Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fauré.

Cédric Fauré
Image illustrative de l’article Cédric Fauré
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (40 ans)
Lieu Toulouse (France)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2001-2017
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : France Miremont
- Drapeau : France Toulouse Fontaines
1997-1999Drapeau : France AS Muret
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1999-2000Drapeau : France US Luzenac
2000-2001Drapeau : France Balma SC
2001-2005 Drapeau : France Toulouse FC100 (45)
2004-2005 Drapeau : France EA Guingamp040 (18)
2005-2006 Drapeau : France FC Istres024 (10)
2006 Drapeau : France Le Mans UC016 0(3)
2006-2008 Drapeau : France Stade de Reims083 (37)
2008 Drapeau : France Le Havre AC012 0(3)
2009-2012 Drapeau : France Stade de Reims131 (55)
2012-2014 Drapeau : France EA Guingamp036 0(5)
2014-2015 Drapeau : Belgique Sporting Charleroi052 (17)
2015-2016 Drapeau : Belgique Royale Union SG021 (14)
2016 Drapeau : Belgique Royal Antwerp FC008 0(1)
2016-2017 Drapeau : Belgique Royale Union SG015 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 19 mai 2017

Cédric Fauré, né le à Toulouse (Haute-Garonne), est un footballeur français.

Sommaire

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

Premier pas en amateurModifier

En 1999, après trois saisons à l'AS Muret où il est arrivé à dix-sept ans, Cédric Fauré rejoint Luzenac en DH Midi-Pyrénées. L'expérience tourne rapidement mal et il se retrouve à l'écart du groupe. Fauré continue à s'entraîner avec l'équipe réserve qui évolue en Promotion de Ligue. L'entraîneur de Balma (CFA2) vient alors le chercher durant l'été 2000. Ensemble, le club et son attaquant décroche une montée en CFA au terme de la saison 2000-2001[1].

Révélation avec Toulouse (2001-2004)Modifier

La chance tourne favorablement en novembre 2001. Les malheurs du Toulouse Football Club font paradoxalement le bonheur de Fauré. Relégué administrativement en National en 2001, les caisses toulousaines sont vides et l'attaque décimée. Par l'intermédiaire du manager sportif du TFC qui l'a connu à l'AS Muret, Fauré rejoint le club phare de sa ville natale. Avec onze buts, l'attaquant justifie la confiance que lui accorde Erick Mombaerts. L'entraîneur atteste : « Il a su se plier aux exigences des entraînements quotidiens et a ainsi progressé sur le plan athlétique. Il a aussi réussi un gros travail sur lui-même, en évoluant mentalement pour être de plus en plus compétitif. Et puis, c'est un buteur né, tout en spontanéité »[1].

À vingt-trois ans, Cédric Fauré découvre la Ligue 2 et déclare vouloir marquer quinze buts dès sa première saison. Ambitieux, il termine meilleur buteur avec vingt réalisations et s'offre le luxe d'être élu meilleur joueur de L2 par ses pairs. De plus, il permet au Toulouse FC de devenir le septième club à gravir deux échelons à ce niveau en deux saisons[1]. L'année suivante, en L1, il joue moins mais marque tout de même dix buts.

Période instable (2004-2008)Modifier

Préférant une place de titulaire, il part en 2004-2005 pour l'En Avant de Guingamp, club de Ligue 2 où il pense pouvoir jouer les places de promotion. Après une saison correcte individuellement mais décevante collectivement, il est transféré au FC Istres, puis est prêté six mois au Mans, de janvier à juin 2006. Malgré de bons débuts, il y est barré par le brésilien Grafite à la tête de l'attaque mancelle, et sa clause libératoire n'est pas levée par Le Mans UC.

Il est recruté par le Stade de Reims, son cinquième club en trois ans, à l'été 2006. Il est l'image d'ambitions nouvelles pour ce club, à la recherche d'une nouvelle gloire. Malgré son statut de titulaire et ses nombreux buts, qui le rendent particulièrement populaire auprès des supporters rémois, le club ne parvient pas à obtenir une promotion en Ligue 1 et végète au milieu de tableau en Ligue 2.

En avril 2008, il annonce son départ du Stade de Reims pour Le Havre AC, promu en Ligue 1, où il signe un contrat de trois ans. Cependant il ne parvient pas à s'y imposer comme un buteur efficace à l'étage supérieur. Malmené en championnat, le Stade de Reims, sous la direction de Luis Fernandez, refait appel à ses services. Ainsi, le 19 décembre 2008, Cédric Fauré refait le chemin inverse en s'engageant pour une durée de 3 ans et demi.

Retours à Reims puis Guingamp (2008-2014)Modifier

Malgré toute son expérience, il ne parvient pas au cours de ces six mois à sauver le Stade de Reims de la relégation en National, mais il décide de poursuivre l'aventure à l'étage inférieur… Le Stade de Reims remonte directement en Ligue 2, en terminant à une deuxième place finale, tandis qu'il termine la saison meilleur buteur de National avec 25 buts.

