Ouvrir le menu principal

Camille Gira

homme politique luxembourgeois
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gira.

Camille Gira
Illustration.
Camille Gira en 2007.
Fonctions
Secrétaire d'État au Développement durable et aux Infrastructures

(4 ans, 5 mois et 12 jours)
Premier ministre Xavier Bettel
Ministre François Bausch
Gouvernement Bettel-Schneider
Prédécesseur Marco Schank (ministre délégué)
Successeur Claude Turmes
Biographie
Nom de naissance Camille Gira
Date de naissance
Lieu de naissance Luxembourg-Ville (Luxembourg)
Date de décès (à 59 ans)
Lieu de décès Luxembourg-Ville (Luxembourg)
Nature du décès Arrêt cardiaque
Nationalité Luxembourgeois
Parti politique Gréng
Diplômé de Athénée de Luxembourg

Camille Gira, né le à Luxembourg-Ville (Luxembourg) et mort le dans la même ville, est un homme politique luxembourgeois.

Membre du parti Les Verts (déi Gréng), il est, du au , secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures dans le gouvernement Bettel-Schneider.

BiographieModifier

Études et formationsModifier

Camille Gira fait des études secondaires à l’Athénée de Luxembourg et au lycée Robert-Schuman de Luxembourg (lb) de 1970 à 1977.

Activités professionnellesModifier

Camille Gira est contrôleur de la circulation aérienne de 1977 à 1994.

Carrière politiqueModifier

Fonctions gouvernementalesModifier

À la suite des élections législatives du 20 octobre 2013, Camille Gira est nommé secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures en date du 4 décembre 2013 dans le gouvernement de coalition entre le Parti démocratique (DP), le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) et Les Verts (« déi gréng »).

Autres fonctions politiquesModifier

Camille Gira est échevin de la commune de Beckerich de 1982 à 1990. En 1990, il devient bourgmestre, poste qu’il occupe jusqu’à sa nomination au gouvernement en décembre 2013.

Membre des Verts depuis 1993, Camille Gira est élu pour la première fois à la Chambre des députés sur la liste des Verts dans la circonscription Nord en 1994. Il est réélu en 1999, 2004, 2009 et 2013. Au Parlement, Camille Gira est entre autres président de la commission des Comptes de 1999 à 2004 et de 2007 à 2009, vice-président de la commission de l’Environnement de 2000 à 2009, président de la commission des Pétitions de 2004 à 2013 ainsi que vice-président de la commission du Développement durable (volets Environnement et Aménagement du territoire) de 2009 à 2013.

De 2010 à 2013, Camille Gira est président du syndicat intercommunal De Réidener Kanton (lb).

MortModifier

Le 16 mai 2018, Camille Gira décède des suites d’un arrêt cardiaque après un malaise survenu lors d’un discours au parlement[1],[2].

Les funérailles civiles de Camille Gira se sont déroulées le dans l’après-midi au centre culturel de Beckerich, commune dont il fut le bourgmestre pendant 23 ans[3],[4].

PostéritéModifier

L'arrêté ministériel du 12 octobre 2018 dispose que le « Centre Nature et Forêt Biodiversum » situé à Remerschen, porte désormais la dénomination : « Biodiversum Camille Gira »[5].

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. « Camille Gira décède à 59 ans après un malaise à la Chambre », sur Wort.lu, (consulté le 21 mai 2018)
  2. « Camille Gira, figure de l'écologie au Luxembourg, est décédé », sur Le Quotidien, (consulté le 16 mai 2018)
  3. « Cérémonie à la mémoire de Camille Gira à Beckerich », sur 5minutes.rtl.lu (consulté le 21 mai 2018)
  4. L'essentiel, « Réunis pour un dernier hommage à Camille Gira », sur L'essentiel (consulté le 21 mai 2018)
  5. « Arrêté ministériel du 12 octobre 2018 portant dénomination du Centre Nature et Forêt Biodiversum à Remerschen en « Biodiversum Camille Gira ». », sur legilux.public.lu (consulté le 13 octobre 2018).
  6. « Mémorial B n° 58 de 1999 - Legilux », sur www.legilux.public.lu (consulté le 14 avril 2018).
  7. « Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg », sur www.chd.lu (consulté le 14 avril 2018).

Lien externeModifier