniqueur au Harper's Magazine) depuis le 16 septembre 2000. Ils ont quatre enfants et demeurent dans le secteur Forest Hill, à Toronto[2].

ÉtudesModifier

Caroline Mulroney possède un diplôme de premier cycle de Harvard University et une licence en droit de la New York University[3]. Elle parle couramment le français[4].

Carrière politiqueModifier

Des rumeurs de son intérêt pour la vie publique ont circulé après la publication d'un article, le , dans le Toronto Sun, dans lequel la journaliste Christina Blizzard spéculait sur le sujet[5].

Le 2 août 2017, elle a annoncé qu'elle se portait candidate à l'investiture du Parti PC dans la circonscription de York-Simcoe en vue de l'élection provinciale du en Ontario. Elle a remporté l'investiture par acclamation le [6].

Le 25 janvier 2018, le chef du Parti PC, Patrick Brown, a remis sa démission à la suite d'allégations d'inconduite sexuelle[7]. Le nom de Caroline Mulroney a aussitôt été mentionné comme successeure potentielle. Le , elle a annoncé son intention de se joindre à la course à la direction des conservateurs ontariens[8], qu'elle a terminée en troisième position, derrière l'ex-députée Christine Elliott et l'ex-conseiller municipal de Toronto Doug Ford[9].

En juin 2018, Caroline Mulroney est élue à l'Assemblée législative de l'Ontario[10] et nommée ministre déléguée aux Affaires francophones dans le gouvernement conservateur de Doug Ford. En novembre 2018, lorsque son gouvernement annonce la suppression d’institutions et de projets de la minorité franco-ontarienne, Caroline Mulroney justifie ces décisions en invoquant l'état des finances publiques[11].

Notes et référencesModifier

  1. « WEDDINGS; Caroline Mulroney, Andrew Lapham », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) MEET THE MULRONEYS
  3. Christina Blizzard, « Caroline Mulroney says politics isn't her priority », Toronto Sun,‎ (lire en ligne)
  4. « Caroline Mulroney courtise les francophones », sur LeDroit.com (consulté le 15 février 2018)
  5. (en-CA) Christina Blizzard, « Caroline Mulroney Lapham could be Tories' heir apparent » [archive], sur torontosun.com, (consulté le 14 décembre 2015)
  6. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Caroline Mulroney, candidate dans York-Simcoe pour le Parti progressiste-conservateur », sur Radio-Canada.ca (consulté le 6 décembre 2018)
  7. « Ontario: le chef de l'opposition démissionne à la suite d'allégations d'inconduite sexuelle », sur LaPresse.ca (consulté le 12 mars 2018)
  8. « Caroline Mulroney, candidate à la chefferie des conservateurs ontariens », sur Radio-Canada.ca (consulté le 15 février 2018)
  9. « Christine Elliott conteste l'élection de Doug Ford à la tête du Parti conservateur ontarien », sur Radio-Canada.ca (consulté le 12 mars 2018)
  10. ICI Radio-Canada Première- Radio-Canada.ca, « ICI Radio-Canada Première | Émissions, horaire, fréquences radio », sur Midi info | Radio-Canada.ca Première (consulté le 6 décembre 2018)
  11. « Coupes aux services en français: la ministre Mulroney se défend », Le Droit,‎ (lire en ligne, consulté le 22 novembre 2018)