Bushveld
Écorégion terrestre - Code AT0717[1]
Description de cette image, également commentée ci-après
Paysage du bushveld près de Naboomspruit, province du Limpopo (Afrique du Sud).
Classification
Écozone : Afrotropique
Biome : Prairies, savanes et terres arbustives tropicales et subtropicales
Géographie et climat
Superficie[2] :
223 000 km2
min.max.
Altitude[2] :750 m1 400 m
Température[2] :−3 °C40 °C
Précipitations[2] :350 mm600 mm
Conservation
Statut[3] :
Vulnérable
Ressources web :

Localisation

Description de l'image AT0717 map.png.

Le bushveld est une écorégion subtropicale boisée d'Afrique australe, nommée d'après le terme veld. Elle inclut la majeure partie de la province du Limpopo et une petite partie de la province du Nord-Ouest en Afrique du Sud, le district central et le district du Nord-Est du Botswana, ainsi que la province du Matabeleland méridional et une partie de la province du Matabeleland septentrional au Zimbabwe.

Le bushveld dans la biosphère du Waterberg.
Bushveld de basse altitude dans la vallée du fleuve Limpopo.

GéographieModifier

La région s’élève de 750 à 1 400 m ; les précipitations annuelles vont de 350 mm à l'ouest jusqu'à 600 mm dans quelques endroits du nord. Il y a trois chaînes de montagnes dans cette région, la chaîne du Drakensberg, qui forme la frontière orientale de l'écozone ; elle court de Tzaneen au nord jusqu'à Belfast au sud ; la biosphère du Waterberg, laquelle s'étend de Mokopane à l'est jusqu'à Thabazimbi à l'ouest ; enfin, le Soutpansberg, qui se situe au nord de Louis Trichardt et qui est la chaîne de montagne la plus septentrionale d'Afrique du Sud[4].

Faune et floreModifier

Le bushveld est constitué de plaines herbeuses parsemées de denses bosquets d'arbres et de grands arbustes. L'herbe est généralement de bonne hauteur et vire au brun ou pâlit durant l'hiver, lequel correspond à la saison sèche dans la majeure partie de l'Afrique australe. Les zones préservées, comme celle du Waterberg, sont des refuges pour de grands mammifères, tels que le rhinocéros blanc et noir, la girafe, le gnou bleu, le grand koudou, l'impala et une variété d'autres antilopes.

GéologieModifier

Le bushveld est l'une des régions les plus riches en minéraux de la planète grâce au complexe igné du Bushveld (Bushveld Igneous Complex), une formation géologique extrêmement riche, en forme de soucoupe, qui s'étend sur plus de 50 000 km2. C'est la plus grande source mondiale de métaux de la famille du platine (platine, chrome, vanadium), ainsi que de fluorine et d'andalousite.

AgricultureModifier

La plus grande partie de la région est sèche ; le bushveld accueille des élevages bovins et des réserves animalières, ainsi que quelques plantes résistant à la sécheresse, comme le sorgho et le mil, en général sous forme de cultures irriguées.

CitésModifier

Les villes de la région :

LittératureModifier

Notes et référencesModifier


  1. (en) D. M. Olson, E. Dinerstein, E. D. Wikramanayake, N. D. Burgess, G. V. N. Powell, E. C. Underwood, J. A. D'Amico, I. Itoua, H. E. Strand, J. C. Morrison, C. J. Loucks, T. F. Allnutt, T. H. Ricketts, Y. Kura, J. F. Lamoreux, W. W. Wettengel, P. Hedao et K. R. Kassem, « Terrestrial Ecoregions of the World: A New Map of Life on Earth », BioScience, vol. 51, no 11,‎ , p. 935-938.
  2. a b c et d (en) World Wildlife Fund, « The Terrestrial Ecoregions of the World Base Global Dataset », sur http://worldwildlife.org (consulté le 29 septembre 2012). Disponible alternativement sur : Loyola RD, Oliveira-Santos LGR, Almeida-Neto M, Nogueira DM, Kubota U, et al., « Integrating Economic Costs and Biological Traits into Global Conservation Priorities for Carnivores », PLoS ONE, (consulté le 20 octobre 2012), Table S1. Les données de température et de précipitations sont les moyennes mensuelles minimales et maximales.
  3. (en)World Wildlife Fund, « WildFinder: Online database of species distributions », , données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  4. (en) « Southern Africa: Southern Botswana, southern Zimbabwe, and northern South Africa », sur worldwildlife.org

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier