Carole James

personnalité politique canadienne

Carole James
Illustration.
Carole James en 2008.
Fonctions
Vice-Première ministre de la Colombie-Britannique
Ministre des Finances
En fonction depuis le
(3 ans, 4 mois et 7 jours)
Premier ministre John Horgan
Prédécesseur Rich Coleman (Vice PM)
Mike de Jong (Finances)
Cheffe du Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique

(7 ans, 1 mois et 28 jours)
Prédécesseur Joy MacPhail
Successeur Dawn Black
Députée à l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique

(15 ans, 3 mois et 13 jours)
Élection 17 mai 2005
Réélection 12 mai 2009
14 mai 2013
9 mai 2017
Circonscription Victoria-Beacon-Hill
Législature 38e, 39e, 40e et 41e
Prédécesseur Jeff Bray
Successeur Grace Lore
Biographie
Nom de naissance Carole Alison James
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Dukinfield (Angleterre, Royaume-Uni)
Nationalité Canadienne
Parti politique NPD

Carole Alison James, née le à Dukinfield, en Angleterre, est une femme politique canadienne.

Elle est vice-première ministre et ministre des Finances de la Colombie-Britannique depuis la constitution du gouvernement de John Horgan en juillet 2017[1]. Elle a été chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée législative de la Colombie-Britannique et chef du Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique.

BiographieModifier

Carole James grandit à North Battleford (Saskatchewan) et à Victoria (Colombie-Britannique). Elle siège à la commission scolaire de Greater Victoria de 1990 à 2001, incluant sept mandats en tant que présidente.

Carrière politiqueModifier

Après avoir a été défaite en 2001 sous la bannière du Nouveau Parti démocratique dans Victoria-Beacon-Hill face au libéral Jeff Bray (en), elle remporte la circonscription en 2005 et est réélue en 2009, 2013 et 2017. En mars 2020, elle annonce son intention de ne pas se représenter en raison de problèmes de santé[2].

Chef du NPDCBModifier

Elle est élue chef du NPD le . À l'époque, la morale du parti est au plus bas à la suite de l'élection de 2001, qui avait réduit la caucus néo-démocrate à seulement 2 sièges à l'Assemblée législative. Au cours de sa campagne à l'investiture, James promet de moderniser l'idéologie du NPD et ses structures internes pour gagner une plus grande base électorale, ce qui suscite toutefois la colère chez les militants plus traditionnels du parti.

Au cours de l'élection générale de 2005, James s'appuie beaucoup sur son nom et son image, comme Ujjal Dosanjh avant elle. Le soir du scrutin, James en surprend plusieurs avec son très bon résultat, remportant 41,52 % des voix (une hausse de 19,96 % depuis l'élection de 2001) et 33 des 79 sièges à l'Assemblée législative. James est élue dans sa propre circonscription de Victoria-Beacon-Hill avec 57,21 % des voix, défaisant le député libéral sortant Jeff Bray par une très grande marge.

SourceModifier

RéférencesModifier

  1. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « John Horgan est assermenté 36e premier ministre de la Colombie-Britannique », sur Radio-Canada.ca (consulté le 6 mars 2020)
  2. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « La ministre des Finances de la C.-B. est atteinte de la maladie de Parkinson », sur Radio-Canada.ca (consulté le 6 mars 2020)

Liens externesModifier