Durant de la saison 2011-2012, Reims occupe une place sur le podium de Ligue 2 toute la durée du championnat. Cédric Fauré y est plusieurs fois décisif, permettant aux Rémois de maintenir leur avance au classement sur leurs poursuivants. Il inscrit lors du derby Reims-Troyes, comptant pour 33e journée, un retourné sur un centre de Fortes, à la dernière seconde du temps additionnel, permettant au Stade de Reims de gagner le match et certifiant quasiment sa montée en Ligue 1. Lors de la dernière journée de championnat, alors que le Stade de Reims a déjà acquis son billet pour la ligue 1, il égalise face au RC Lens sur penalty et remporte le titre de meilleur buteur de Ligue 2 avec 15 réalisations, une unité devant son coéquipier Kamel Ghilas. C'est à titre individuel son second titre de meilleur buteur de deuxième division. En fin de contrat, il ne trouve pas d'accord avec les dirigeants, qui annoncent son départ en juin 2012.

Il signe un contrat de 2 saisons avec l'En Avant Guingamp le 1er août 2012[2]. Il y marque son 100e but en Ligue 2 lors d'une victoire 2-1 face au FC Nantes le 16 février 2013.

Fin de carrière en Belgique (2014-2017)Modifier

Le 31 janvier 2014, il quitte l'En Avant Guingamp pour signer un contrat de 6 mois (+ options) en Jupiler Pro League avec le club belge du Sporting Charleroi. Après une demi-saison convaincante, son contrat est prolongé d'une saison. Durant la saison 2014-2015, Fauré contribue à mener le club en play-offs 1 pour la première fois de son histoire. Durant cette période de la compétition, que le Sporting achève à la cinquième place sur six, le club affronte les meilleures formations de la Pro League et obtient finalement un ticket pour le second tour de qualification de l'Europa League. Le contrat de Cédric Fauré n'est toutefois pas prolongé. Il aura inscrit 17 buts en 53 matches sous la vareuse zébrée.

Le 26 juin 2015, le joueur signe un contrat d'un an (+1 en option) avec l'Union Saint-Gilloise, club belge fraîchement promu en Division 2.

Après une première partie de saison très réussie en Proximus League (11 buts en 18 matchs), il quitte l'Union Saint-Gilloise le 4 janvier 2016 pour le Royal Antwerp Football Club. Cependant, il joue peu (8 matchs dont 4 en tant que titulaire) et ne marque qu'un seul but pour les anversois. Il résilie sont contrat vers la fin juillet 2016.

Le 3 août 2016, il retourne à l'Union Saint-Gilloise.

Il annonce sur son compte Twitter le 19 mai 2017 la fin de sa carrière à l'issue de la saison 2016-2017[3].

Style de jeuModifier

Puissant, adroit de la tête, mais aussi altruiste, Cédric Fauré est un attaquant tout en spontanéité[1].

StatistiquesModifier

Statistiques de Cédric Fauré au 20 mai 2017[4],[5]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
1997-1998   AS Muret CFA - - - - - - 0 0
1998-1999   AS Muret CFA2 - - - - - - 0 0
1999-2000   US Luzenac DH - - - - - - 0 0
2000-2001   Balma SC CFA2 - - - - - - 0 0
2001   Balma SC CFA - - - - - - 0 0
2001-2002   Toulouse FC National 22 11 - - - - 22 11
2002-2003   Toulouse FC Ligue 2 36 20 2 0 1 0 39 20
2003-2004   Toulouse FC Ligue 1 36 10 3 4 - - 39 14
2004-2005   En Avant de Guingamp (prêt) Ligue 2 34 13 3 2 3 3 40 18
2005-2006   FC Istres Ligue 2 21 6 2 4 1 0 24 10
2006   Le Mans UC (prêt) Ligue 1 14 2 - - 2 1 16 3
2006-2007   Stade de Reims Ligue 2 37 15 2 0 5 3 44 18
2007-2008   Stade de Reims Ligue 2 35 16 3 3 1 0 39 19
2008   Le Havre AC Ligue 1 10 1 - - 2 2 12 3
2009   Stade de Reims Ligue 2 19 4 - - - - 19 4
2009-2010   Stade de Reims National 36 25 1 1 1 0 38 26
2010-2011   Stade de Reims Ligue 2 29 8 4 1 2 0 35 9
2011-2012   Stade de Reims Ligue 2 35 15 2 0 1 0 38 15
2012-2013   En Avant de Guingamp Ligue 2 29 4 2 1 - - 31 5
2013-2014   En Avant de Guingamp Ligue 1 4 0 2 0 - - 6 0
2014   Sporting Charleroi JPL 12 8 - - - - 12 8
2014-2015   Sporting Charleroi JPL 36 6 4 3 - - 40 9
2015-2016   Royale Union Saint-Gilloise D2 18 11 3 3 - - 21 14
2016   Royal Antwerp Football Club D2 8 1 - - - - 8 1
2016-2017   Royale Union Saint-Gilloise D2 15 2 1 1 - - 16 3
Total sur la carrière 486 178 34 23 19 9 539 210

PalmarèsModifier

CollectifModifier

IndividuelModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d Nicolas Gettliffe & Eric Renard, « Star : Cédric Fauré, la vie en rose », Onze Mondial, no 173,‎ , p. 82 à 85 (ISSN 0995-6921)
  2. « Guingamp : Fauré signe 2 ans », le10sport.com, 01 août 2012
  3. Rédaction, « Cédric Fauré prend sa retraite », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mai 2017)
  4. « Fiche de Cédric Fauré », sur footballdatabase.eu
  5. « Fiche de Cédric Fauré », sur LFP.fr

Liens externesModifier