Observatoire astronomique de Campo Catino

(Redirigé depuis Campo Catino)
Observatoire astronomique de Campo Catino
Caractéristiques
Code MPC
468Voir et modifier les données sur Wikidata
Type
Ouverture
1987
Lieu
Campo Catino (Guarcino)
Adresse
Coordonnées
Astéroïdes découverts[1],[2]: 11
(40436) Sylviecoyaud

L'Observatoire astronomique de Campo Catino est un observatoire astronomique italien situé dans la frazione homonyme de la commune de Guarcino. Son code MPC est 468, Observatoire astronomique de Campo Catino.

DescriptionModifier

L'observatoire a été fondé à l'initiative de l'Association astronomique Frusinate en à la fin de deux années de travaux de réhabilitation d'une structure antérieure appartenant à l'Administration provinciale de Frosinone qui a financé la restructuration. La région du Latium a fourni l'instrumentation scientifique et contribue à la recherche depuis 1988. Mario Di Sora en est le directeur. Grâce à la loi régionale du 23/2000, l'observatoire astronomique est protégé de la pollution lumineuse sur une zone de 30 km de rayon, soit la plus grande en Italie. L'observatoire a également installé une station d'observation dans le désert d'Atacama, nommé Observatoire austral de Campo Catino, ceci afin de permettre l'observation à distance du ciel austral.

InstrumentsModifier

L'instrumentation principale se compose de :

  • Un télescope Ritchey-Chrétien de 81 cm de diamètre, F/8 et F/16
  • Une lunette apochromatique de 25 cm de diamètre, F/9
  • une caméra Baker-Schmidt, de 25 cm de diamètre ZEN, F/3
  • Un télescope Ritchey-Chrétien de 40 cm de diamètre

DécouvertesModifier

Le Minor Planet Center attribue à l'observatoire la découverte de onze astéroïdes effectuées entre 1998 et 2005, dont quatre observations faites dans le ciel austral depuis l'observatoire d'Atacama. Par ailleurs, des astronomes amateurs de l'association ont découvert plusieurs astéroïdes crédités en leur nom. L'observatoire de Campo Catino est également spécialisé dans l'étude de la pollution lumineuse et est ainsi devenu, au cours des dernières années, l'organisme leader sur la scène internationale sur cette question. Le personnel a également participé à la découverte de six planètes extra-solaires.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Liste alphabétique des découvreurs d'astéroïdes », IAU Minor Planet Center (consulté le 18 janvier 2013)
  2. Mise à jour du 18 janvier 2013. Seuls les astéroïdes nommés définitivement sont listés.

Liens externesModifier