Ouvrir le menu principal

Canton de Valence-2
Canton de Valence-2
Situation du canton de Valence-2 dans le département de Drôme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement(s) Valence
Bureau centralisateur Valence
Conseillers
départementaux
Zabida Nakib-Colomb
Pascal Pertusa
2015-2021
Code canton 26 16
Histoire de la division
Création 23 juillet 1973[1]
Modification 1 24 décembre 1984[2]
Modification 2 22 mars 2015[3]
Démographie
Population 30 456 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 3 + fraction Valence

Le canton de Valence-2 est une division administrative française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes, dans l'arrondissement de Valence. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées.

HistoireModifier

Le canton de Valence-I a été créé par décret du 23 juillet 1973 à la suite du démantèlement des anciens cantons de Valence-Nord et Valence-Sud[1].

Il a été modifié par décret du 24 décembre 1984 à l'occasion de la création du canton de Valence-4[2].

Un nouveau découpage territorial de la Drôme entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 20 février 2014[3], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. Dans la Drôme, le nombre de cantons passe ainsi de 36 à 19. La composition du canton de Valence-2 est remaniée.

Le nouveau canton de Valence-2 est formé de communes des anciens cantons de Chabeuil (3 communes) et d'une fraction de la commune de Valence. Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Valence. Le bureau centralisateur est situé à Valence.

ReprésentationModifier

Représentation de 1973 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1979 Louis Puech PS Adjoint au maire de Valence
1979 1985 Anne Mazuray PS Professeure d'histoire[6]
Adjointe au maire de Valence
1985 1995
(démission)
Patrick Labaune RPR Retraité de l'enseignement
Maire de Valence (1995-2004), député de la Drôme (2002-2017)
1995 2004 Émile Brunel PS Conseiller municipal de Valence
2004 2015 Nicolas Daragon UMP Maire de Valence depuis 2014

Représentation après 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Zabida Nakib-Colomb   PS Comptable à Valence
Ancienne conseillère générale du Canton de Valence-4
2015 en cours Pascal Pertusa   DVG Maire de Chabeuil
Ancien conseiller général du Canton de Chabeuil

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Norbert Kieffer et Annie-Paule Tenneroni (Union de la Droite, 30,17 %), Zabida Nakib-Colomb et Pascal Pertusa (PS, 29,78 %) et Marie-Laurence Martin et Christian Simon (Front national, 26,19 %). Le taux de participation est de 50,74 % (10 675 votants sur 21 037 inscrits)[7] contre 53,14 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9]. Au second tour, Zabida Nakib-Colomb et Pascal Pertusa (PS) sont élus avec 40,1 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,16 % (4 407 voix pour 11 393 votants et 21 037 inscrits)[7].

Pascal Pertusa a quitté le PS et est membre du groupe LREM[10].

CompositionModifier

Composition de 1973 à 2015Modifier

 
Localisation du canton de Valence-2 dans le département de la Drôme de 1984 à 2015.

Lors de sa création, le canton de Valence-II se composait de la portion de territoire de la ville de Valence déterminée par l'axe des voies ci-après : à l'Ouest, le Rhône, au Nord, avenue Gambetta, place de la République, boulevard Général-de-Gaulle, rue des Alpes, à l'Est, rue de Coulmiers, rue Pont-du-Gât, rue Berlioz, chemin du Ruisseau, du croisement du chemin du Ruisseau et de la rue Derodon au croisement de la rue J.H.-Fabre avec la rue Mathieu-de-la-Drôme, rue Jean-Henri-Fabre, rue Hugues-Lebon, rue des Frères-Montgolfier, chemin du Thon, croisement du chemin du Thon et du chemin de Robinson, Nord-Ouest, Ouest et Sud du centre hospitalier et, au Sud, limite de la commune de Valence[1].

Son territoire est réduit par décret du 24 décembre 1984 ; il est alors composé de la portion de territoire de la ville de Valence délimitée par le Rhône, le ruisseau de l'Epervière (jusqu'à l'allée des Prés) et l'axe des voies ci-après : allée des Prés, allée des Petits-Champs (jusqu'au croisement de l'allée de l'Épervière), allée de l'Épervière (jusqu'au croisement de l'avenue de Valensolles), avenue de Valensolles, avenue Maurice-Faure, rue Rabelais, avenue Victor-Hugo (jusqu'à la rue de la Cécile), rue de la Cécile, pont de la Cécile (sur la voie S.N.C.F.), rue Paul-Bert, avenue de l'École-Normale, rue Genissieu, place de la Paix, cours Voltaire (jusqu'au croisement de la rue Châteauvert), rue des Moulins, chemin du Ruisseau (jusqu'au croisement de la rue Dérodon), canal des Moulins (entre la rue Dérodon et la rue Jean-Henri-Fabre), rue Jean-Henri-Fabre, rue Hugues-le-Bon, rue des Frères-Montgolfier, chemin du Thon, chemin de Robinson, chemin de Laprat, boulevard du Maréchal-Juin, route de Montéléger (C.D. 261), et la limite de la commune de Portes-lès-Valence jusqu'au Rhône[2].

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Valence (chef-lieu du canton), fraction de commune 14 782 26000 26362

Quartiers de Valence inclus dans le canton :

  • Baume - Libération
  • Chaffit
  • Chantecouriol
  • Châteauvert
  • Danton - Victor Hugo
  • l'Épervière
  • Fontlozier
  • Laprat
  • Lautagne
  • Mauboule
  • Valensolles

Composition à partir de 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Valence
(bureau centralisateur)
26362 Valence Romans Agglo Fraction : 15 506(2015)
Commune : 62 150 (2014)
Chabeuil 26064 Valence Romans Agglo 6 880 (2014)
Malissard 26170 Valence Romans Agglo 3 231 (2014)
Montélier 26197 Valence Romans Agglo 4 039 (2014)

Le nouveau canton de Valence-2 comprend[3] :

  1. trois communes entières,
  2. la partie de la commune de Valence située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Chabeuil, route de Montélier (route départementale 119), rue Emmanuel-Chabrier, chemin de Thabor, chemin des Huguenots, rue Wolfgang-Amadeus-Mozart, boulevard Winston-Churchill, boulevard John-Fitzgerald-Kennedy, avenue de Romans, sentier des Contrebandiers, avenue de Chabeuil, chemin de la Caserne-Baquet, avenue du Grand-Charran, avenue du Colonel-Driant, rue Faventines, chemin de Robinson, chemin de Laprat, chemin du Colombier, boulevard du Maréchal-Juin, chemin des Baumes, avenue des Baumes, rue de la Palla, rue Henri-Senebier, ligne de chemin de fer de Paris à Vintimille (jusqu'à la liaison assurant la continuité du réseau autoroutier, route nationale 7), route de Beauvallon (route départementale 111), jusqu'à la limite territoriale de la commune de Portes-lès-Valence.

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--15 28914 86515 00114 78214 632
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[11] puis population municipale à partir de 2006[12])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 29 459 habitants[13].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Décret no 73-718 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de la Drôme.
  2. a b et c Décret no 84-1224 du 24 décembre 1984 portant création et modification de cantons dans le département de la Drôme.
  3. a b et c Décret no 2014-191 du 20 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Drôme.
  4. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 4 mai 2014)
  5. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  6. http://www.academiedromoise.fr/?page=agenda&no=27
  7. a et b « Résultats des élections départementales 2015 pour le canton de Valence-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  8. « Résultats du premier tour pour le département de la Drôme », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  9. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  10. https://www.politiquemania.com/forum/politique-locale-f17/creation-groupes-rem-dans-les-conseils-departementaux-t5813.html
  11. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  12. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  13. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussiModifier