Caproni Ca.60

avion de ligne

Le Caproni Ca.60 est un hydravion à coque très ambitieux construit par Caproni au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Caproni Ca.60 Transaereo Noviplano[1]
Image illustrative de l’article Caproni Ca.60

Rôle Hydravion à coque de transport de passagers à long rayon d'action
Équipage 8[1]
Statut Prototype
Premier vol [1],[2]
Production 1 exemplaire
Dimensions
Image illustrative de l’article Caproni Ca.60
Longueur 23,45[1] m
Envergure 30,00[1] m
Hauteur 9,15[1] m
Aire alaire 750,00 m2
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 14,00[1] t
Max. au décollage 26,00 t
Passagers 100
Motorisation
Moteurs 8 moteurs V12 Liberty L-12[1] en configuration push-pull (4 propulsifs et 4 tracteurs)
Puissance unitaire 294,16 kW
(400 ch)
Puissance totale 11 766,38 kW
Performances
Vitesse maximale 130[1] km/h
Autonomie 660 km

DescriptionModifier

Projeté pour pouvoir transporter 100 passagers, il se caractérise par sa configuration totalement hors-normes, avec neuf ailes réparties en trois groupes triplans successifs et ses huit moteurs Liberty L-12.

Cet hydravion de forme curieuse était conçu pour remplacer les liners maritimes par des avions sur les principaux itinéraires de transport de passagers à longue distance[3].

Sa voilure de forme triplan avait trois groupes d'ailes, soit un total de neuf plans. Les huit moteurs V-12 Liberty placés en 2 groupes de 4 sur l'avant et sur l'arrière des ailes antérieure et postérieure étaient reliés par de longues perches de renfort triangulaires. Les membres d'équipages pouvaient passer par ces conduits pour atteindre les propulseurs en vol.

Les deux moteurs placés au centre en tandem entraînaient chacun une hélice quadripale alors que les moteurs latéraux étaient dotés d'une hélice bipale.

Le groupe avant était constitué de 3 moteurs à hélices tractrices bipales et d'un moteur à hélice propulsive quadripale, inversement le groupe arrière possédait un moteur à hélice tractrice quadripale et 3 à hélices propulsives bipales. Deux gros flotteurs assuraient la stabilité de l'appareil. La cabine pouvait recevoir cent passagers et huit membres d'équipage, ce qui constituait la plus forte capacité atteinte pour un avion commercial des années 1930.

Cet imposant hydravion fut lancé sur le lac Majeur dans le Nord de l'Italie fin janvier 1921. L'unique prototype a décollé une première fois du lac Majeur le . Les essais de flottaison commencèrent début mars. Un petit vol montra que le Ca.60 était instable et un lest fut chargé avant la première tentative de vol réel.

Lors du second essai, le le pilote Semprini réussit à faire décoller l'hydravion, mais à faible altitude, le Transaero piqua, plongea directement dans le lac et se désintégra. Les réparations prévues ne furent jamais effectuées et ce qui restait du Ca.60 fut détruit dans un incendie peu de temps après, en suite de quoi le projet a été abandonné.

Culture populaireModifier

Il apparaît dans le film d’animation Le vent se lève de Hayao Miyazaki en 2013.

IllustrationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i (it) « Fiche du Caproni Ca.60 du Museo dell'Aeronautica Caproni de Trento », sur www.museocaproni.it (consulté le )
  2. (en) « Fiche du crash du Caproni Ca.60 », sur aviation-safety.net (consulté le )
  3. jnpassieux, « Caproni Ca.4 (Ca.42) » (consulté le )

Articles connexesModifier