CHLT-DT
CHLT-DT
CHLT-DT

Création
Propriétaire Groupe TVA
Slogan Diffuseur d'émotions
Format d'image 480i, 1080i
Langue français
Pays Drapeau du Canada Canada
Siège social Sherbrooke, Québec
Ancien nom CHLT-TV (1956-2011)
Site web http://tva.ca
Diffusion
Numérique VHF 7 (virtuel 7.1)
Satellite Bell Télé : 107 (SD)
Shaw Direct : 718 (SD)
Câble illico télé numérique : 4 (SD), 604 (HD)
Aire Estrie

CHLT-DT est une station de télévision québécoise de langue française située à Sherbrooke appartenant à Québecor faisant partie du réseau TVA.

HistoriqueModifier

CHLT-TV est entré en ondes le et était affilié à Radio-Canada et CBC. Elle appartenait à La Tribune, le journal local principal qui opérait la station de radio CHLT. CHLT-TV entrait en ondes plus tôt dans la journée afin de diffuser des émissions locales.

En 1960, CHLT produit l'émission hebdomadaire Soirée canadienne qui resta à l'antenne les samedis jusqu'en 1983[1].

En 1968, La Tribune a été achetée par Power Corporation du Canada qui a vendu CHLT à Télémédia.

Lorsque la station CKSH-TV Sherbrooke de Radio-Canada est entré en ondes en , toutes les émissions francophones ont été retirées de CHLT. Le marché anglophone de Sherbrooke était trop petit pour devenir une station privée de CBC, il a fallu attendre un an avant que CBMT de Montréal ajoute un ré-émetteur à Sherbrooke. CHLT s'est donc affilié au réseau TVA. 5 ans plus tard, Pathonic Communications fait l'acquisition des cinq stations télé de Télémédia, incluant CHLT. La programmation des stations Pathonic était un peu différente de celle de TVA et était distribuée sur le câble à Montréal.

En 1989, Télé-Métropole fusionne avec Pathonic, et la programmation devient identique à celle de Montréal, sauf pour les nouvelles locales. CHLT a conséquemment été retiré du service de câble montréalais. Télé-Métropole a été acheté par Vidéotron en 1986, qui a été acheté par Québecor en 2001.

Identité visuelle (logo)Modifier

Télévision numérique terrestre et haute définitionModifier

Un signal haute définition a été fourni aux abonnés de Vidéotron depuis le .

Le à minuit, le signal analogique de CHLT s'est éteint et a été remplacé par le signal numérique au canal 7 (virtuel 7.1).

Dans le cadre d'un programme gouvernemental visant à ré-allouer les fréquences 600 MHz aux services cellulaires impliquant des changements de fréquences, l'émetteur de la station passera du canal VHF 7 au VHF 8 entre mai et [2].

RéférencesModifier

  1. « Début de l'émission «Soirée canadienne» au poste CHLT de Sherbrooke », sur Bilan du siècle - Université de Sherbooke (consulté le 19 janvier 2020)
  2. « Calendrier de transition à la télévision numérique (TVN) », sur Industrie Canada,

Voir aussiModifier

Lien externeModifier