Ouvrir le menu principal

Careil
Careil
La chapelle de Careil
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Commune Guérande
Géographie
Coordonnées 47° 17′ 52″ nord, 2° 24′ 09″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
City locator 15.svg
Careil

Géolocalisation sur la carte : Pays de Guérande

Voir sur la carte topographique du Pays de Guérande
City locator 15.svg
Careil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Careil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Careil

Careil est un village français situé sur la commune de Guérande, dans le département de la Loire-Atlantique, en Pays de la Loire.

LocalisationModifier

Le village de Careil se situe entre Guérande et La Baule près de la D92.

HistoireModifier

Au Moyen Âge, Careil est une des six frairies de la paroisse de Guérande, avec celles de Quéniquen, Trescalan, Saillé, Clis et Congor. En Bretagne, la frairie est un regroupement d'habitants d'un village cimenté par un esprit communautaire. Pour faciliter la vie religieuse lorsque l'église paroissiale est éloignée, comme c'est le cas de la collégiale Saint-Aubin de Guérande, une chapelle est souvent érigée au centre de la frairie[1].

Monuments et patrimoineModifier

 
Le mur défensif du château

Le château de Careil est classé monument historique en 1925.

Construit à partir de la fin du XIVe siècle, et agrandi aux XVe et XVIe siècles, ce manoir avait à l'origine une fonction défensive comme en témoigne la courtine crénelée qui subsiste encore aujourd'hui. Sous la Réforme, il a servi de lieu de culte et de point d'appui aux protestants implantés en presqu'île de Guérande — il y avait alors un temple à Guérande, un à la Roche-Bernard, et un au Croisic. Pour cette raison, il fut attaqué et pillé par la ligue catholique. En 1699, quelque temps après la révocation de l'édit de Nantes, le manoir est saisi et vendu aux enchères à une famille catholique. Après être devenu un restaurant au début du XXe siècle, le site qui est actuellement habité à l'année abrite aujourd'hui un lieu de visite qui propose plusieurs visites originales.

La chapelle de Careil apparaît dans les textes en 1552 mais semble antérieure[réf. souhaitée]. Elle est aujourd'hui dédiée à saint Matthieu mais le fut auparavant à saint Just puis saint Cado. Les sablières sculptées présentent des motifs originaux (dont une chèvre jouant du biniou).

Notes et référencesModifier

  1. « Le village de Clis » [PDF], sur un site de la mairie de Guérande (consulté le 20 juin 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier