Carlo Rossi (architecte)

architecte italien

Carlo di Giovanni Rossi (russe : Карл Иванович Росси) (Naples, - Saint-Pétersbourg, dans le calendrier grégorien, ou - dans le calendrier julien, qui était en usage en Russie) est un architecte russe d'origine italienne qui a travaillé une grande partie de sa vie en Russie. Il est l'auteur de plusieurs bâtiments et ensembles architecturaux importants situés dans la ville de Saint-Pétersbourg et ses environs.

Carlo Rossi
Rossi.jpg
Portrait de Carlo Rossi par B. S. Mityar (1820)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalités
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales

Au sein de la haute société européenne de l'époque qui considérait que s'exprimer en français était l'apanage des personnes cultivées, Rossi francisait aussi son nom comme on peut le lire sur sa tombe, en Charles Rossy.

BiographieModifier

Carlo Rossi est né à Naples en Italie en 1775 (mais il y a d'autres opinions sur son origine : qui était son père, quelle était son année de naissance et son lieu de naissance ?). Sa mère Gertrude Ablecher dite Rossi-Le Picq, une ballerine célèbre, aurait été marié avec le danseur et chorégraphe italien Domenico (Giovanni Domenico, ou Giandomenico) Rossi[1] qu'elle quitta pour le célèbre danseur de ballet Charles Le Picq qui l'emmena, alors avec son jeune fils en Russie afin qu'ils y exercent leurs talents.

Dès sa jeunesse, le jeune Carlo fréquente le monde des arts, et fait donc son apprentissage en Russie, dans l'atelier de l'architecte Vincenzo Brenna. Entre 1802 et 1803, il fait un voyage d'étude en Italie. En 1806, il obtient le titre d'architecte et peut ouvrir son propre atelier.

Les œuvres de Rossi se rattachent au style Empire qui combinait grandeur et noble simplicité. Ces œuvres à Saint-Pétersbourg comprennent le Palais Elaguine (1816-1818), le Palais Michel, les bâtiments du synode et du sénat (1829-1833), l'arc et le palais de l'état-major de la place du Palais, la façade de la Bibliothèque nationale russe, côté place Alexandra, les pavillons du palais Anitchkov, le pavillon Rossi, le théâtre Alexandra et les immeubles de la Direction des Théâtres et du Ministère des Affaires intérieures.

Il meurt du choléra en 1849 à Saint-Pétersbourg dans la pauvreté. Ses enfants n'avaient pas d'argent pour enterrer leur père, ils étaient tenus de payer les dettes, et ils ont demandé de l'aide à l'empereur. Alors seulement il leur a été alloué une somme modique pour rembourser les frais de l'enterrement.

Sa tombe se trouve au cimetière Saint-Lazare de la laure Saint-Alexandre-Nevski de Saint-Pétersbourg.

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Claudia Celi, Andrea Toschi: Signor Rossi's riddles. An Annotated Chronology of Domenico Rossi (ca. 1745-pos 1821). Cairon, 2, 1996: https://ebuah.uah.es/dspace/bitstream/handle/10017/20020/Signor_Celi_CAIRON_1996_N2.pdf?sequence=1&isAllowed=y