Camilla Williams

artiste lyrique

Camilla Ella Williams ( à Danville à Bloomington) est une chanteuse d'opéra soprano américaine.

Camilla Williams
Camilla Williams.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
BloomingtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Tessiture
Distinctions
Marian Anderson Award (en)
Virginia Women in History (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Camilla Ella Williams est née le à Danville (Virginie)[1]. Elle étudie au Virginia State College for Negroes (aujourd'hui Virginia State University) où elle réussit le diplôme d'enseignement musical en 1941. Elle commence donc à donner des cours mais elle va peu après bénéficier de dons lui permettant d'aller étudier l'art lyrique à Philadelphie avec Marion Szekely-Freschl, professeur à la Juilliard School[1].

Elle est la première Afro-américaine à signer avec une grande compagnie d'opéra, l'Opéra de New York, où elle interprète les rôles de Nedda (Paillasse de Leoncavallo), Mimi (La Bohème de Puccini) et Aïda[2]. Elle s'était auparavant fait remarquer lors de concours de chant et avait remporté la bourse Marian Anderson en 1943[3].

Elle donne des représentations à la Maison-Blanche et des récitals accompagnés par l'Orchestre de Philadelphie et l'Orchestre philharmonique de New York[1]. En 1954, elle tient un rôle majeur à l'Opéra de Vienne, puis elle apparaît en soliste auprès de nombreux orchestres européens. En tant que concertiste, elle part en tournée aux États-Unis, en Asie et en Océanie[2].

Elle milite en faveur des droits civiques et le 28 août 1963, elle chante l'hymne national américain, juste avant le discours de Martin Luther King I Have a Dream[2], remplaçant au pied levé la célèbre cantatrice Marian Anderson[1].

En 1977, elle est nommée professeure de chant à l'Université de l'Indiana, où elle enseigne jusqu'en 1997[4].

Elle publie en 2011 son autobiographie : The Life of Camilla Williams, African American Classical Singer and Opera Diva. Elle meurt le à Bloomington (Indiana)[2].

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Camilla Williams » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c et d Encyclopædia Universalis, « CAMILLA WILLIAMS », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 19 mars 2018)
  2. a b c et d Obituary: "Camilla Williams", Telegraph, 2012
  3. « Camilla Williams papers, 1947-2010, bulk 1978-1996 », sur Indiana University Archives (consulté le 19 mars 2018)
  4. « Camilla Williams (Virginia Women in History, Library of Virginia, 2007) » (version du 1 mai 2007 sur l'Internet Archive)

Liens externesModifier