Carlos Flores Murillo

joueur de football péruvien

Carlos Flores Murillo
Image illustrative de l’article Carlos Flores Murillo
Biographie
Nom Carlos Antonio Flores Murillo
Nationalité Drapeau : Pérou Péruvien
Naissance
Lieu Callao (Pérou)
Décès (à 44 ans)
Lieu Lima (Pérou)
Taille 1,74 m (5 9)
Période pro. 19912012
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
Drapeau : Pérou Academia Cantolao
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1991-1994Drapeau : Pérou Sport Boys
1995Drapeau : Pérou Universitario de Deportes
1996Drapeau : Pérou San Agustín
1996-1997Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal
1998Drapeau : Pérou Sport Boys
1998-1999Drapeau : Grèce Aris Salonique
1999Drapeau : Pérou Alianza Lima
2000Drapeau : Pérou Sport Boys
2000Drapeau : Brésil CA Paranaense
2001Drapeau : Pérou Sport Boys
2001Drapeau : Argentine CA Belgrano
2002Drapeau : Pérou Juan Aurich
2002Drapeau : Pérou Sport Boys
2003Drapeau : Pérou Unión Huaral
2003Drapeau : Pérou Defensor Villa del Mar
2004Drapeau : Pérou Deportivo Wanka
2005Drapeau : Pérou Universitario de Deportes
2007Drapeau : Pérou Sport Áncash
2008Drapeau : Colombie Deportivo Pereira
2008Drapeau : Pérou Sport Boys
2008-2009Drapeau : Pérou Sport Áncash
2009Drapeau : Pérou Colegio Nacional Iquitos
2010Drapeau : Pérou Sport Boys
2012Drapeau : Pérou Deportivo Cobresol
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1998-2000Drapeau : Pérou Pérou020 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 février 2019

Carlos Antonio Flores Murillo (Callao, Lima, ), surnommé Kukín Flores, est un footballeur péruvien qui jouait au poste de milieu de terrain.

CarrièreModifier

En clubModifier

Grande promesse du football péruvien des années 1990, au point d'être élogié par des entraîneurs de renom comme Ángel Cappa (en) ou Jorge Sampaoli[1], la carrière de Carlos Kukín Flores n'atteindra jamais les sommets en raison de ses problèmes d'indiscipline à répétition, son penchant pour l'alcool et la cocaïne[2].

Après avoir été formé à l'Academia Cantolao, il débute en 1re division du Pérou, le , à l'âge de 17 ans, sous les couleurs du Sport Boys – club emblématique du port de Callao, dont il finira par devenir l'une des idoles – contre le Deportivo AELU (victoire 3-0)[3].

Vice-champion du Pérou en 1991, il dispute avec le Sport Boys la Copa Libertadores en 1992 et se fait remarquer le en marquant de la tête le but de l'égalisation transitoire 1-1 lors de la rencontre face à l'Atlético Nacional à Medellín (2-2, score final)[4].

Il a l'occasion de jouer pour l'Universitario de Deportes (1995) et l'Alianza Lima (1999), deux des clubs les plus importants du Pérou. En outre, il s'expatrie à cinq reprises: à l'Al-Hilal (Arabie saoudite), Aris Salonique (Grèce), CA Paranaense (Brésil), CA Belgrano (Argentine) et Deportivo Pereira (Colombie), même s'il finit toujours par retourner au Sport Boys, son club de cœur, pour lequel il joue pour la dernière fois en 2010, avant de raccrocher les crampons deux ans plus tard au Deportivo Cobresol.

En équipe nationaleModifier

Sa carrière en équipe du Pérou est très éphémère, puisqu'il ne joue que deux matchs dont un amical face aux Pays-Bas, le (défaite 2-0)[5], suivi d'une rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2002, le , face à la Colombie (défaite 0-1)[6].

DécèsModifier

Kukín Flores est retrouvé mort le dans son appartement à San Miguel, arrondissement de la ville de Lima, victime d'un infarctus du myocarde[7]. Son enterrement au Callao, deux jours plus tard, fut suivi par des milliers de personnes témoignant de sa popularité dans sa ville natale[8].

PalmarèsModifier

En clubModifier

  •   Alianza Lima
    • Vainqueur du Tournoi de clôture en 1999.
    • Vice-champion du Pérou en 1999.

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Murió el peruano Carlos 'Kukín' Flores, uno de los futbolistas preferidos de Cappa y Sampaoli », sur www.clarin.com, (consulté le 25 février 2019).
  2. (es) María del Carmen Yrigoyen, « La batalla de Kukín Flores contra sus demonios », sur www.elcomercio.pe, (consulté le 25 février 2019).
  3. (es) Raúl Behr, « Cronología: Los regresos de 'Kukín' », sur www.dechalaca.com, (consulté le 25 février 2019).
  4. (es) Roberto Gando, « Atlético Nacional - Sport Boys (1992): Doblando la memoria », sur www.dechalaca.com, (consulté le 25 février 2019).
  5. (es) « Selección peruana: a 20 años del primer partido con Holanda », sur www.larepublica.pe, (consulté le 25 février 2019).
  6. (en) « Peru 0:1 Colombia - World Cup 2002 CONMEBOL », sur www.allworldcup.narod.ru (consulté le 25 février 2019).
  7. (es) « Carlos 'Kukín' Flores murió a los 44 años por un aparente infarto », sur www.peru21.pe, (consulté le 25 février 2019).
  8. (es) « 'Kukín' Flores fue despedido por un mar de gente en el Callao », sur www.larepublica.pe, (consulté le 25 février 2019).

Liens externesModifier