Camomille

On appelle couramment camomille plusieurs plantes ressemblant à des marguerites, de la famille des Astéracées. Deux espèces sont couramment utilisées pour préparer des infusions à base de plantes pour la médecine traditionnelle, et il existe des preuves que la camomille a un effet sur la santé[1],[2],[3].

Camomille allemande, Matricaria chamomilla
Camomille romaine, Chamaemelum nobile

ÉtymologiesModifier

Le mot « chamomile » en anglais américain (/kæməmaɪl/, prononcé KAM-ə-myl[4],[5]) est dérivé via le latin « chamaemelon » du grec ancien « χαμαίμηλον » (khamaimēlon), « pomme de terre », de « χαμαί » (khamai ) « sur le sol » et de μῆλον (mēlon) « pomme »[6]. Utilisé pour la première fois au XIIIe siècle, l'orthographe « chamomile » correspond au latin chamomilla et au grec chamaimelon. L'orthographe « camomile » (/kæməmiːl/, prononcé KAM-ə-meel[4],[5]) est une dérivation britannique du mot français « camomille ». Le mot français, prononcé /kamɔmij/, est un emprint du latin médiéval « camomilla » et s'est aussi orthographié « kamomille » au XVIIIe siècle[7].

EspècesModifier

 
Thé à la camomille en vrac

Certaines espèces couramment utilisées comprennent :

  • Matricaria chamomilla, souvent appelée « camomille allemande » ou « eau de jeunesse »[8],
  • Chamaemelum nobile, camomille romaine, anglaise ou de jardin, également fréquemment utilisée (C. nobile Treneague est normalement utilisée pour créer une pelouse de camomille)[9].

Un certain nombre d'autres noms communs d'espèces incluent le mot « camomille ». Cela ne veut pas dire qu'ils sont utilisés de la même manière que les espèces utilisées dans la tisane dite « camomille ». Les plantes dont le nom commun "camomille", de la famille des astéracées, sont :

Dans la cultureModifier

Dans The Tale of Peter Rabbit de Beatrix Potter (1902), Peter reçoit du thé à la camomille après avoir été poursuivi par M. McGregor[10].

Le roman de 1984 de Mary Wesley, The Camomile Lawn, présente une maison à Cornwall avec une pelouse plantée de camomille plutôt que d'herbe.

La camomille est la fleur nationale de Russie[11]. Cet emblème végétal fait partie de la culture russe.

RéférencesModifier

  1. (en) « Chamomile », National Center for Complementary and Integrative Health, US National Institutes of Health, (consulté le 6 novembre 2018)
  2. (en) « Roman chamomile », MedlinePlus, US National Institutes of Health, (consulté le 30 août 2014)
  3. (en) « Chamomile », Drugs.com, (consulté le 6 août 2019)
  4. a et b (en) Dictionary.com, « Chamomile », Random House (consulté le 29 août 2014)
  5. a et b (en) Daniel Jones, James Hartmann (dir.) et Jane Setter (dir.), English Pronouncing Dictionary, Cambridge, Peter Roach, , Cambridge University Press éd., 606 p. (ISBN 978-3-12-539683-8)
  6. « Chamomile », Online Etymology Dictionary,
  7. « CAMOMILLE : Définition de CAMOMILLE », sur www.cnrtl.fr (consulté le 14 février 2021)
  8. (en) Sarris, Panossian, Schweitzer et Stough, « Herbal medicine for depression, anxiety, and insomnia: a review of psychopharmacology and clinical evidence », European Neuropsychopharmacology, vol. 21, no 12,‎ , p. 841–860 (PMID 21601431, DOI 10.1016/j.euroneuro.2011.04.002)
  9. (en) « Camomile lawn », The Royal Horticultural Society, (consulté le 6 novembre 2018)
  10. Michael Castleman The New Healing Herbs: The Classic Guide to Nature's Best Medicines ... sur Google Livres
  11. (en-US) Azib Anjum, « Chamomile: The National Flower of Russia » (consulté le 14 février 2021)