Canton de Rosans

canton français

Canton de Rosans
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement(s) Gap
Chef-lieu Rosans
Conseiller général Gérard Tenoux
2011-2015
Code canton 05 17
Disparition mars 2015
Démographie
Population 1 134 hab. (2012)
Densité hab./km2
Géographie
Superficie 189,28 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton de Rosans est une ancienne division administrative française située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il a été supprimé en mars 2015 à la suite du redécoupage des cantons du département.

GéographieModifier

Ce canton était organisé autour de Rosans dans l'arrondissement de Gap. Son altitude variait de 532 m (Rosans) à 1 564 m (Ribeyret) pour une altitude moyenne de 757 m.

HistoireModifier

À la suite du décret du , le canton a fusionné avec celui de Serres, fin mars 2015, pour les élections départementales de 2015[1].

AdministrationModifier

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Antoine Chauvet   Juge de paix à Rosans, propriétaire à Montjay
1836 1839 Albert Jean-Baptiste Garnier
(1803-1847)
  Procureur du Roi à Briançon
Elu en 1839 dans le Canton de La Grave
1839 1841      
1841[2] 1864
(décès)
Joseph Vincent Lagarde[3]   Notaire, suppléant de la justice de paix
Maire de Rosans (1830-1864)
1864 1869 Louis Hippolyte
Montlahuc[4]
  Maire de Rosans (1871-1876)
1869[5] 1871 Paul-Jules Itier   Avocat, propriétaire du château de Véras, maire d'Oze
1871 1889 Clément Faure   Avoué à Gap
puis Président du Tribunal civil d'Embrun
1889 1902
(décès)[6]
Xavier Joubert Républicain Notaire à Rosans
1902[7] 1925 Septime Bonfils
(1863-1934)
Rad. Instituteur aux Isnières
Juge de paix à Aspres-sur-Buëch
Maire de Rosans (1896-1925)
1925 1940 Louis Truphémus
(1883-1962)
Rad.ind Maire de Rosans (1930-1944)
1945 1992 Raymond Hugues
(1914-1998)
SFIO puis PS Négociant, exploitant forestier
Maire de Rosans (1947-1992)
Président du Conseil Général (1967)
1992 2004 Frédéric Pinet SE puis UDF Chef d'entreprise
Maire de Rosans (1996-2001)
2004 2011 Nicolas Rosin PS Éducateur
Maire de Rosans (2001-2008)
2011 2015 Gérard Tenoux DVD Agriculteur
Maire de Bruis

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1924   Baptistin Hugues SFIO Industriel, conseiller municipal de Rosans
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

CompositionModifier

Le canton de Rosans regroupait neuf communes :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Rosans
(chef-lieu)
05126 CC du Sisteronais-Buëch 30,39 502 (2014) 17


Bruis 05024 CC du Sisteronais-Buëch 25,15 77 (2015) 3,1
Chanousse 05033 CC du Sisteronais-Buëch 20,32 48 (2014) 2,4
Montjay 05086 CC du Sisteronais-Buëch 27,00 104 (2014) 3,9
Moydans 05091 CC du Sisteronais-Buëch 10,51 52 (2014) 4,9
Ribeyret 05117 CC du Sisteronais-Buëch 17,87 102 (2014) 5,7
Saint-André-de-Rosans 05129 CC du Sisteronais-Buëch 36,61 142 (2014) 3,9
Sainte-Marie 05150 CC Sisteronais-Buëch 7,50 40 (2015) 5,3
Sorbiers 05169 CC du Sisteronais-Buëch 13,93 40 (2014) 2,9

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
1 1481 1481 0951 0791 0831 0871 1091 1361 134
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Décret du 20 février 2014.
  2. « La Comédie 1 janvier 1970 », sur Gallica (consulté le 10 septembre 2020).
  3. « Généalogie de Joseph Vincent LAGARDE », sur Geneanet (consulté le 10 septembre 2020).
  4. Louis Hypolite Montlahuc, fils du précédent, né à Rosans le 28 août 1845, fut maire de Rosans de 1871 à 1876. Louis, marié à Eugénie Millet en 1907, décédé au Perreux (Seine) en 1914, était qualifié de « rentier » lors du mariage de sa sœur Mathilde en 1869. En fait il devait être notaire, comme son père, car un contrat de mariage, établi en 1874, porte sa signature. On ne sait pas à quelle date il s'établit à Paris, mais c'est certainement après 1876. C'est lui qui écrivit, en 1896, le vrai chemin d'Annibal à travers les Alpes, récit dans lequel il précise « natif des Alpes, pendant 20 ans je les ai habitées, après ma sortie du collège ». Son récit adapté figure sur ce site internet. (source : http://edouard.begou.pagesperso-orange.fr/rosans/village/montlahuc.htm)
  5. « Journal officiel de l'Empire français », sur Gallica, (consulté le 10 septembre 2020).
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 10 septembre 2020).
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 10 septembre 2020).
  8. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  9. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012