Cimetière Saint-Lazare (Saint-Pétersbourg)

Le cimetière Saint-Lazare est l'un des trois cimetières du monastère Alexandre-Nevski de Saint-Pétersbourg. Il fait partie depuis 1932 du musée de sculptures de la ville et s'étend sur 0,7 ha.

Cimetière Saint-Lazare (Saint-Pétersbourg)
План Лазаревского кладбища.jpg
Plan du cimetière Saint-Lazare (Saint-Pétersbourg)
Pays
Commune
Superficie
0,7 hectare
Patrimonialité
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
(Voir situation sur carte : Russie européenne)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Saint-Pétersbourg
(Voir situation sur carte : Saint-Pétersbourg)
Point carte.svg
Personnalités enterrées
Tombe de la comtesse Sophie Golenichtcheva-Koutouzova, de style néogothique
Tombe de Carlo Rossi, en français sous le nom de Charles Rossy
Tombe néoclassique du comte Alexis Vassiliev
Tombe de l'amiral Tchitchagov
Tombe de Natalia Gontcharova-Lanskaïa, veuve de Pouchkine

HistoireModifier

Le cimetière a été fondé au moment de la construction du monastère au XVIIIe siècle et a accueilli en plus des dépouilles des moines et des ecclésiastiques celles des personnes de la haute société de Saint-Pétersbourg. Les inhumations avaient lieu près de la petite église de bois de l'Annonciation construite en 1713 et détruite en 1789 et autour de la chapelle Saint-Lazare, de laquelle le cimetière prend son nom, où se trouvait la tombe de la sœur préférée de Pierre le Grand, Nathalie, et celles des proches de l'empereur.

Nombre de tombes adoptent par la suite le style néo-classique et représentent des exemples notables de cette époque. Certaines sculptures et certains plâtres ont été transférés au musée Russe et au musée de l'Académie impériale des beaux-arts au XXe siècle. Le cimetière est nationalisé et fermé après la révolution d'Octobre et dans les années 1930 transformé en lieu de mémoire et nécropole-musée,tandis que l'on restaure des œuvres de sculpteurs russes, tels qu'Ivan Martos (auteur de la sculpture de Pojarski et Minine sur la place Rouge), Mikhaïl Kozlovski, Andreï Voronikhine, Fiodor Tolstoï, etc. Cependant certaines sculptures sont détruites pour des motifs politiques, comme celle du duc d'Oldenbourg ou des monuments liés à la mémoire des Romanov.

Le cimetière est restauré après la guerre et la chapelle funéraire Saint-Lazare ouvre en 1952.

PersonnalitésModifier

Personnalités de l'époque de Pierre le GrandModifier

AcadémiciensModifier

DramaturgesModifier

ArchitectesModifier

Hommes d'ÉtatModifier

Membres de familles princières et de l'aristocratieModifier

Parmi les tombes de membres de la haute noblesse, on peut citer celles des descendants de princes russes, tels que les :

Ainsi que des aristocrates comme

Ou des membres de la haute société comme les Demidov, ou les Iakovlev, etc.

Chapelle Saint-LazareModifier

La chapelle funéraire Saint-Lazare a été construite en 1835-1836 à l'emplacement d'une ancienne chapelle par le comte Cheremetiev pour les membres de sa famille. Elle est devenue musée en 1932. On y trouve plus de quatre-vingts sépultures, dont une trentaine ont été transférées d'autres chapelles ou églises détruites de la laure dans les années 1930. On peut remarquer celles du

GalerieModifier

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier